Maman - 1er amour d'un adolescent : ne paniquez pas !

Agrandir l'image - Premier amour d'adolescent © Shutterstock
Premier amour d'adolescent © Shutterstock
Premier amour d'adolescent
© Shutterstock

C'est bien connu à l'adolescence tout change, le corps, les amis, la relation avec sa famille, soi même...

Mais c'est aussi la transition entre adulte et l'enfant.

C'est pourquoi cette période est souvent mal vécue par les parents et les enfants. Les parents ne savent plus comment traiter leur enfant.

Doivent-ils lui parler déjà en adulte ? Doivent-ils lui laisser encore une part de rêve en souvenir de l’enfance ?

La grande révolution de l'adolescence est souvent la découverte de l'amour et de la sexualité.

De nombreux parents redoutent le moment où leurs enfants leur présenteront leur premier amour.

Ce qui ne faut pas faire : interdire à son enfant de voir la personne qu'il ou qu'elle aime, sous prétexte qu'il est trop jeune ou que ce n'est pas une bonne fréquentation.

Ne partez pas dans l'extrême, vous risquez ainsi de l'inciter à faire le contraire de ce que vous voulez et d'aggraver la situation. Tout le monde le sait : plus l'interdiction est importante, plus l'adolescent sera tenté de franchir les barrières que vous lui avez mises.

Conseil : établissez certaines règles de vie importantes. S'il faut laisser une certaine liberté à votre enfant, tout ne doit pas être permis. Comme on dit : "trop de liberté tue la liberté".

Si vous n'avez pas confiance, proposez à votre enfant de passer des moments avec son amoureux(se) à la maison, ainsi vous serez plus sereine.

Ce qui ne faut pas faire : critiquer son premier amour. Tout le monde le sait : le premier amour est souvent placé sous le signe de la passion.

Si cette personne tient à cœur à votre enfant, mieux ne vaut pas la critiquer ouvertement. Vous risquez de le brusquer et il risque de se refermer sur lui même.

Conseil : ne soyez pas négative et essayez de vous intéresser à cet amour de jeunesse : pourquoi plait t-il à votre enfant, ont-il des amis en communs...

Ainsi votre enfant vous livrera ce qu'il veut bien, et vous installerez un climat de confiance avec lui.

Ce qui ne faut pas faire : jouer les sourdes-oreilles. Vous ne pouvez pas faire semblant de ne rien voir sous prétexte que cela ne durera pas, car c'est un amour de jeunesse.

L'adolescence est un moment difficile qui passe par l'apprentissage du corps et de la sexualité, ne restez pas muette en pensant que cette passe sera bientôt terminée. Cela pourrait avoir de graves conséquences pour votre enfant.

Conseil : parlez lui sans être lourde, votre enfant devient adulte. Il a par conséquent beaucoup de questions en tête et vous serez sans doute la personne la plus apte à lui parler.

Expliquez-lui qu'il doit faire des choix, bien connaitre les différents moyens de contraceptions...

Mais prenez conscience que c'est son intimité, sachez la respecter quand il le faut.


Articles similaires :
- Premier accouchement : l'arrivée d'Eva
- Comment gérer les caprices dans les magasins
- Retour en enfance pour les aéroports de Paris
- 5 cartables à moins de 40 euros
- Devenir grand frère ou grande soeur
Questions similaires :
- Que pensez-vous de ces femmes de plus de 45 ans qui sont prêtent à tout pour concevoir un enfant ?
- Mamans et futures mamans. Les insomnies en cours de grossesse, vous avez connu ?
- Lait de croissance arnaque marketing ou relle utilité?
- "il n'y a pas de déni
- Pour celles qui ont adopté, combien de temps entre la demande d'agrément et l'acceptation du dossier par l'oaa
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Angel76 Publié le 16-02-2010
Voir la fiche de Angel76
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles