Bien-être & Forme - 36,7% des nouveaux cas de cancers chez la femme sont des cancers du sein

Agrandir l'image - Cancer du sein © Sean Nel
Cancer du sein © Sean Nel
Cancer du sein
© Sean Nel

36,7% des nouveaux cas de cancers chez la femme sont des cancers du sein. Ce dernier est responsable de 18,9% des décès par cancer.

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Invs en date du 18 novembre met en avant ces chiffres pour rappeler l'importance de communiquer sur le dépistage organisé et analyse les raisons de la faible participation des femmes à ce programme de dépistage.

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Invs s'appuie sur l'étude Fado-sein, menée par auto-questionnaire entre mai et septembre 2005. Un des principaux objectifs de l'étude est de cerner les motifs de la participation ou non au dépistage organisé (DO) ou individuel (DI) du cancer du sein.

5.638 questionnaires avaient été analysés pour les besoins de l'étude Fado-sein. On dénombrait 1.480 participantes au DO (taux de réponse : 40,3 %). Sur les 4.158 non participantes à ce programme de dépistage, 3.537 avaient réalisé un dépistage individuel (DI).

Dans le groupe des non participantes, 3.537 avaient néanmoins pratiqué une mammographie dans les deux ans. 621 femmes n'en avaient pas fait du tout.

Bien qu'elles ne soient que 16% à avoir procédé à un DO, la majorité des femmes interrogées connaissait ce programme. Elles représentent 97 % de celles qui ont déjà réalisé un dépistage organisé, 93 % de celles qui ont fait un dépistage individuel, et enfin 87% de celles qui n'étaient dans ni l'un ni l'autre cas.

Elles étaient respectivement 54% (groupe DI), 70% (groupe DO) et 37% (groupe Aucun) à avoir discuté avec leur(s) médecin(s) de l'invitation au dépistage organisé envoyée par courrier.

Une majorité de femmes dans les trois groupes, respectivement 69% (groupe DI), 93% (groupe DO) et 60% (groupe Aucun), ont déclaré vouloir faire la mammographie de dépistage organisé lors de la prochaine invitation.

Ces derniers chiffres soulignent encore davantage le rôle clé joué par le médecin dans l'adhésion au dépistage
du cancer du sein. Une grande partie pensait ne pas en avoir besoin. En outre, les questionnaires ont permis d'identifier "un frein d'ordre organisationnel à la participation au dépistage organisé" lié au fait d'"avoir reçu leur invitation "trop tôt" par rapport à leur dernière mammographie" pour celles qui avaient suivi un dépistage individuel.

Cette enquête s'appuie sur la méthode de l'auto-questionnaire avec toutes les limites que le genre comporte. Les femmes les plus précaires, qui sont souvent les premières concernées par le problème, n'ont pas été les plus nombreuses à y participer, ce qui a pour effet de fausser irrémédiablement les données.



Relaxnews


Articles similaires :
- L'alimentation bio est-elle meilleure pour notre santé ?
- Pendant les vacances, il n'est pas obligatoire de faire une entorse à son régime
- Les bienfaits des huiles de cuisine
- Les légumes au rythme des saisons
- Le Millepertuis et ses bienfaits
Questions similaires :
- Avez-vous tendance à être ballonnée? Evitez entre autres tous les légumes qui fermentent comme le chou ou les
- Acceptez vous facilement les medicaments générique?
- Que faire pour une névralgie cervico-bracchiale: j'ai fais scanner echo du scaléne
- En genneral quand vous allez
- Prenez-vous ou avez-vous déjà pris de l'actimel ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Audrey91fr Publié le 18-11-2008
Voir la fiche de Audrey91fr
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles