Mode - Bijoux de l'été : les tatouages Chanel

Agrandir l'image - Tatouage éphémère Chanel © Vogue
Tatouage éphémère Chanel © Vogue
Tatouage éphémère Chanel
© Vogue

Vous n’avez pas les moyens de vous offrir de bijoux Chanel ? Pas de panique, offrez-vous des bijoux « éphémères ».

Sous forme de tatouage, c’est le nouvel accessoire à la mode.
Véritables trompe l’œil, ces bijoux de peau peuvent aussi bien aller autour du poignet que de la cheville.

Pour une touche sexy, ils peuvent être mis au creux des cuisses ou des mollets.

En gros, vous pouvez vous parer d’un bijou où ça vous chante !

Entre chaînes entrelacées ou jarretières, soyez les plus élégantes sur la plage.

A l’origine de ces tatouages de luxe, le maquilleur de la maison Chanel, Peter Philips qui les a présentés lors du dernier défilé Chanel.

55 modèles sont proposés pour le prix de 50 euros l’unité et sont disponibles dans toutes les bijouteries Chanel.

A consommer donc quand même avec modération.


Articles similaires :
- Emma Watson, de Harry Potter à égérie de Burberry
- Comment porter le legging ?
- Couleur Châtaigne à la mode de notre automne !
- Fête des mères : 5 bijoux à moins de 60 euros
- Chez Miniséri aussi, le cartable fait sa rentrée !
Questions similaires :
- Avez-vous déjà testé les
- Quelle pointure faites vous?
- Que pensez-vous des mirroirs grossissants
- Eh le seul homme qui soit présent il aime les fringues ou les bijoux?
- En moyenne combien de fois dans l'année allez vous chez le coiffeur ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Delf_elleraconte Publié le 11-06-2010
Voir la fiche de Delf_elleraconte
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles