Bien-être & Forme - Chimiothérapie : décryptage

Agrandir l'image - Chimiothérapie © Shutterstock
Chimiothérapie : décryptage
Chimiothérapie
© Shutterstock

Perte des cheveux, œdèmes, sécheresse cutanée, fatigue, tous ces symptômes sont souvent attribués au cancer alors que ce ne sont en réalité que les effets secondaires du traitement par chimiothérapie.

Nous allons dans la suite de cet article, découvrir quelques conseils et quelques explications de ces symptômes.

Le cancer qu'est-ce que c'est ?
En réalité, à l'instant où je vous parle, nous avons tous des cellules cancéreuses. Ce sont des cellules dont l'organisme perd le contrôle : elles se divisent très rapidement, anarchiquement, peuvent avoir plusieurs noyaux et se répandent un peu partout.

Mais notre organisme a des défenses normalement "bien faites" : d'autres cellules spécialisées détruisent ces cellules anormales.

Le cancer se développe quand ce système de régulation est dépassé. Les cellules se multiplient alors et font "ce qu'elles veulent", elles n'obéissent plus à la communication cellulaire, elles ne suivent plus les signaux envoyés par le corps.
La chimiothérapie en bref
La chimiothérapie est un traitement anticancereux comme chacun le sait. Souvenez-vous, plus haut, je vous ai dit que les cellules se multipliaient très rapidement.

En effet, leur division cellulaire se fait à une vitesse extrêmement rapide : le traitement tue alors toutes les cellules à développement rapide dont les cellules des cheveux et certaines cellules hematopoïétique (du sang).

Lors de votre chimiothérapie, vous devrez faire des analyses sanguines. Ne vous inquiétez pas si vous voyez votre nombre de globules chuter, c'est tout à fait normal. Ceci explique donc pourquoi les cheveux tombent : leurs cellules sont aussi tuées.

La fatigue s'explique aussi par la baisse des globules rouges, vous êtes en anémie.
Le catheter
Du fait des nombreuses injections, il est nécessaire d'introduire un catheter qui permettra les injections. Il reste en place pendant tout le traitement.

Normalement, dans l'idéal, il faudrait placer la chambre implantable le plus haut possible dans la veine cave supérieure pour éviter tout problème de cœur.

La mise en place demande une intervention chirurgicale. Il est placé dans la veine cave supérieure c'est à dire la veine qui arrive au cœur droit.
La chute de cheveux
Le traitement ne fait pas tomber les cheveux dans tous les cas. Par exemple, les traitements des cancers viscéraux ne font pas tomber les cheveux, ce sont surtout les traitements pour le cancer du sein par exemple.

Voir ses cheveux tomber est sans doute le plus dur du traitement. La perte commence quelques semaines après la première injection, il existe des casques réfrigérants qui peuvent ralentir ou dans des cas rares éviter la chute de cheveux mais ils sont souvent douloureux et peu efficaces ce qui fait que dans certains services, le personnel soignant ne le propose même pas au patient.

D'abord, on espère que nous ferons partie de ces exceptions, que nos cheveux ne tomberont pas, puis on voit les premiers cheveux sur notre oreiller, ensuite quelques petites mèches tombent quand on les brosse et puis c'est carrément par paquets.

C'est aussi dur pour la famille qui doit faire fasse à cela, surtout quand le patient ne veut pas que l'entourage le sache. Pour ralentir la chute, il est conseillé de se laver les cheveux avant l'injection et ensuite de ne pas y toucher pendant le maximum de temps.

Les perruques sont bien entendu remboursées, s'y habituer est parfois difficile, ça peu serrer, gêner. Il existe également des bonnets spéciaux pour le soir qui sont beaucoup plus confortables, le foulard est également beaucoup utilisé.
Les oedèmes
Cela serait bien trop long de vous expliquer pourquoi il y a des œdèmes.

Ils entrainent des gonflements aux extrémités surtout. Ils conduisent souvent à une importante sécheresse cutanée surtout des mains et des pieds. Les médecins donnent des crèmes grasses, malheureusement elles sont souvent inefficaces.

Personnellement je vous conseille d'essayer la Biafine (celle pour les brulures) et vous verrez que ça marchera surement puisqu'elle rééquilibre la déshydratation !

Articles similaires :
- Le bâillement
- Les enfants seraient plus affectés par le tabagisme passif que les adultes
- 10 produits pour combattre la grippe cet hiver
- Pour arrêter de grignoter, penser à son dernier repas
- Ecrire des mots pour guérir vos maux !
Questions similaires :
- Quand on aime pas le sport et qu'on doit en faire, lequel choisir?
- Mon psoriasis localisé sous les pieds (ça fait 2 ans) et presque guerri grace a l'exposition au soleil ouf !
- QUE FAIRE CONTRE L'HALEINE ?
- Avez-vous eu cette sensation
- Coucou ! Comment allez vous?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par ShainaKarim Publié le 22-06-2011
Voir la fiche de ShainaKarim
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles