Maman - Déçue à l'annonce du sexe de bébé

Agrandir l'image - Déçue du sexe de bébé © Shutterstock
Déçue à l'annonce du sexe de bébé
Déçue du sexe de bébé
© Shutterstock

Chaque grossesse est différente et l'arrivée d'un bébé est toujours une immense joie. Toute femme qui tombe enceinte compte fermement garder ces deux principes en tête pour relativiser les petits soucis de la grossesse.

Toutefois il arrive qu'à la deuxième échographie le monde s'écroule à cause d'un sacré petit détail...

D'où vient le fait qu'on soit déçue du sexe de bébé au point de sombrer moralement ? Que faire lorsque l'on se retrouve dans cette situation taboue ?

Ressenti, angoisses
A l'annonce du sexe de bébé une foule de sentiments se presse dans l'esprit de la future mère. La palette de ces sentiments est très étendue, on s'interroge sur soi, sur son enfant à venir et sur le jugement de l'entourage.

La femme enceinte aura :
- honte de ses sentiments (comment oser se plaindre alors que le bébé va bien?),
- peur de ne pas savoir vivre une relation affective réussie, de ne pas aimer son enfant,
- peur de rester enfermée dans sa déception (peur de ne pas réussir à relativiser et que la déception se transforme en rejet)
- un dégoût physique (elle ne voudra plus toucher son ventre, être gênée de sentir son bébé)
Les origines de la déception - Comment réagir?
Etre déçue du sexe de son enfant implique que le parent avait une attente, il attendait que son enfant soit de l'autre sexe.
Plus que la vexation de s'être trompé, la déception à l'annonce du sexe de bébé remonte bien souvent à l'histoire familiale du parent.

Souvent une femme venant d'une famille où l'homme est peu présent pourra appréhender (et être déçue) par la venue d'un garçon dans le sens où c'est un saut dans l'inconnu et une rupture dans l'histoire ou la tradition familiale.

Pour découvrir les origines de la déception le futur parent devra faire son introspection et se poser les bonnes questions.
Une fois cette introspection réalisée le travail de relativisation s'accomplit naturellement car on a pris conscience des vrais enjeux de la grossesse.

En parallèle à ce questionnement quasi psychanalytique, le futur parent peut s'adonner à quelques exercices pour "apprivoiser" la grossesse et l'enfant à naitre:

- imaginer l'enfant (ses jeux, ce que le parent pourra partager avec lui)
- garder à l'esprit éducation fait l'enfant, pas son sexe (les parents craignent souvent la venue d'un enfant de tel ou tel sexe car ils ont à l'esprit les préjugés culturels liés au sexe : garçons violents et filles pleurnichardes par exemple)
- parler au fœtus (afin de créer une relation sur des bases saines : parler au fœtus présent et pas à l'enfant fantasmé)
- parler au conjoint (qui peut apporter soutien et compréhension)
- parler à un psychologue ou à un psychiatre (si le parent à peur d'être jugé en en parlant à son entourage proche)
- faire le deuil de l'enfant rêvé qui finalement n'a jamais existé que dans l'imagination du parent
- faire son introspection (cette déception vient-elle de la peur de l'inconnu ou d'une angoisse plus profonde ?)


En conclusion, gardons à l'esprit que l'amour d'un parent peut surmonter bien des obstacles, extérieurs ou intérieurs, mais que ces obstacles ne se franchissent pas en fermant les yeux. Certaines questions sont encore taboues au niveau de la société, mais un parent doit faire face, s'avouer ses problèmes et y faire face s'il veut bâtir une relation de qualité et de confiance avec ses enfants.

Articles similaires :
- Les précautions à prendre quand on allaite
- La grossesse n'affecte pas la mémoire
- L'allaitement n'est pas toujours un plaisir
- Mon accouchement le 21 juillet 2006
- Un jour... une maman active
Questions similaires :
- De quelle maladie infantile votre enfant a ete plus malade?
- J'aimerai votre avis sur les prénoms que j'ai en tête le jour ou j'ai un heureux évènement.
- Bonne journée les lève tôt , je suis tombée du lit car de service ce matin pour faire la standardiste à
- Que sénifie le liquide dans l ovaire apres ovulation ? Je peu etre enseinte ? Merci
- Et dans la famille monoparentale
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 05-08-2008
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles