Bien-être & Forme - Douze idées reçues sur le sommeil - Première partie

Agrandir l'image - Douze idées reçues sur le sommeil © shutterstock
Douze idées reçues sur le sommeil - Première partie
Douze idées reçues sur le sommeil
© shutterstock

Éduquer son sommeil, c'est déjà savoir se débarrasser de toutes les idées reçues qu'on véhicule à son sujet. A vos balais ! Il est peu de domaines où les idées reçues sont si nombreuses et si profondément ancrées. Parce que malgré les progrès de la science, le sommeil garde son mystère et est source d'innombrables rites et croyances. Les idées reçues se révèlent souvent fantaisistes. Florilège...

1) Le sommeil, c'est la santé
-> Les récentes recherches semblent corroborer la croyance traditionnelle qui veut que dormir davantage lorsqu'on est atteint d'une maladie infectieuse aide à la combattre et à guérir plus rapidement. On sait par expérience que l'on peut s'aliter en étant abattu et fiévreux et se réveiller frais et dispos ! De fait, une envie de dormir exagérée est souvent la conséquence naturelle de pratiquement toutes les pathologies infectieuses. Ce phénomène serait dû à la production accrue de certaines protéines par le système immunitaire en réaction à l'infection.

-> Mais dormir suffisamment peut jouer aussi un rôle en améliorant notre résistance à l'infection. Ainsi, des études conduites chez certains jeunes adultes en bonne santé ont démontré que même de légères privations de sommeil réduisent le taux des globules blancs et par là même l'efficacité des systèmes de défenses organiques.
2) Après un bon repas, on fait la sieste
-> Beaucoup de gens font la sieste après le repas et pensent que c'est le fait d'avoir mangé qui provoque cet assoupissement. En réalité, que vous mangiez ou non, cette baisse de vigilance est due à votre rythme biologique et non à ce que vous avez dans l'assiette. Cette idée reçue est renforcée par le fait que les repas les plus abondants sont souvent les plus arrosés. Et l'alcool est bien connu pour provoquer une douce somnolence. Ceci étant dit, la digestion consomme de l'énergie, ce qui entraîne une diminution du tonus et de la concentration, même sans alcool ! Plus un repas est riche, plus l'envie de dormir sera importante.

-> Les expériences de nutrition continue montrent qu'une "porte du sommeil" s'ouvre entre 13 heures et 15 heures (à un moment où la température du corps s'abaisse) indépendamment du repas. En cas de déficit important du sommeil nocturne, la pression de sommeil s'exerce par vagues successives tout au long de la journée, mais est plus marquée en début d'après-midi (et après 22 heures).
3) Il faut dormir 8 heures par nuit
" La durée de sommeil nécessaire à chacun est d'environ cinq minutes... de plus ! " Max Kauffman.

-> Pour être plus heureux, plus détendu, moins stressé, commençons par gommer l'expression "il faut" de notre vocabulaire ! En matière de sommeil, en tous cas, le "il faut être ou faire comme tout le monde" est une ineptie ! Le seul signe d'un sommeil suffisant est la bonne forme dans la journée.

-> A chacun son sommeil : chacun d'entre nous a en effet des besoins de sommeil spécifiques pour se sentir reposé. Cette durée est variable d'un individu à l'autre. La plupart sont des "moyens dormeurs", entre 6 et 9 heures. Les petits dormeurs représentent 10 % de la population. Ils ont besoin de moins de 6 heures et, contrairement aux insomniaques, ils sont en forme et actifs le lendemain. Les gros dormeurs ont, quant à eux, besoin de plus de 9 heures de sommeil.

-> Par ailleurs, certains sont couche-tard, alors que d'autres sont lève-tôt. Il n'y a pas de norme. Les statistiques montrent que 35 % de la population dort moins de 5 heures ou plus de 9 heures.

-> Certains - c'était le cas d'Einstein, cela rassure - ont besoin impérativement de 12 heures ! On dit que Churchill, Victor Hugo et Pline le Jeune se contentaient de 5 heures et que Napoléon n'avait besoin que de 2 à 4 heures par nuit (on sait aujourd'hui qu'il souffrait sans doute d'apnées du sommeil). Le record dans ce domaine serait détenu par un Australien qui dort 3h30 par nuit. Ils n'ont probablement pas pensé à étudier le sommeil des moines et ermites...

-> Le seul critère de normalité à retenir est l'impression d'être reposé au réveil et en pleine forme dans la journée. On ne le dira jamais assez : il est préférable de bien dormir plutôt que de dormir longtemps !
4) Les bons dormeurs ne se réveillent pas la nuit
-> Tout le monde, y compris les bons dormeurs, se réveille plusieurs fois la nuit. Le sommeil est naturellement entrecoupé de micro-éveils... La plupart de ces phases d'éveil au cours des cycles de sommeil sont suffisamment courtes pour ne pas être perceptibles. Elles ont une fonction de protection de l'espèce. Cela vient d'un réflexe archaïque qui persiste dans le cerveau limbique. En présence d'un éventuel danger (incendie, attaque, intempérie...), ce type de micro-éveil est de nature à donner l'alarme. Certains dormeurs sont "naturellement" plus vigilants que d'autres. Cela dépend des prédispositions génétiques et des circonstances de vie (horaires décalés, maternité...). Beaucoup d'insomniaques possèdent les performances du "guetteur" !

-> Le malaise du "vouloir dormir" engendre une sensation de danger qui prolonge la durée et donc le souvenir des éveils. L'impression de nuit blanche est renforcée par la mauvaise appréciation de l'état de sommeil qui encadre deux périodes d'éveil.
5) Le sommeil d'avant minuit est de meilleure qualité
-> On dit même que les heures de sommeil avant minuit comptent double ! Cette rumeur est sans fondement. Elle vient du fait que le sommeil à ondes lentes (celui où le corps récupère le plus physiquement) prédomine au cours des deux premiers cycles du sommeil tandis qu'en fin de nuit, le sommeil est majoritairement composé de sommeil léger et de sommeil paradoxal.

-> Et il est plus difficile de réveiller un dormeur en sommeil lent profond (ivresse du sommeil) qu'en sommeil paradoxal où la vigilance est immédiate. En fait, ce ne sont pas les heures avant minuit qui comptent double, mais les trois premières heures de sommeil qui suivent l'endormissement, quelle que soit l'heure du coucher. cela étant dit, suivre le rythme de la nature, en se couchant tôt et en se levant tôt, ne peut faire que du bien...
6) Les personnes âgées ont moins besoin de dormir
-> Comme tout le reste, le sommeil évolue. Si la quantité de sommeil reste stable au cours de la vie, on note souvent un syndrome d'avance de phase avec coucher trop précoce (et fausse insomnie du matin). On ne dort donc pas moins, mais différemment. Le temps raccourci de la nuit (augmentation des éveils intra-sommeil avec difficultés de réendormissement, réveil précoce notamment) est souvent compensé par une (ou plusieurs...) sieste dans la journée. Ainsi, beaucoup de personnes âgées ont un sommeil plus léger la nuit, mais font aussi un petit somme dans la journée. Elles ont tendance à s'endormir plus tôt et à se réveiller plus tôt. Le sommeil devient polyphasique (presque comme les bébés!).

-> Plus tard, on assiste fréquemment à une fragmentation du sommeil, consécutive au manque d'activité diurne qui perturbe l'efficacité des systèmes inhibiteurs de l'éveil et activateurs du sommeil.

-> Ce sommeil modifié est cependant physiologique. Il est suffisant pour récupérer, sachant que les besoins et les activités sont également modifiés.

Articles similaires :
- Les gestes pour avoir une belle peau
- L'aloe vera, une plante aux multiples vertus
- Masque capillaire bio pour cheveux secs
- Le spa thermal nous fait du bien
- Faire le plein de vitamines
Questions similaires :
- Donc makas paris brest viennoiseries . Servez vous mesdames. Petite pause douceur
- La thalasso réservée aux riches?
- Bon,j'ai prise une grande decision.
- Vous vous êtes déjà faits agresser?
- Que portez vous pour dormir ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Meuh78 Publié le 11-11-2008
Voir la fiche de Meuh78
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles