Sexo & Love - Et plus si affinités

Agrandir l'image - Et plus si affinités © Shutterstock
Et plus si affinités © Shutterstock
Et plus si affinités
© Shutterstock

Maria s'ennuyait ferme dans ce poste d'assistante de direction ; ses collègues n'étaient pas intéressants, l'ambiance était morose et depuis qu'elle avait grossi certains hommes se permettaient des réflexions plus que déplacées. Elle était décidée à se trouver une nouvelle place mais n'avait plus vraiment la motivation pour. Heureusement que ce soir elle avait rendez-vous avec son amie Sophie qui était toujours partante pour faire la fête.

Pourtant ce soir Sophie n'avait pas la tête à ça, elle venait de rompre avec son dernier mec et bien qu'il fut le dernier des lourdaud, elle n'aimait pas du tout se faire plaquer !

Attablées dans leur bar habituel les deux jeunes femmes se racontaient leurs malheurs, réconfortées par quelques verres de mojito. Il était encore tôt, le bar n'était pas bien rempli mais Sophie sentait bizarrement que quelqu'un la fixait, elle avait comme des picotements dans le dos ; n'y tenant plus elle se retourna et son regard tomba sur un homme brun aux yeux très noirs qui effectivement la regardait intensément.

- Tu vois l'homme derrière-moi ? demanda t-elle à Maria, il est brun et porte un pull rayé ?
Maria regarda discrètement et hocha la tête
- Est-ce qu'il me fixe toujours ?
- Ah oui ça pour te fixer, il te fixe
- je comprends pas son visage ne me dit rien, je ne me souviens pas du tout de lui.
- Attention il se lève, prévient Maria,

En effet l'homme se dirigea vers la table des filles et se présenta :

- Bonjour, je m'appelle Fabio, je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter votre conversation et j'aimerai trouver un moyen de vous divertir mesdames.
- Oh c'est très gentil à vous dit Maria, mais ça va aller, on fini nos verres et ensuite on va dîner. Merci.

Sophie pris son air de chipie et contredit Maria, mais non si Fabio veux se joindre à nous il est bienvenu... un peu de compagnie masculine ce soir ça me va. Fabio s'installa, commanda lui aussi un mojito et les deux jeunes gens entamèrent une conversation où se mêlaient séduction, charme et petits attentions... Maria était un peu en retrait, elle écoutait d'une oreille mais n'avait pas envie de faire un effort de communication, elle se contentait de regarder Fabio du coin de l'œil, le trouvant d'une beauté énigmatique ; ça la changeait des hommes qu'elle fréquentait habituellement.

La voix de Sophie la sortie de sa rêverie : alors ma chérie, ça te dit ?

- Hum quoi, excusez-moi je n'ai pas entendu ?
- Fabio nous propose d'aller dîner dans un petit resto un peu coquin pas loin d'ici, allez dis oui ?
- Euh non merci ça me dit vraiment rien, répondit Maria un peu estomaquée. Excusez-moi je vais fumer une cigarette.

A peine était-elle dehors que Sophie arrive vers elle et insista pour qu'elle vienne.

- Pourquoi tu veux pas venir, pour une fois qu'on a l'occasion de s'amuser ...
- Il m'a pas l'air net ce mec, il propose direct d'aller dans une boîte à partouze ça te semble pas louche ?
- Mais personne nous oblige à rien, allez viens j'ai vraiment envie de voir et puis toute seule j'oserai pas y aller.

C'était l'argument infaillible, ne jamais laisser une copine seule dans la galère ; mais ces temps-ci c'était surtout Sophie qui s'amusait et Maria qui regardait. Sophie rentra dans le bar et dit à Fabio que c'était ok, qu'elles viendraient avec lui, Fabio voulu sortir pour fumer une cigarette aussi, il se plaça à côté de Maria et lui dit : Je vous fait peur ?

- Non, pas du tout, je trouve ça quand même un peu bizarre votre proposition.

Fabio baissa un peu le ton de sa voix et s'approcha de l'oreille de Maria : si j'avais pu faire autrement, je n'aurais invité que vous ; vous me plaisez énormément. Maria ne su que répondre, elle écrasa son mégot et se dirigea vers la porte du bar, Fabio se précipita pour la lui ouvrir, de sa bouche il frôla ses cheveux, elle en frissonna.

Elles étaient venues en voiture mais il était plus commode de prendre celle de Fabio. Sophie s’installa sur le siège avant, Maria se glissa à l’arrière. Pendant tout le trajet le jeune homme lui lançait des regards par le biais du rétroviseur. Sophie parlait, plaisantait sur ce qui les attendait, elle demanda plusieurs fois comment ça allait se passer là-bas, Fabio répondit qu’on était obligé à rien qu’on pouvait se contenter de regarder mais que si on se laissait tenter il en serait très ravis.

Arrivés devant le restaurant, Maria eu envie de les planter là, mais Fabio comme devinant ses pensées lui pris fermement le bras et l’entraîna à l’intérieur. La jeune femme fut agréablement surprise, elle s’attendait à découvrir un endroit glauque mais il n’en était rien, la salle était décorée avec goût dans les tons crème et bordeaux, le mobilier était sobre et élégant. Un maître d’hôtel les accueilli chaleureusement, visiblement, Fabio était un habitué, il présenta les jeunes filles et commanda une bouteille de champagne.

- Où sont les coins coquins ? demanda Sophie très intriguée
- Au sous-sol répondit Fabio, nous irons après dîner si tu veux.

Le dîner fut servis, accompagné de vin délicieux, à la lueur des bougies parfumées ; dans cette ambiance feutrée Maria commença a se détendre un peu ; oubliant complètement dans quel genre d'endroit elle se trouvait c'est Sophie qui la ramena à la réalité en proposant d'aller faire un tour en bas...

- Allez viens, tu n'auras pas d'autre occasion de venir dans ce genre de boîte !

Mais la jeune femme eut beau insister, Maria ne voulait pas descendre, elle commanda un moelleux au chocolat, se lova confortablement dans son fauteuil et leur dit qu'elle les attendrait là. Fabio et Sophie se dirigèrent vers le sous-sol... Pendant que Maria les regardait s'éloigner avec une petite pointe d'envie. Elle trouvait Fabio vraiment beau et regrettait de l'avoir connu dans ces circonstances.

Pendant leur absence, Maria se demandait ce qu'il pouvait bien faire tout les deux : est-ce que Fabio faisait l'amour à Sophie ? Est-ce que d'autres hommes les regardaient ? Tant de questions pas de réponses, elle finit sa part de gâteau, se resservit un verre de vin... la tête commençait à lui tourner mais elle était bien. De temps en temps des hommes venaient lui parler mais elle les éconduisait très rapidement. Elle avait décidé de ne pas participer à cette débauche sexuelle et elle se tiendrait à sa décision.

Au bout d'une heure, Fabio remonta seul, il vint s'asseoir à côté d'elle...

- Où est Sophie ? demanda Maria inquiète
- Oh ne t'en fait pas pour elle, elle est en très bonnes mains avec deux charmants messieurs répondit-il avec un sourire mystérieux...
Maria accusa le choc, jamais elle n'aurait imaginé son amie entrain de faire l'amour avec deux hommes et bien sûr hors de question d'aller regarder !

Fabio lui passa la main dans les cheveux et fermement l'attira vers lui et l'embrasa doucement ; Maria ne s'y attendait pas du tout... mais le bon dîner et le vin avaient fait céder ses résistances elle se laissa faire d'autant plus que Fabio embrassait divinement bien...

- Est-ce que tu veux descendre avec moi ? J'ai envie de toi ! Il serait mal vu de faire l'amour sur la table du restaurant...

Maria secoua la tête, non je ne veux pas, je ne peux pas ...

- Et si je te promets que nous ne serons que tout les deux, personne d'autre ? Et personne pour regarder ?

Fabio ne lui laissa pas le temps de répondre, il lui pris la main et l'entraîna vers l'escalier ; arrivés en bas Maria fut agréablement surprise ; il y avait là une dizaine d'alcôves capitonnées de soie ou de fourrure, la musique était douce et la lumière flatteuse. Le jeune homme se dirigea vers une alcôve, referma la porte à clé et tout en embrassant la jeune femme il la guida vers le lit...

Ils s'allongèrent sans cesser de s'embrasser, sans cesser de se caresser, Maria enivrer de vin et de baisers se faisait de plus en plus sensuelle ; lorsqu'elle se retrouva nue, Fabio baissa l'intensité de la lumière pour que la chambre soit encore plus intime ; il l'embrassa sur tout le corps insistant sur son pubis... sa langue se fit douce et pénétrante... Maria ronronnait de plaisir... Lorsqu'enfin Fabio la pénétra ce fut comme une délivrance, le moment tant craint mais tant attendu...

Leurs deux corps ne faisaient plus qu'un et bougeaient en rythme ; Fabio s'accordait quelques poses pour mieux repartir faisant chavirer Maria au bord de l'extase. Quand il fut sûr qu'elle était sur le point de jouir, il accéléra la cadence pour ainsi jouir avec elle dans une osmose parfaite ! Maria ne pensait plus à rien, surtout pas à ce qu'elle venait de faire...elle se nicha dans les bras accueillants de Fabio et se laissa emporter par la félicité.

Au bout d'un moment quelqu'un frappa à la porte ; à l'aide d'une petite télécommande Fabio déverrouilla l'accès et Sophie entra :

- Et bien vous êtes là petits cachotiers ça fait une heure que je vous cherche partout ! Bon ok je vous laisse dit-elle en rigolant.

Fabio se tourna vers Maria et l'embrassa du bout des lèvres...
Il faudrait que je vous raccompagne toutes les deux à votre voiture ... mais je peux ne raccompagner que ton amie et toi tu m'attendrais ici ?

Maria hocha la tête, remonta la couverture sur elle et se remit bien au chaud en imaginant tout ce qu'ils pourraient faire quand Fabio reviendrait...


Articles similaires :
- Maux d'amour : les IST sont de retour
- Une rencontre imprévue et pour la vie
- Décoration de mon mariage à mon image
- Mon magnifique mariage : un des plus beaux jours de ma vie
- La fille blonde aux yeux noisettes du café Malo
Questions similaires :
- On aimerait avoir la garde definitive de la fille de mon compagnon car la mere est instable. Que faire
- Si votre mari vous énerves,vous arrives t'ils de l'insulter?
- Comment avez-vous rancontré votre moitié si moitié vous avez ?
- Quel est selon vous le fantasme le plus répandu chez les hommes ?
- Simulatrice ou pas
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Marie Barnabé (Cawkette) Publié le 14-11-2008
Voir la fiche de Marie Barnabé (Cawkette)
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles