Bien-être & Forme - Extinction de voix, comment la retrouver ?

Agrandir l'image - Extinction de voix, comment la retrouver ? © Shutterstock
Extinction de voix, comment la retrouver ? © Shutterstock
Extinction de voix, comment la retrouver ?
© Shutterstock

Comme chaque matin, vous comptez bien vous réveiller en chantonnant sous la douche mais quand vous vous lancez dans les premières vocalises, vous ne réussissez qu'à produire des sons rauques... Tout sauf harmonieux !

Vous avez probablement une laryngite.

Lorsque l'on parle, l'air passe par le larynx et fait vibrer les cordes vocales qui produisent alors les sons que l'on connait. La voix dépend de la forme, de la taille et de la bonne santé des cordes vocales. Une modification ou altération de ces cordes peut changer la voix jusqu'à la rendre méconnaissable.

Les cordes vocales sont composées d'un muscle central, de plusieurs couches de tissu conjonctif et d'une enveloppe muqueuse. Si l'une ou l'autre de ces couches est modifiée par un gonflement ou une irritation, sa forme en sera changée ce qui perturbera la vibration normale des tissus. La laryngite est l'inflammation des cordes vocales.

Une infection des voies respiratoires, des allergies sont des causes fréquentes de laryngite. Forcer sa voix irrite les cordes vocales qui garderont des cicatrices.

Respirer un air sec engendre la production et l'accumulation de mucus entre les cordes et sont aussi impliqués dans l'apparition de laryngite.

Comment, une fois la laryngite installée, peut-on s'en débarrasser rapidement et retrouver sa voix ? En appliquant les suggestions suivantes :

- Parlez le moins possible. Quelle que soit le facteur qui a déclenché l'irritation, la première conduite à adopter est de mettre les cordes vocales au repos. Soyez donc le plus muet possible pendant un jour ou deux.

- Ne chuchotez pas. Cela peut sembler étrange mais il est plus nuisible pour les cordes vocales de chuchoter que de crier. Comme on ne vous conseillera pas non plus de crier, si vous avez à communiquer il faudra le faire par notes manuscrites.

- Ne prenez pas d'aspirine. Si vos cordes vocales sont très irritées, il est possible qu'un petit saignement apparaisse. L'aspirine est un anti-coagulant, si vous en prenez, la cicatrisation des cordes vocales en sera retardée.

- Procurez-vous un humidificateur à air froid. L'un des facteurs de la laryngite est l'air sec. La couche de muqueuse qui recouvre vos cordes vocales doit rester humide. Pour l'y aider, installez un humidificateur d'air. Si cette muqueuse s'assèche, les mucosités adhèreront à la surface et retiendront les agents irritants.

- Essayez la vapeur. Avant d'investir dans un humidificateur, hydratez vos cordes vocales avec de la vapeur. Pour cela, placez votre tête au-dessus d'un grand bol rempli d'eau bouillante. Respirez normalement cette vapeur pendant cinq minutes et répétez deux fois par jour.

- Buvez beaucoup. Prenez évidemment beaucoup d'eau, environ une dizaine de verres par jour. Vous pouvez aussi consommer des jus de fruits ou du thé avec du citron ou du miel.

- Ne buvez pas glacé. Les boissons glacées sont à éviter car elles peuvent aggraver les symptômes de la laryngite.

- Respirez par le nez. Cela permet de conserver l'humidité du larynx. Les personnes qui ronflent ou qui ont une déviation de la cloison nasale par exemple dorment la bouche ouverte pour respirer. L'air respiré par la bouche est froid et sec car il ne passe pas par la totalité des voies respiratoires qui ont un effet humidificateur naturel.

- Ne fumez pas. La fumée de cigarette assèche la gorge et est particulièrement irritante.

- Apprenez à utiliser et respecter votre voix.
Si vous êtes régulièrement amené à vous exprimer en public, il peut être intéressant de prendre des cours d'élocution. En effet, lorsque l'on ne place pas correctement sa voix, les muscles du larynx peuvent s'irriter en se frottant les uns contre les autres.

D'autre part, si vous devez faire une présentation ou un discours et que vous êtes enroué, annulez ou reportez-la si possible.

Enfin, si vous devez souvent élever la voix, parler fort ou crier pour vous faire entendre dans le cadre de votre travail par exemple, optez pour un micro ou un porte-voix.

- Choisissez vos médicaments. Si vous suivez un traitement, demandez à votre médecin traitant si certains ne sont pas déshydratants. Contrôlez plus particulièrement les médicaments contre l'hypertension, pour la thyroïde ou les antihistaminiques.

D'autre part, si vous décidez de prendre des pastilles pour la gorge, privilégiez celles au miel ou aux fruits. Les produits contenant de la menthe ou du menthol n'apaisent pas les douleurs du larynx.

- Lubrifiez vos cordes vocales. Essayez de protéger vos cordes vocales avec de la tisane d'orme roux que vous pouvez trouver en herboristerie ou commander en pharmacie et qui est reconnu comme excellent "lubrifiant" de la gorge.

Dans tous les cas, si la laryngite n'a pas disparu en trois à cinq jours, que vous avez de fortes douleurs en déglutissant ou que vous crachez du sang même en toutes petites quantités, consultez rapidement votre médecin.


Articles similaires :
- Astuces pour soulager un coup de soleil
- Les plantes anti cellulite
- On se met toutes à l'aquabiking !
- Votre aromathérapie de poche à emporter partout
- Masque régénérant pour le visage
Questions similaires :
- Qui veut essayer mon régime?
- Une bête inconnus m'attaque pendant la nuit !
- Peut on boire de l'alcool apres avoir subi une cesarienne?
- Quel est votre
- Que pensez-vous des alcooliques?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 17-01-2011
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles