Maman - Ma fausse couche, mon cauchemard, mon ange et mon éventuelle rémission

Agrandir l'image - Fausse couche © Shutterstock
Fausse couche © Shutterstock
Fausse couche
© Shutterstock

Après la naissance de mon premier tout était si beau si parfait. Je vivais un vrai rêve, ce fut tellement merveilleux qu'on décida vite d'en faire un deuxième, mais avec l'allaitement il me fallut attendre les 10 mois de kyliann pour enfin être enceinte.

J'étais comblée et un peu inquiète puisque dans ma famille bcp de femme ont fait une Fausse Couche lors de leur deuxième grossesse, ma gynécologue me rassure en me disant que ça n'a rien d'héréditaire, alors je la crois sur parole, mais ne suis rassurée qu'à mes 10 semaines de grossesse où je me dis "ça y est on est sortie d'affaire puisque le risque de FC est plus important les 10 premières semaines"
Pourtant je suis loin du compte.

En effet c'est a 13 semaine et 6 jours précisément que le pire est arrivé.Ca commence un dimanche 7 août 2005 par des légers saignements sans douleur, je pars donc aux urgences avec mon mari où après une écho on me dit que tout va bien que ça peut arriver de saigner un peu en début de grossesse.

On me renvoit à la maison et dans l'après midi ça commence à saigner plus fort, je retourne donc aux urgences en larmes, j'ai vraiment peur de perdre mon bébé, et là à l'écho on voit mon petit bout qui gigote bien et il nous tourne même le dos ce qui nous a fait sourire, le médecin nous rassure une fois de plus en nous disant qu'il s'agit d'un léger décolement du placenta rien d'alarmant, je peux rentrer chez moi et me reposer que tout ira bien.Rassurée je dis à mon mari il me faut des vêtements de grossesse, et on va m'acheter un tee shirt manches longues mauves où il est inscrit "fille ou garçon ?"(je l'ai toujours d'ailleurs) et on rentre à la maison.

Je reste sur le canapé à regarder la télé et c'est vers le soir que le cauchemard commence par de petites douleures aux ventres, je n'ai pas faim mais mon homme me force un peu me disant que je dois faire un effort pour le bébé.
Je me lève donc pour le rejoindre à table et là les douleurs s'intensifient et je reconnais bien qu'il s'agit de contractions, j'ai peur, je panique même ça recommence à saigner et en me levant pour aller aux toilettes, j'ai l'impression de sentir quelque chose tomber dans le fond du vagin; là j'éclate en sanglot et dit à mon mari : "ça y est je l'ai perdu, j'ai perdu mon bébé"
Il s'énerve et me dit : "tu n'en sais rien on va à l'hôpital ça ne sert à rien de pleurer on verra bien"

La maternité est à 20/25 minutes de chez nous et toute la route je ne dis rien, je pleure, en plus il a fallu réveiller mon petit kyliann de 13/14 mois, je m'en veux et j'ai très peur pour mon bébé.
J'arrive aux urgences, on me dirige une fois de plus en salle d'écho pendant que mon homme et mon fils restent en salle d'attente.
L'interne qui fait l'échographie ne me dit rien, elle éteind la machine et appelle un docteur, mais moi je suis rassurée j'ai vu le pied de mon bébé bouger.
Pourtant le médecin arrive me refait l'écho et me dit : "Il va falloire faire un curetage"
Je tombe de haut de très haut même, je recommence à pleurer et dit "non, son coeur peut reprendre,j'ai vu son petit pied bouger ?!" et là il me montre quelque chose que je n'aurais jamais voulu voir en me disant : "mais ça, ça ne se recollera pas" je suis en larmes, choquée, la tête de mon bébé semble avoir disparue.Cette image me restera en tête toujours(il y a d'autres façons d'annoncer ça,mais peut être aurais je refusée de le croire sans le voir...)

Je m'essuie le ventre un peu intuitivement en me levant sans vraiment savoir ce que je fais, puis je me rend compte que ça coule a flot entre mes jambes je le dis au médecin qui se met à me crier dessus me disant de me rassoire et que je part en curetage en urgence, tout va très vite j'ai à peine le temps d'embrasser mon mari et mon fils qui attendait à côté.
on m'amène dans une chambre et très vite je part au bloc opératoire où je subis mon curetage sous anesthésie générale.
Je me réveille on est en train de me désintuber mon réflex est de me redresser j'ai envie de vomir, mais une fois tout retiré ça va mieux on me remonte dans la chambre ou mon fils et mon mari s'était endormi et là je sais plus trop ce qu'il s'y est dit car je suis dans le gaz.

qd je me réveille le lendemain je suis toute seule à l'hôpital et j'entend les bébés, des chambres voisines, pleurer, "et non ce n'étais pas un cauchemard, mon petit bout à disparu"
Personne ne vient me voir a part une infirmière en coup de vent pour prendre ma tension et me dire que je pourrais sortir vers midi, juste avant l'arrivée de mon mari un médecin passe(celui qui ma fait l'écho et le curetage dans la nuit) et me dis : "j'ai une bonne nouvelle, tout allait bien il y a peu de risque que ça se reproduise"

Pfff il parle d'une bonne nouvelle, je viens de perdre mon bébé.
Mais bon puisque j'ai la chance de toujours pouvoir avoir des enfants je me fait la promesse d'en faire profiter d'autres, je ferais un don d'ovocytes plus tard quand j'irais mieux et que j'aurais eut un autre bébé.
Je rentre chez moi je veux comprendre ce qu'il a pu arriver à mon bébé pour qu'il soit dans cet état et quand je raconte sur un forum ma fausse couche en détail, on me répond que je suis folle de raconter des choses comme ça, que je vais effrayer les futures mamans, qu'on a jamais vu "un bébé qui perd la tête."

Second effondrement, moi même j'ai du mal a croire ce qui nous est arrivé alors que doivent penser ces filles?Alors je part en dépression, j'ai parfois l'impression d'être toujours enceinte et espère même qu'ils se sont trompés et m'ont retiré autre chose, mais je finis par me rendre à l'évidence et me fait une amie qui a fait une fausse couche elle aussi en aout suite a une fiv.En voulant l'aider à remonter la pente je la remonte moi même et 2 mois plus tard je suis enceinte
Je reçois le même jour le rapport d'autopsie de mon fils, oui c'était un petit garçon alors comme convenu si il avait était à terme je l'appelle Brady, et me promet de ne jamais l'oublier.

je ne comprend rien au rapport de l'autopsie, apparement il y avait un hématome rétro placentaire, mais pour le foetus aucune anomalie, alors mon bébé est mort pour rien ? je ne sais pas et ne le saurais sans doute jamais.
Je sais qu'il a laissé un vide et sa place dans mon ventre a sa petite soeur Jody qui ne serait pas là sans son départ anticipé.
Je sais aussi qu'il reste dans mon coeur à jamais et qu'on a beau me dire qu'il n'était rien, qu'il valait mieux a près de 4 mois que plus tard et bien pour moi il était déjà tout et que peu importe le temps qu'on a partager ensemble j'ai terriblement souffert de son départ (surtout de la façon dont il est partit) et que j'en souffre toujours un peu.


Vous qui me lisez sachez que peu importe ce que vous traversez, personne n'a le droit de dédramatiser, vous avez droit d'être malheureux(se), car chacun d'entre nous conçoit les choses différemment et donc les subit à sa manière.
Un petit message d'espoire à toutes celles à qui ça arrive après ce drame j'ai eut ma fille puis un petit garçon wylliam(bébé surprise)

Brady mon ange, je te dédie cet article pour que tu vives a travers chacun de mes mots, de mes pensées!

Ta maman qui t'aime et pour qui tu existeras toujours.


Articles similaires :
- Vrai/Faux sur l'alimentation durant la grossesse
- Etre mère, pour le meilleur et pour le pire
- Donner le goût de la lecture à son enfant
- Comment ma mère m'a aidé à réussir ma vie.
- L'accouchement à domicile : mythes et réalité.
Questions similaires :
- Après avoir fait une petite réflexion charmante, ma filleule s'est rattrapée par une pensée mignonne
- Où peut-on acheter un collier d'ambre, pour les bébés ?
- Vos enfants partent-ils en colo pour fevrier?
- A l'ecole mon fils et persecuté par un autre enfant.
- Il y as quelques minutes juste derrière chez moi
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Acidenea Publié le 06-08-2008
Voir la fiche de Acidenea
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : lillie Le 17-09-2008 à 19:39
Ton temoignage est tres touchant!
je me retrouve dans certaines emotions pour avoir vecu une fausse couche en debut d année, et etant de nouveau enceinte ; ) l angoisse est toujours là, ainsi que le souvenir du petit etre perdu. plein de pensées et de courage.

Ecrit par : acidenea Le 13-09-2008 à 09:02
Je vous remercie bcp les filles c'est très gentil à vous !
cet article m'a fait bcp de bien et a pêrmis une part d'existance en plus à Brady !
Merci ELLE RACONTE !

Ecrit par : Bretzelle59 Le 12-09-2008 à 13:21
Ma belle ton article m'a mis les larmes aux yeux, des frissons dans tous le corps et me dit que l'on peut que te respecter, tu es courageuses.
Bisous

Ecrit par : Fifimamy Le 12-09-2008 à 10:04
Je suis en pleurs et je ne sais pas trop quoi te dire si ce n'est merci de la confiance que tu nous témoignes en partageant cet immense malheur avec nous. Brady vivra toujours dans ton coeur, c'est ton ptit ange à toi.

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles