Beauté - J'ai testé... l'épilation au laser !

Agrandir l'image - Séance d'épilation © Epilium
Séance d'épilation © Epilium
Séance d'épilation
© Epilium

Mon parcours en épilation est plutôt laborieux...

De l'âge où on se rend compte qu'avoir des poils est loin d'être glamour à mes 25 ans, j'ai été une adepte du pratique et du rapide, c'est à dire le rasoir ! Jamais au grand jamais je n'aurais essayé l'épilateur électrique que ma mère avait et qui faisait un bruit digne de machines de torture chez le dentiste.

Petit à petit, je me suis rendue compte que non seulement il fallait que j'utilise le rasoir non pas tous les jours mais deux fois par jour, tellement mes poils repoussaient vite ! Après de longues discussions très intellectuelles avec mes collègues de l'époque, j'ai tenté l'épilation à la cire...

Le jour J, j'ai eu mal au ventre toute la matinée qui a précédé le rendez-vous. Douillette ? Oui, un poil ! Comme je ne fais jamais dans la demi mesure, je suis directement passée à l'épilation demi jambes, aisselles et... maillot ! J'ai du avoir les mains moites pendant toute la séance mais au final, j'ai plutôt été satisfaite et j'ai continué de cette façon.

Seulement voilà, plus j'ai vu de publicités sur les nouvelles techniques d'épilation définitive, et plus j'ai eu envie d'essayer ! Premier hic : le prix. Deuxième hic : le manque de recul sur cette technique.

Finalement, j'ai décidé de tester une séance en me rendant au centre Epillium, qui a ouvert l'un de ses nouveaux fiefs à Châtelet, rue Jean Lantier.

Comment ça s'est passé ?

J'ai été prise en charge, pile poil à l'heure de mon rendez-vous, par une femme médecin. En effet, le centre Epilium est dédié à l'épilation laser médicalisée. Elle m'a posé des questions sur ma santé, si je prenais des médicaments, si j'allais partir au soleil, etc. afin d'être sure qu'il n'y avait aucune contre-indications.

Elle m'a expliqué le fonctionnement de la méthode, consistant à bruler le poil directement en s'attaquant à son bulbe. A chaque séance, ce sont 20% de poils définitivement détruits, d'où le fait qu'il en faille plusieurs. Personnellement, j'avais choisi les aisselles.

Puis est venu le moment où je me suis mise en sous-vêtements afin de prendre place sur le siège approprié, à côté d'une machine que je n'osais pas trop regarder...

Le médecin a observé de près les poils afin de voir s'ils étaient adéquats à la méthode de l'épilation au laser. En effet, les poils trop clairs ne sont pas détectés par le laser donc... pas possible ! Moi, j'étais à la limite.

Lorsqu'elle m'a posé une paire de lunettes protectrice et qu'elle m'a demandé "C'est bon, vous êtes prête ?", j'ai soudainement été prise d'un doute énorme dont je lui ai fait part : "Mais au fait, ça ne fait pas mal einh ??" Sa réponse ne m'a pas vraiment rassurée : "Cela fait comme des élastiques qui claquent sur la peau".

Le médecin m'a dit qu'elle allait faire un petit test sur la zone et selon la sensation ressentie, elle arrêterait ou elle continuerait. Elle a donc passé le laser sur la zone, entourée d'un cercle dessiné avec du maquillage, puis a arrêté pour voir si je vivais encore. J'ai rouvert les yeux (que je serrais très fort de peur d'avoir mal, eh oui je suis vraiment douillette) et là, grand soulagement ! Certes, c'est désagréable mais ça ne fait pas mal. Pour celles qui connaissent, c'est moins désagréable qu'un épilateur électrique (dont j'ai un horrible souvenir).

Elle a donc continué à passer le laser sur la zone en question, ce qui a duré en tout et pour tout une minute.
Pour que cela soit le moins inconfortable possible, et le moins douloureux, un souffle froid sort de l'appareil afin d'anesthésier la zone.

En deux minutes donc, la séance était terminée. Le médecin m'a appliqué de la Biafine afin d'apaiser la peau mais honnêtement, pas eu mal du tout.

Pour la première séance test, c'est gratuit, ensuite, un devis est proposé pour les séances prochaines, qui se font toutes les 6 à 8 semaines.

En gros, il faut donc entre un an et un an et demi pour ne plus avoir de poils !

Evidemment, il faut prévoir un certain budget car chaque séance a un coût certain.

Exemples :

- lèvre supérieure ou menton : 30€
- aisselles : 50€
- maillot classique : 50€
- maillot intégral : 120€
- avant-bras : 120€
- demi-jambes : 150€

A vous de calculer ce que vous dépensez dans votre méthode actuelle d'épilation, au final, ça peut être intéressant sur le long terme mais il faut juste économiser le temps de faire ces séances.

Si vous êtes intéressée, visitez le site www.epilium.com


Agrandir l'image - Centre Epilum épilation laser © Epilium
Centre Epilum épilation laser © Epilium
Agrandir l'image - Séance d'épilation © Epilium
Séance d'épilation © Epilium
Articles similaires :
- Les tâches de rouge à lèvres
- Faites vous un teint diaphane
- Maquillage bio et écolo chez Nature et Découvertes.
- Avoir encore de l'acné à l'âge adulte
- La Vie est Belle : le nouveau parfum de Lancôme
Questions similaires :
- Les gens gothiques sont -ils bien dans leur peau? Pour virer du jour au lendemain au noir? Dépressifs?
- Utilisez vous laque ou gel pour votre coiffure?
- Selon un récent sondage, les italiennes ont été élues "les femmesz les plus séduisantes d'europe".
- Avez-vous déjà porté vous même mesdames une cravate?
- Pour les boutons de fievre si quelle qun a un truc merci
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Delf_elleraconte Publié le 15-02-2012
Voir la fiche de Delf_elleraconte
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles