Sexo & Love - L'amour comme au premier jour

Agrandir l'image - L'amour comme au premier jour © Shutterstock
L'amour comme au premier jour © Shutterstock
L'amour comme au premier jour
© Shutterstock

Figée, comme paralysée, Cynthia n’osait plus bouger. Derrière elle, une voix masculine venait de crier son prénom, et la jeune femme l’avait reconnue dans tout le brouhaha du centre commercial où elle était en train de faire les soldes.

Que devait-elle faire ? Faire semblant de ne rien avoir entendu et continuer sa route le plus vite possible ou se retourner pour le saluer ?

Elle ne le savait pas, toutes ses pensées se brouillaient dans sa tête. Elle se rappela tout à coup le jour de sa rencontre avec Arnaud il y a 2 ans, sur les quais du Rhône à Lyon.

Il faisait froid et elle se baladait avec des amies quand son regard croisa celui de ce jeune homme, grand aux yeux verts et une démarche sensuelle. Elle n’arrivait pas, à l’époque, à détourner les yeux de lui.

Son charme la faisait fondre et elle avait peur qu’en se retournant, les sensations soient encore les mêmes et qu’elle se fasse à nouveau avoir par ses pulsions.

Tout à coup elle sentit une main sur son épaule. Cynthia dans ses pensées, avait mal estimé la distance qui les séparait dans le centre commercial et il avait eu le temps de s’approcher d’elle pour la saluer.

Elle ne pouvait plus faire marche arrière et se retourna lentement pour se trouver face à lui.

Arnaud n’avait pas changé, les cheveux bruns, la barbichette naissante, les yeux verts et une carrure de sportif. Elle leva la tête et vit son visage qui lui adressait un sourire timide.

Elle ne pût s’empêcher de lui sourire à son tour d’un air un peu gêné. Elle n’arrivait pas à prononcer le moindre mot, les souvenirs de leur rupture étaient ancrés dans sa mémoire.

Depuis deux ans, elle redoutait le moment où elle se trouverait face à lui et devrait s’expliquer sur ses actes.

Il y a deux ans, leur relation n’avait pas duré longtemps. Après leur rencontre au bord du Rhône, les deux jeunes allaient se balader tous les soirs au même endroit dans l’espoir de recroiser l’autre.

Une semaine plus tard, alors que Cynthia n’y croyait plus, elle vit sa silhouette au loin et ne voulut pas manquer l’occasion de pouvoir l’aborder.

Ils avaient discuté des heures en regardant les petits bateaux flotter. Ils avaient les mêmes pensées, le même humour.

Deux semaines plus tard, Arnaud invitait Cynthia chez lui et ils avaient fait l’amour. Cynthia était sur un petit nuage.

Elle avait rencontré beaucoup d’hommes dans sa vie mais Arnaud était le seul avec qui elle se sentait réellement bien.

Elle avait trouvé LA bonne personne, celle avec qui elle voulait faire un bout de chemin dans la vie.

Au bout d’un mois de relation, Cynthia est tombée malade, maux de têtes, nausées, fatigue... Lorsque son médecin lui fit une prise de sang, elle apprit qu’elle était enceinte et le monde s’écroula autour d’elle.

Il était hors de question pour elle d’annoncer cette nouvelle à Arnaud. Elle ne désirait pas d’enfant pour le moment. Elle était jeune, était encore étudiante et Arnaud n’avait pas de métier fixe pour le moment. Elle ne se sentait pas devenir mère de famille, assumer financièrement un enfant. Elle devait avorter.

Depuis qu’elle savait qu’elle était enceinte, la relation avec son copain s’était petit à petit détériorée, elle était agacée de tout et ne supportait plus le moindre regard d’Arnaud sur elle. Elle avait peur qu’il découvre son terrible secret.

Un soir où il s’était endormi, elle s’était levée, avait embarqué le peu d’affaires qu’elle avait chez lui, le regarda une derrière fois et partit.

Elle ne l’avait plus jamais revu et avait avorté une semaine plus tard.

Après son interruption volontaire de grossesse, Cynthia se sentait mal, elle ne voulait plus voir personne, ne répondait plus au téléphone, vivait complètement cloitrée chez elle pendant plusieurs mois.

Avec l’aide de ses amies, elle avait petit à petit repris goût à la vie et avait recommencé à sortir de chez elle, à profiter de la vie.

Aujourd’hui, elle avait terminé ses études, avait trouvé un travail et se sentait bien dans sa peau malgré les souvenirs de son avortement.

Elle voulait inconsciemment garder ce bébé et se demandait sans cesse ce qu’aurait été sa vie si elle avait laissé la nature lui donner naissance.

Sentant le malaise de la jeune femme, Arnaud prit la parole en premier : « Comment vas-tu ?
- Je suis désolée… » lui répondait Cynthia, les larmes aux yeux.

Un nouveau silence s’installa, Arnaud était mal à l’aise voyant le visage triste de Cynthia. Il lui prit le bras et l’invita à s’installer dans un petit café pour pouvoir discuter tranquillement.

Elle avait trop souffert pendant 2 ans et voulait laisser échapper son secret. Le regarda droit dans les yeux d’Arnaud, elle se mit à pleurer et commença son récit.

Au fur et à mesure que Cynthia lui expliqua son histoire, le visage d’Arnaud changeait d’expression : la surprise, la tristesse, la colère.

Et quand la jeune femme avait fini de tout expliquer, le silence pesant s’installa à nouveau entre les deux personnes.

Aucun des deux n’osait dire quoi que ce soit. Chacun regardait sa tasse de café, pour éviter de croiser le regard de l’autre.

Pleins de questions se bousculaient dans la tête d’Arnaud mais il n’osait pas les poser. Il savait que c’était dur pour Cynthia de parler de ces moments là.

Il tendit les bras et s’approcha des mains de la belle. Voyant qu’elle ne bougeait pas, les attrapa tendrement et lui dit tout bas « Je t’en veux pas, je te comprends, et si tu l’avais gardé j’aurai été là».

Sur ces mots, les yeux mouillés de Cynthia se levèrent vers lui. Une question lui brula les lèvres. Voulait-il un enfant avec elle ? Aurait-elle fait une erreur en lui cachant sa grossesse ? Elle ne voulait pas entendre la réponse, elle avait trop peur de souffrir.

"Et si on reprenait tout à zéro ?" lui demanda Arnaud avec un petit sourire complice.
"- Tu penses que c’est possible ?" l’interrogea Cynthia.

Au lieu de répondre, Arnaud se leva pour s’installer sur la banquette à côté de la jeune femme, s’approcha et lui déposa délicatement un baiser sur le coin des lèvres.

Cynthia lui rendit son baiser et ses pensées négatives s’effacèrent pour laisser place à la joie et à l’envie.

En un regard, le couple se comprenait, Arnaud chuchota quelques mots à l’oreille de la belle et se levèrent ensemble.

D’un pas décidé ils se dirigèrent tous les deux à l’extérieur du centre commercial, le Tramway arrivait juste. Ils se frayèrent une place dans le transport en commun en direction de l’appartement d’Arnaud.

Par pudeur, ils n’échangèrent que des regards et des sourires sous les yeux curieux des riverains.

Quelques arrêts plus tard, les amoureux sortirent du Tramway qui s’était peu à peu vidé.

Main dans la main, ils traversèrent la rue en courant, passèrent devant des cafés dont les terrasses étaient désertes.

En passant devant un fleuriste, Arnaud arracha rapidement une rose d’un pot de présentation devant le magasin, l’offrit à Cynthia et la força à courir pour ne pas se faire repérer par le commerçant.

A bout de souffle, les jeunes ralentissaient, ne pouvant pas s’empêcher de rire aux éclats et de s’embrasser.

Quelques minutes plus tard, Arnaud enfonça la clé dans la porte de son appartement à la hâte, l’ouvrit et entra dans les lieux tout en embrassant son aimée.

Cynthia ne remarqua même pas le changement de décoration de l’appartement depuis 2 ans, elle avait trop envie d’Arnaud pour s’en soucier.

Ils se dirigèrent tous deux en direction de la chambre tout en se déshabillant l’un l’autre.

Arrivé au pied du lit, Arnaud déposa soigneusement Cynthia sur l’oreiller tout en l’embrassant.

Sa bouche voulait redécouvrir chaque partie de son corps, comme pour se rappeler des moindres recoins de sa silhouette, pour s'assurer qu’il ne l’avait pas oubliée.

Ses mains caressant la poitrine de la belle, il approcha sa bouche de son sexe, l’embrassa, le suça un long moment.

Elle, les mains dans les cheveux de son homme, les yeux fermés, s’efforça de sentir toutes les sensations, comme au premier jour.

Il remonta lentement vers le visage de la femme, la regarda dans les yeux et caressa son pénis sur le sexe de Cynthia avant de la pénétrer lentement.

Elle ne maitrisait plus rien, profitant du moment présent. Elle agrippa les barreaux du lit au dessus de sa tête, ferma les yeux et laissa Arnaud prendre la situation en mains.

Il commença les va-et-vient à l’intérieur de Cynthia qui se mordait les lèvres à chaque passage du pénis dans son vagin.

Lui, embrassait son cou et ses seins par alternance en même temps.

De petits gémissements se faisaient entendre dans le silence de la chambre. Arnaud accéléra alors le mouvement de va-et-vient pour faire plaisir à sa belle.

Il avait tellement attendu ce moment avec elle qu’il sentait déjà son envie d’éjaculer. Il accéléra alors une dernière fois la vitesse puis lâcha son liquide dans le corps de Cynthia.

Tous deux laissèrent sortir un cri en même temps et s’embrassèrent à nouveau.

Dans les bras l’un de l’autre, ils restèrent un long moment entrelacés dans le lit avant que Cynthia prenne enfin la parole :

« La couleur de cette chambre, elle n’était pas blanche avant si?
- En effet, elle était grise j’ai fait des travaux…. Mais elle sera peut-être bientôt rose ou bleu si tu veux, en fonction du sexe de notre enfant… »


Articles similaires :
- La violence conjugale : pourquoi n'est-il pas si simple de partir ?
- La jouissance est-elle une affaire de culture ?
- Sans lui
- La méthode de l'élastique.
- Les dangers du sexting
Questions similaires :
- Pour vous la sexualité est-elle plus fort que les sentiments ?
- Votre homme est il jaloux?
- Pour ou contre faire un deuxième bébé juste derrière le premier?
- Un copain de sex. Pour ou contre?
- Qu'elle réaction aviez-vous lorsque vous avez revus un ex que vous n'avez pas revus depuis longtemps?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Korkydoux Publié le 10-07-2010
Voir la fiche de Korkydoux
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : louloutine06 Le 23-10-2010 à 16:17
Tu me l'as pas envoyé en avant première celui là vilaine !!

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles