Sexo & Love - L'amour à trois fait fantasmer 64 % des hommes français

Agrandir l'image - L'amour à 3 ©Artsiom Kireyau
L'amour à 3 ©Artsiom Kireyau
L'amour à 3
©Artsiom Kireyau

Une étude réalisée par l'IFOP pour le site Internet Netechangisme dresse un tableau des différentes formes de multi-sexualité pratiquées ou fantasmées par les Français.

Elle révèle que les formes de sexualité collective comme l'échangisme et le triolisme se multiplient et sortent progressivement de l'ombre.

64 % des hommes interrogés confient qu'ils aimeraient avoir une relation avec deux personnes du sexe opposé contre 31 % des femmes.

L'échangisme est, lui, un fantasme beaucoup plus répandu qu'il n'y parait puisqu'1 homme sur 3 envisage de l'essayer.

L'étude menée montre que la sexualité collective, autrefois taboue, est très présente dans les fantasmes des Français. Elle constate une acceptation sociale croissante des comportements sexuels sortant du cadre conjugal classique.

En dehors des rapports extraconjugaux, le triolisme apparaît, selon ce sondage, comme la pratique qui génère le plus de fantasmes.

Deux tiers des hommes interrogés (64 %), contre moins d'1 femme sur 3, déclarent qu'ils aimeraient ou pourraient envisager de faire l'amour avec deux personnes du sexe opposé.

En revanche, ils ne sont que 10 % chez les hommes et 5 % chez les femmes à avouer l'avoir déjà fait.

Cette étude révèle, par ailleurs, que le pouvoir érotique du triolisme est moins fort lorsque le conjoint est l'un des deux partenaires.

Si l'envie d'avoir une relation avec quelqu'un du même sexe que son partenaire reste partagée par 50 % des hommes (et 23 % des femmes), seuls 17 % des hommes se sentent disposés à faire l'amour avec leur femme et un autre homme.

Par ailleurs, l'enquête indique que l'échangisme est un fantasme bien plus répandu qu'il n'y paraît.

Près d'1 homme sur 3 envisagerait de faire l'amour avec sa partenaire et un autre couple, contre seulement 13 % des femmes.

Mais, si nombreux sont les Français que l'échangisme fait fantasmer, ils ne sont, en réalité, que 7% à l'avoir déjà pratiqué.

A noter également que pour 55 % des sondés le libertinage aurait un effet positif sur la fidélité et la pérennité du couple.

Cette étude a été réalisée par l'IFOP, pour le compte du site Internet Netechangisme, auprès d'un échantillon national représentatif de 1 020 personnes âgées de 18 à 69 ans.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les questionnaires ont été administrés via Internet du 4 au 7 juin 2010.

Relaxnews


Articles similaires :
- La (re) découverte de mon mari
- Un pari
- Une lune de miel pour petit budget
- Lui faire plaisir... tout en se faisant plaisir
- Un joyeux Noël Mère Noël
Questions similaires :
- Que regardez vous en premier sur un homme ?
- Sa fait 8 ans que j attend que mon amour me demande en mariage maintenent que sais fait je doute et j'ai peur
- Vous es t'il arriver que votre homme vous propose un plan a 3 avec son meilleur ami
- Qui a déjà eu une relation virtuelle? Sans aller au delas
- Vous arrive t il de vous disputer pour un rien avec votre homme?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Delf_elleraconte Publié le 23-08-2010
Voir la fiche de Delf_elleraconte
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles