Bien-être & Forme - L'angine de poitrine : quel rôle pour l'alimentation ?

Agrandir l'image - Angine de poitrine © Shutterstock
Angine de poitrine © Shutterstock
Angine de poitrine
© Shutterstock

Il y a près de 2000 ans, Sénèque décrivait la douleur d'une angine de poitrine comme "très courte, et comme un orage" et qui fait penser que "avoir n'importe quelle autre maladie c'est être malade; avoir celle-là c'est mourir".

Plus tard, William Harvey, pionnier anglais de la médecine moderne, parlera plus simplement d'une "oppression dans la poitrine".

Depuis, la médecine a appris à connaitre cette maladie qui n'était considérée autrefois que comme une douleur thoracique ponctuelle. Ses causes ont été découvertes ainsi que des traitements apportant un réel soulagement. En fait, la plupart de ces informations datent des dernières décennies.

Une victime d'angor pourra vous le dire, la douleur démarre généralement près du cœur et/ou de l'estomac mais peut s'étendre au cou, à la mâchoire, au dos, au ventre ou aux bras.

Souvent, l'attaque douloureuse survient lorsque l'on fume, qu'on mange ou dans des moments d'anxiété.
Elle survient aussi régulièrement lorsqu'on est exposé au froid et se calme avec du repos.

L'angine de poitrine n'a rien à voir avec une maladie respiratoire comme on pourrait le penser. Elle fait partie des maladies cardiaques et est liée au rétrécissement des artères qui mènent au cœur.

Ce rétrécissement est dû à la présence d'une plaque graisseuse et fibreuse dont l'apparition dépend de l'âge mais aussi de l'hygiène alimentaire.

En effet, maitriser cholestérol et hypertension est un moyen de prévenir leur apparition et donc la maladie.

Pour cela, un régime alimentaire adapté doit être adopté.

En Suède, une étude a comparé sur 6000 hommes en bonne santé à des hommes souffrant d'angor. Les résultats ont démontré un lien indiscutable entre taux de cholestérol, hypertension, tabagie, surpoids, diabète, manque d'exercice physique et l'angine de poitrine.

En d'autres termes, tous les facteurs de risque de l'attaque cardiaque.

La douleur thoracique est intense et inquiétante, mais elle a l'intérêt d'être un signal d'alarme efficace. Le changement d'habitudes doit débuter rapidement.

C'est toute une hygiène de vie qu'il faut acquérir : exercice, repos et détente iront de pair avec un régime alimentaire sain.

Ce régime s'axe sur deux points importants :

- Réduire la consommation de sel. Avant de vous contraindre à manger du pain sans sel, vous pourrez opter pour ne plus vous servir de la salière et limiter les plats tout prêts (l'industrie agro-alimentaire abusant du sel comme exhausteur de goût).

- Réduire la consommation d'excitants. Passez au décaféiné et remplacez votre thé par de la tisane.

- Réduire la consommation de graisse. Là encore, avant de vous priver de tout, cherchez simplement à limiter la quantité de corps gras dans vos plats. Utilisez par exemple de l'huile au lieu de beurre etc.

Malgré tout, il est important de préciser que les artères rétrécies ne sont pas le seul facteur en cause. Parfois, il apparait que celles-ci peuvent être en bonne santé mais que l'angine de poitrine survienne.

Après quelques investigations, on découvre alors que l'origine du problème vient d'une hyperthyroïdie, d'une anémie sévère, d'une autre maladie cardiaque ou même de la syphilis.

Il est inutile de dire que les personnes atteintes par ces douleurs devraient faire attention. Elles doivent prendre beaucoup de repos et limiter le stress autant que possible.

Dans de rares cas, un médecin pourra proposer un traitement médicamenteux ou même une opération mais dans un cas comme dans l'autre, l'aspect nutritionnel devra être la première approche à prendre en compte.


Articles similaires :
- Les petits tracas du quotidien
- Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus
- Des massages aux... serpents !
- Le bain de thé, relaxation et bienfaits naturels
- Une alimentation selon le profil de chaque femme
Questions similaires :
- Prenez-vous la pilule? Si oui, laquelle?
- Plutôt bain ou douche ?
- Petit quiz santé
- Un(e) ami(e) vous rend visite,
- Que pouvez-vous me conseiller pour perdre mon ventre merci
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 04-01-2011
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles