Sexo & Love - L'aventure de Zoé et Caleb

Agrandir l'image - Les aventures de Zoé © Shutterstock
Les aventures de Zoé © Shutterstock
Les aventures de Zoé
© Shutterstock

Zoé est une jeune femme de 24 ans, elle respire la fraîcheur de la jeunesse, insouciante, belle, désirable, nombreux sont les hommes qui tombent sous son charme et elle le sait. Zoé travaille comme assistante chez un fleuriste, elle est libre comme l’air et elle en profite, rare sont les soirs où elle n’est pas accompagnée.

Il pleut, « putain de météo » se dit Zoé, elle qui revient de chez le coiffeur c’est bien sa veine. Il est à peine 17h21 et il fait déjà presque nuit, Zoé se dépêche de s’abriter sous un abris bus en attendant une accalmie, elle n’est plus très loin de son domicile mais il pleut si fort qu’elle ne voit pas à 3 mètres devant elle, elle décide donc de s’arrêter et de s’asseoir.

Elle n’est pas toutes seule, deux hommes d’une trentaine d’années attendent eux aussi sous l’abri bus, ils discutent tous les deux d’un sujet apparemment important car leur discussion est très animée. Zoé ne peut pas s’empêcher de les juger de la tête au pied. Le premier est petit et bedonnant, il a une voix fluette qui monte de manière surprenante lorsqu’il s’emporte dans la discussion, en définitive rien de très enviable au goût de Zoé, le second est plus grand, élancé, on devine ses muscles saillant sous ses vêtements rien qu’en regardant son visage et sa manière de se tenir, il a une voix grave, calme qui même lorsque son amis s’emporte ne s’élève pas mais s’impose quand même, Zoé est subjuguée par cet homme, complètement hypnotisée, elle ne peut plus détacher son regard de son visage.

Le bus arrive et l’homme bedonnant y monte laissant son ami dehors. Une fois le bus partis, l’homme à la voix grave s’en va mais après quelque pas il fait demi tour et se dirige vers Zoé.
Zoé ne l’avait pas quitté des yeux et quand elle vit que cet homme se dirigeais vers elle elle senti son cœur s’accélérer d’un coup.

« Excusez moi, je ne vous ai pas déjà rencontré quelque part ?» lui demanda-t-il d’une voix douce une fois arrivé à sa hauteur. Vielle technique de drague se dit Zoé en elle-même, mais elle trouvait cet homme tellement séduisant et mystérieux qu’elle accepta de jouer le jeu.

« Je craint que non car si l’on c’était déjà rencontré je n’aurait pas pu oublier un aussi beau visage » lui répondit-elle. L’homme parut étonné de sa réponse, sûrement pensait-il qu’il allait se faire éconduire, après tout Zoé est une très belle femme, elle peut avoir tous les hommes qu’elle veut, et lui, même si on lui a souvent dit qu’il avait du charme, il ne se trouvait pas forcement beau.

«Il pleut des cordes et cela n’est pas près de finir apparemment, peut-être que je peux vous conduire quelque part, ma voiture est à quelques mètres ? » lui demanda-t-il. Zoé se demanda si il était très prudent d’accepter son offre, après tout elle avait déjà connu pire et si il le fallait elle savait se défendre, elle décide donc d’accepter. Ils firent les présentations dans la voiture, il s’appelle Caleb, un nom qui colle bien au personnage pensa Zoé.

Une fois arrivé à hauteur de sa maison, l’homme sorti de sa voiture pour aller ouvrir la portière à Zoé, Zoé sorti de la voiture et se permit de lui proposer un café pour le remercier, ce qu’il accepta volontiers. Il entrèrent donc tous les deux chez elle, Zoé se débarrassa de son manteau, laissant découvrir ses jambes, elle avait mis une jupe mit longue qui laissait ses mollets découverts. Rien qu’a cette vision Caleb ne pu réprimer un soupir de désir qui n’échappa pas à Zoé.

Une fois tous les deux installés dans un fauteuil, un café à la main ils se mirent à parler de la pluie et du beau temps. Zoé, sur tout le temps qu’il discutait, ne cesse de changer de position, mettant ainsi en valeur la moindre parcelle de son corps, se qui rend fou Caleb qui a de plus en plus de mal à se retenir de lui sauter dessus. Enfin vient le moment où il n’en peut plus, il pose sa tasse de café sur la table basse devant lui, se lève, va s’assoir à coté de Zoé, prend son visage dans ses mains et l’embrasse passionnément.

Zoé, qui avait fait cette mise en scène pour en arriver là, se laissa faire et lui rendit son baiser. Caleb se laissa emporté par l’ivresse du corps de Zoé, déjà les seins de Zoé durcissait de plaisir et d’envie sous son fin chemisier blanc, se qui n’échappa pas à Caleb qui redoubla d’envie de la prendre, de lui faire l’amour.

Caleb glissa alors sa main puissante sous la jupe de Zoé, effleurant délicatement ses cuisses pour arriver à son sexe recouvert par de la dentelle, il souleva la jupe afin de pouvoir mieux profiter du corps de Zoé, glissa sa main sous la dentelle et commença à lui enfoncer deux doigts tout en lui caressant les seins de son autre main. Il était ferme et doux a la fois, Zoé y prenait goût mais trouvant que les caresses s’éternisaient un peu elle décida de le provoquer.

Elle détacha un à un, sensuellement, chacun des boutons de son chemisier blanc, laissant Caleb découvrir sa poitrine nue, ses seins ronds et fermes à souhait. Caleb, devant cette vision, enfonça ses doigts plus profondément, avec plus de vigueur et commença à embrasser goulûment les seins de Zoé. Zoé, elle, se mit à détacher la ceinture du pantalon de Caleb avec envie, elle n’en pouvait plus d’attendre, elle voulait que Caleb la prenne, elle voulait sentir son sexe en elle, tout son corps brûlait de plaisir.

Une fois la ceinture détachée elle passa sa main sur le sexe de Caleb, il était dur de plaisir, elle lui enleva son pantalon et enleva sa jupe, Caleb, lui, enleva son sweat avec rapidité et regarda avec admiration le corps de Zoé, étendue sur le fauteuil, n’attendant que lui, n’attendant que son sexe. Il lui enleva son dernier sous vêtement en faisant attention de ne pas abîmer la dentelle puis se jeta sur son sexe et le lécha avec ferveur, l’embrassa, le suça. Zoé était à son comble, presque à la jouissance, elle se caressait les seins de plaisir.

Caleb remonta à sa bouche et sorti son sexe de son caleçon, Zoé pu alors en apprécier la taille. Elle le pris en mains et commença à le masturber, Caleb lui caressant les seins, leur souffle s’accélérant à chaque pression un peu plus forte. Zoé retourna Caleb, le plaquant à son tour contre le fauteuil, s’abaissa et pris son sexe en bouche. Elle commença par jouer avec son gland, elle le lécha par à-coup provoquant des spasmes de plaisir chez Caleb, puis elle le pris tout entier en bouche et fit des va et viens, alternant la vitesse, tantôt vite, tantôt lent, afin d’éviter qu’il jouisse dans sa bouche, pour faire durer le plaisir.

Caleb n’en pouvait plus, il fallait qu’il la prenne, il voulait jouir. Il lui releva la tête, elle compris qu’il n’en pouvait plus, il la pris par les hanches, l’allongea sur la table basse et la pénétra profondément à grand coup de rein, Zoé gémissait de plaisir, elle allait jouir, mais avant de pouvoir le faire il s’était retirer. Caleb souleva Zoé, la retourna et la plaqua sur le fauteuil et il la pris par derrière avec force, lui caressant les fesses, les seins, ils étaient tous les deux au septième ciel.

Zoé sentait le sexe de Caleb, gros et puissant en elle, des va et vient incessant de plaisir, il la prenait sauvagement et elle aimait ça. Caleb allait de plus en plus vite, donnant des coups de reins de plus en plus fort de plus en plus profond, Zoé jouit, elle explose de l’intérieur, Caleb, excité de l’entendre jouir, pousser des cris, d’entendre son souffle rapide, jouit à son tour dans un dernier spasme de plaisir, le souffle court.

Zoé remercia Caleb pour cet instant de plaisir qu’elle venait de passer avec lui, Caleb, lui, lui laissa son numéro. « Au cas où ! » dit-il.

Elle ne manquera pas de le rappeler se dit Zoé en elle-même.
Caleb pris congé, des images plein la tête, de quoi le tenir de bonne humeur pour au moins une semaine. Zoé rassasiée et comblée, prévoyais déjà son prochain rendez-vous avec Caleb.


Articles similaires :
- Un pari
- Contraception : comment éviter les échecs ?
- Amour de vacances : comment le faire durer ?
- 83% des Français se disent épanouis
- Vive les disputes !
Questions similaires :
- D'apres vous quel est l'endroit le plus romantique?
- Qui devons-nous fêter ce jour ? Nous.
- Vous buvez le cafe avec une amie chez vous et une collegue vous telephone pour boire un cafe ensemble
- Quel est le premier mot qui vous viens à l'esprit si je vous dit
- Avez-vous déjà été trompé(e) ? Qu'avez-vous fait?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Undomiel Publié le 11-01-2009
Voir la fiche de Undomiel
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : Undomiel Le 11-04-2009 à 19:02
9a c'est a toi de l'imaginer KORKYDOUX! ;)

Ecrit par : korkydoux Le 10-04-2009 à 18:05
Hou hou!!!! joli cet article et tellement bien écrit!!!!

l'histoire ne dis pas si Zoé à revu Caleb.....

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles