Bien-être & Forme - L'étiquetage alimentaire pour mieux consommer

Agrandir l'image - L'étiquettage alimentaire © Shutterstock
L'étiquettage alimentaire © Shutterstock
L'étiquettage alimentaire
© Shutterstock

L'étiquette nutritionnelle

Présente sur la plupart des produits transformés, elle est obligatoire pour les produits qui mettent en avant une allégation nutritionnelle.
Exemple : à teneur garantie en vitamine C, source de fibres, allégé en sucres etc.
Elle est libellée pour 100 g d'aliment et peut être complétée de données par portion.
Exemple : pour 2 biscuits, pour 1 cuiller à soupe, pour 1 bol etc.
Elle énumère au minimum l'apport énergétique (Kcal, KJ) ainsi que l'apport protéique, lipidique et glucidique.
Ces données chiffrées peuvent être complétées par l'indication, pour chaque nutriment, du pourcentage satisfait des AJR ou ANR (AJR : Apport Journalier Recommandé pour les macronutriments / ANR : Apport Nutritionnel Recommandé pour les micronutriments).

Les mentions obligatoires
Elles doivent être présentes sur tous les emballages. Ce sont :

La dénomination de vente : c'est le nom du produit. Elle indique la nature de l'aliment et le traitement subi.
Exemple : lait demi écrémé UHT.

La liste des ingrédients : c'est la liste de tous les ingrédients utilisés pour la fabrication du produit, à savoir, les aliments et les additifs.
Elle se présente par ordre décroissant de poids, c'est à dire que le premier ingrédient est celui utilisé en plus grande quantité.
Exemple : le nutella.
Composition : sucres, huile végétale, noisettes en poudre (13 %), cacao maigre en poudre (7.3 %), lait écrémé en poudre (6,6 %), lactosérum (petit lait), émulsifiant : lécithine de soja, arôme.
Oui vous avez bien compris, les deux ingrédients principaux du nutella sont bien le sucre et l'huile...
Les additifs sont classés par catégories et désignés par leur nom ou par leur code Européen qui commence par la lettre E suivie de trois chiffres.

La contenance : c'est le poids net (égoutté pour les denrées recouvertes de liquide).
Elle est exprimée en grammes, litres ou millilitres.

La DLC
: c'est la date limite de consommation.
Elle est précédée de la mention "à consommer jusqu'au...". Elle est présente sur les denrées périssables (œufs, produits laitiers, viandes etc.).
Passé cette date, la consommation du produit représente un danger pour la santé et la vente de ce produit est une infraction.

La DLUO : c'est la date d'utilisation optimale.
Elle est précédée de la mention "à consommer de préférence avant...".
Passé cette date, le produit est toujours consommable et ne représente aucun danger pour la santé, mais le fabricant ne garantit plus les qualités gustatives et nutritionnelles du produit.

L'origine du producteur : elle précise les coordonnées du fabricant ou du conditionneur.
Le numéro d'emballage : c'est le numéro d'identification du produit, précédé par la mention "EMB".
Les techniques d'utilisation et de conservation : ce sont tous les conseils pour consommer au mieux le produit.
Exemple : conserver dans un lieu sec et frais, réchauffer à feu doux 10 mn etc.
Les techniques utilisées : Ionisation, lyophilisation, déshydratation etc.
La présence d'OGM : elle est obligatoire si leur présence est volontaire.
Si leur présence est fortuite, elle n'est obligatoire que si leur taux dépasse 0.9 % dans le produit ou dans l'un de ses composants.
Le degré d'alcool : Il est présent quand il est supérieur à 1.2 °.
Les édulcorants : leur mention est obligatoire car certaines personnes peuvent y être allergiques.
Les mentions facultatives
- Labels
- Code barre
- Point vert (atteste que le fabricant participe à un programme de collecte des déchets et de tri sélectif)
- Etiquetage nutritionnel
-Allégations


Articles similaires :
- Les mauvais dormeurs ont plus de comportements à risques
- Combattre la cellulite : mode d'emploi
- 20 conseils pour être écolo dans son assiette !
- Réduire la fertilité masculine
- Venir à bout des maux du quotidien
Questions similaires :
- Quiz bien etre
- Qui a déjà fait "pipi" dans une piscine ?
- Qui a déjà fait des séances de relaxation, ou de yoga ou sophrologie ?
- Que faites-vous pour vous endormir le soir? Et est-ce que votre solution fonctionne?
- Vous arrive t il d'avoir les jambes qui gonflent et sont dures sans raison?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Princessuperstar Publié le 09-06-2008
Voir la fiche de Princessuperstar
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles