Maman - La bronchiolite: une maladie à ne pas prendre à la légère.

Agrandir l'image - La bronchiolite © Shutterstock
La bronchiolite © Shutterstock
La bronchiolite
© Shutterstock

La bronchiolite sévit la plupart du temps entre novembre et février et touche plus particulièrement les enfants de moins de 2 ans.

Si les symptômes sont souvent effrayants, dans 95% des cas la maladie est bénigne et peut être prise en charge par le médecin traitant ou un kiné.

Mais pour les bébés de moins de 3 mois, une prise en charge hospitalière est impérative car la bronchiolite peut provoquer de graves problèmes respiratoires chez les tout-petits.

Le virus:

Il se transmet par les voies aériennes, la salive, la toux, les mains et tout autre objet contaminé ( tétines, doudous...).

Les symptômes:

La bronchiolite commence souvent par un simple rhume, qui dégénère et entraîne l'inflammation des bronchioles (d'où son nom). L'enfant est alors gêné pour respirer et dans les cas les plus graves, il peut être en insuffisance respiratoire (respiration sifflante, son ventre se creuse et ses côtes apparaissent lorsque bébé lutte pour respirer).
Si en plus Bébé prend difficilement ses biberons ou refuse le sein, mieux vaut consulter rapidement, d'autant plus s'il est de faible poids ou si c'est un bébé prématuré.

Comment soigner la bronchiolite

Evitez de donner un sirop qui empêche bébé de tousser, car du coup bébé ne pourra pas évacuer les sécrétions. De même l'antibiotique n'est pas automatique en cas de bronchiolite, mais prescrit en cas de grosse fièvre qui dure, ou d'une otite qui vient compliquer les choses.

Souvent le seul traitement approprié est la kiné respiratoire, parfois associé à un traitement complémentaire mais pas systématique. Votre kiné définira lui-même le nombre et la fréquence des séances, qui même si elles ne sont pas douloureuses pour bébé, restent cependant impressionnantes pour les parents.

Les conseils pour éviter la bronchiolite

- Consulter un médecin homéopathique. Il existe des traitement de prévention.

- Eviter d'embrasser bébé lorsque vous êtes enrhumé, et demander à l'entourage de bien se laver les mains avant de s'occuper de lui.

- Dans la mesure du possible, en période de pic de l'épidémie,
ne pas emmener bébé, surtout très jeune, dans les grandes surfaces surchauffées et véritables nids à microbes.

- ne pas surchauffer la maison (19 ° maxi) et aérer chaque jour, même quelques minutes.

- Ne pas fumer devant bébé et encore mieux dans la maison, même si bébé est dans une autre pièce.

La bronchiolite n'est pas à prendre à la légère, elle peut parfois conduire votre enfant en réanimation. Les quelques précautions conseillées sont peu face à l'épreuve difficile de l'hospitalisation de bébé.


Articles similaires :
- Un accouchement inoubliable
- Jaunisse du nourrisson : quels sont les risques ?
- Pourquoi apprendre l'anglais dès l'enfance ?
- L'importance de la rééducation périnéale après l'accouchement
- Mon accouchement en urgence par césarienne
Questions similaires :
- Mon fils de 22 mois fait des caprices a longueur de journee et embete sa soeur de 9 mois que dois je faire
- Que pensez vous
- Quelle somme donner pour un anniversaire d'un enfant de 6 ans ?
- A la maternité, avez-vous été possessive de votre enfant ?
- Mathis va mieux pas tousser de la nuit plus le matin
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Babeillea Publié le 21-08-2008
Voir la fiche de Babeillea
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles