Maman - La plus grande peur de ma vie

Agrandir l'image - Bébé © Shutterstock
Bébé © Shutterstock
Bébé
© Shutterstock

Mon fils ainé était prévu pour le 20 avril 2005.

La grossesse s'est très bien passé, sans aucun souci apparent (pas de diabète, pas d'hypertension, etc...). Je vivais vraiment une grossesse heureuse.


Mais voilà, un gros imprévu !

Dans la nuit du 8 au 9 février 2005, je dormais plutôt bien et là j'ai une sensation bizarre, comme si (ne rigolez pas) je mettais fait pipi dessus en pleine nuit.
A 4h je me suis levée d'un coup et direction les toilettes, mais le souci c'est que cela n'arrête pas de couler. Mon mari pouvait me suivre à la trace dans l'appartement.

Mon mari me demande ce qu'il se passe mais moi je n'en sais pas plus que lui. Et en fait, je venais de perdre les eaux!!!

Vous n'allez pas me trouver logique mais ma première réaction a été de vouloir appeler mon père (il y a très longtemps, il a été ambulancier), mais mon mari n'a pas été d'accord, il a directement appelé la clinique près de chez nous pour savoir ce qu'on devait faire.
Ils nous ont dit d'aller directement au CHR car eux ont un service de néonatalogie.

Donc nous appelons le CHR pour les prévenir et savoir comment nous devons rendre là-bas. Vu que je n'avais pas d'autres symptômes, ils m'ont dit que je pouvais faire le trajet en voiture.

En moins de 30 minutes on était parti.

Arrivé sur place, ils m'installent en salle de travail et me mettent le monitoring et me pose une perf.

A ce moment on me demande si je sens des contractions mais non je sens rien. Déjà que je vais pas bien moralement alors là je flippe à mort à je me dis que c'est pas normal.
Et en fait j'avais bien des contractions mais c'était des micro contractions.

Ils ont vérifié mon col, il n'avait pas bouger. Etant donné que je n'avais pas d'autres symptômes ils m'ont mise au service de suivi intensif de grossesse vers 12h environ.

Une fois dans ma chambre, la sage-femme est passée me voir pour m'expliquer ce qu'ils comptaient faire, me garder 3 semaines couché (sans même pouvoir me lever pour aller au toilette) pour éviter que le bébé n'appuie sur la poche et me surveiller pour éviter une infection.

Après avoir appris ça, j'ai cru que la terre s'écroulait sous mes pieds, je savais plus quoi penser. J'avais très peur pour mon bébé. Et avec tout ça mon mari allait devoir reprendre le boulot le lendemain. J'étais vraiment pas bien.

Mon mari a passé l'après-midi à me remonter le moral et me soutenir, malgré que cela soit dur pour lui aussi. Le soir, il est rentré chez nous pour enfin se reposer.

J'ai eu beaucoup de mal à dormir et me reposer ce soir là et je commençais à avoir mal au ventre. J'ai donc appelé la sage-femme qui m'a ausculté et la elle me dit que mon mal de ventre ce sont des contractions et que mon col est ouvert à 3. Là je commence à m'inquiéter. Et elle m'annonce que mon fils a la main au-dessus de son crâne et qu'elle n'arrive pas à la déplacer. Donc le verdict est simple direction le bloc pour une césarienne en urgence!!!

J'ai cru que la foudre me tomber dessus.

Entre le moment où ils ont décidé la césarienne et après l'intervention, le temps est passé à une vitesse folle pour mon fils mais en même temps très lentement pour moi et mon mari.

Je n'ai pu voir mon fils quelques secondes, ils l'ont rapidement emmené en néonatalogie pour le mettre sous respirateur.

Mon fils est né le 10 février 2005 à 5h42 à 31semaines, 1,860kg pour 40cm.

A ce moment précis, j'ai bien cru que j'allais mourir de peur!!!
A peine arrivé, je l'aimai plus que tout ce bout de cul. Mais tellement peur de le perdre!

J'ai dû attendre l'après-midi pour aller le voir, ça m'a paru une éternité.
Quand j'ai enfin pu le voir, j'ai été très heureuse de le voir mais malheureuse de ne pas pouvoir le tenir dans mes bras.

Mais dans notre malheur on a eu beaucoup de chance car notre fils est sorti très rapidement de néonat.
Il n'est resté que 5semaines là-bas, il est sorti à 36semaines.

Ce jour-là on était les parents les plus heureux du monde!

Maintenant Maël a 3 ans et demi, il va rentrer en première section de maternelle et en est très heureux. Il se porte super bien on ne dirait pas que c'est un ancien prématuré.

Et cette année, il a eu un petit frère né le même jour que lui, le 10 février.

Voilà mon histoire, je pense qu'elle doit être banale pour plusieurs d'entre vous mais pour moi ça a été une dure expérience et je voulais vous la faire partager.


Articles similaires :
- Témoignage d'une "mamange"
- Protéger bébé du soleil pour cet été
- Biberons en plastique, prudence...
- Inceste et abus sexuels, protégeons nos enfants
- Ma grossesse extra-utérine.
Questions similaires :
- Que faire pour que mon bébé ne se découvre plus la nuit?
- Il en faut peux pour être heureux!
- Un enfant né dans une avion.
- Mon fils fonfle fort pour son age(5ans),que doit je faire
- Donnez moi des idées !
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Mabapt Publié le 25-08-2008
Voir la fiche de Mabapt
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles