Sexo & Love - La stérilté et l'hypofertilité

Agrandir l'image - La stérilté et l'hypofertilité © Shutterstock
La stérilté et l'hypofertilité © Shutterstock
La stérilté et l'hypofertilité
© Shutterstock

En France, on estime que environ 50 % des couples mettraient plus de temps à obtenir une conception qu’ils ne l’auraient souhaité. Pour 10 à 20 000 couples par an cette stérilité semble définitive et il faut avoir recours à d’autres moyens pour avoir un enfant.

Un couple stérile ne peut pas avoir d’enfants malgré des rapports sexuels normaux. C’est le cas de 4 % environ des couples en France.

Un couple hypofertile (15 % des cas environ) a des difficultés à avoir un enfant dans un délai habituel (moins de 2 ans) après en avoir pris la décision.


Les causes

On estime que le problème dépend 1 fois sur 2 de la femme, 1 fois sur 3 de l’homme, et dans les autres cas des 2 partenaires.

- Les causes féminines :

- Une anomalie de l’ovulation dans 25 % des cas liée à une malformation de l’ovaire ou à des problèmes hormonaux.

- Une anomalie au niveau des trompes (conduit où chemine l’ovule et où il est fécondé avant d’atteindre l’utérus) dans 15 % des cas. Cela peut être causé par une maladie sexuellement transmissible et notamment par une infection à chlamydia, souvent méconnue donc non traitée. Des adhérences au niveau des trompes peuvent être le résultat d’une ablation de l’appendice.

- Une anomalie de l’utérus dans 10 % des cas.

- Une glaire cervicale de mauvaise qualité ou insuffisante ce qui gène le passage des spermatozoïdes du vagin à l’utérus.

- Des problèmes hormonaux. On incrimine de plus en plus les produits chimiques en tant que responsables de troubles hormonaux (matériel plastique, savons et produits de beauté, dioxines, pesticides…)

- L’âge : la fertilité diminue à partir de 35 ans et plus nettement à partir de 40 ans.

- Des problèmes psychologiques, à l’origine du vaginisme, par exemple, qui empêche toute pénétration.


- Les causes masculines :

- Elles consistent essentiellement en une anomalie du sperme (dans 24 % des cas). Les spermatozoïdes peuvent être absents ou en nombre insuffisant ; ils ne sont pas toujours assez mobiles et vigoureux. Si les testicules sont défaillants, c’est qu’ils n’ont pas eu une croissance normale ou totale. C’est le cas dans la cryptorchidie où l’un d’eux, ou les 2 testicules ne sont pas descendus dans les bourses et sont restés dans l’abdomen où la température est trop élevée pour les spermatozoïdes. En cas d’oreillons, si la localisation du virus se fait au niveau des testicules après la puberté, elle provoque une orchite et entraîne, dans de rares cas, une stérilité. D’autres agents agressifs peuvent perturber la qualité du sperme comme les rayons X, les sources de chaleur élevée, certains médicaments, certains insecticides…

- Des problèmes d’éjaculation peuvent aussi se rencontrer, de façon plus rare : l’éjaculation rétrograde (se fait vers la vessie au lieu de se faire vers l’extérieur), l’éjaculation précoce (avant pénétration), l’impuissance (qui ne permet pas l’émission de sperme au fond du vagin).

Signalons toutefois que la cause de la stérilité n’est pas toujours trouvée.


Les traitements et autres solutions

- Des médicaments : Certains produits peuvent provoquer sur commande l’ovulation, voire plusieurs ovulations en même temps ce qui favorise les grossesses multiples.

- La chirurgie : Si les trompes sont devenues imperméables (après une infection à chlamydiae) le chirurgien peut les reperméabiliser pour libérer le passage des ovules. Dans l’avenir, on envisage la greffe d’utérus (entre membres d’une même famille).


- Les techniques de procréation assistée :

- L’insémination artificielle avec le sperme du mari ou celui d’un donneur.

- La FIVETE ou fécondation in vitro suivie d’un transfert de l’embryon dans l’utérus.

- Le GIFT ou implantation d’ovule et de spermatozoïdes dans la trompe de Fallope où se produit la fécondation.

- La FIP ou fécondation intrapéritonéale : la fécondation se produit avant que les gamètes n’arrivent dans la trompe.

- Le ZIPFT ou implantation dans la trompe d’un embryon à un stade plus précoce (24 heures) que celui de la FIVETE.

- D’autres méthodes sont réalisables techniquement mais posent des problèmes juridiques et éthiques : la « mère porteuse », le don d’embryon.


- L’adoption : malheureusement, le nombre de demandes dépassent largement le nombre d’enfants adoptables. En France, il y a environ 3000 adoptions chaque année pour 30 000 candidats.


Articles similaires :
- Saint-Valentin : un mini-guide coquin pour pimenter sa vie de couple
- Sexe : ces choses qui peuvent nous rendre folle !
- Post rutpure : quand tout nous rapelle à lui
- Sexe et grossesse, c'est le pied !
- Les aliments qui épiceront vos relations amoureuses.
Questions similaires :
- Que faites vous vous continuez ou vous partez?
- Que pensez-vous de le vie a deux ?
- Pensez-vous que le cunnilingus soit mieux fait par une femme que par un homme?
- Et au lit tu hurles ou tu es muet comme une carpe ?
- Faut il mieux être moche et intelligente ou beau et bête?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Chauben Publié le 02-07-2008
Voir la fiche de Chauben
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles