Maman - La vue chez bébé

Agrandir l'image - La vue chez bébé © Shutterstock
La vue chez bébé © Shutterstock
La vue chez bébé
© Shutterstock

Tous les sens sont mis à contribution pour le développement d'un nourrisson.

Le nourrisson sent l'odeur rassurante de ses parents les premières semaines de vie, fait l'apprentissage du goût par le lait maternel qui lui offre une palette de saveurs reflétant le régime de sa mère, il se rassure par le toucher durant l'indispensable peau à peau avec ses parents et par leurs voix apaisantes qu'il percevait déjà in utero.

La vue enfin est le sens qui revêt aux yeux des parents le plus d'importance car il est celui qui permettra les premiers signes de communication quand parents et enfants échangeront de longs regards complices.

Pourtant beaucoup s'interrogent sur la qualité de la vue chez le tout-petit et s'inquiètent de savoir s'ils doivent ou non stimuler ce sens.

Comment bébé voit-il?

L'évolution de la vue chez le nouveau-né est progressive.
Elle combine différentes compétences qui vont de la reconnaissance des teintes à la focalisation du regard (pour fixer des choses ou les suivre du regard).

A la naissance, on sait aujourd'hui que bébé ne voit que très mal, sa capacité visuelle est de 0,5/10ieme.
Il ne distingue pas les couleurs, sa rétine ne contient pas assez de pigments pour les distinguer, mais sa vision monochrome lui permet quand même de déceler les contrastes.
Le tout petit bébé n'a aucune notion de distance ou de profondeur, il ne voit pas le relief.
Enfin il voit flou (son champ visuel est estimé à 20 cm) et ses yeux fragiles font qu'il est vite ébloui.

Autour des deux mois bébé maîtrise déjà beaucoup plus son regard et cherche les choses et les gens du regard.
Il regarde dans les yeux et suivra du regard ce qui éveille son intérêt.
Les pigments qui se sont multipliés lui permettent de voir le noir, le blanc, le rouge et le vert.
Son champ visuel s'est considérablement élargi et s'étend sur 60 cm.

A trois mois son acuité visuelle est de 1/10ième, ce qui signifie qu'il perçoit des objets de deux millimètres à 60 centimètres de distance.
Il ne "lâche" plus un objet qu'il suit des yeux et reconnaît ceux de son quotidien (doudou, biberon ou sein...).

Le mois suivant, lorsque bébé a quatre mois, son champ de vision s'élargit encore. Sa vision périphérique s'améliore et il peut suivre une personne dans l'espace d'une pièce.
Il interprète ce qu'il voit et sait reconnaître une expression de joie ou de tristesse.

A six mois, le nourrisson saura tourner la tête pour suivre quelque chose du regard. Sa capacité visuelle atteint 2/10ièmes ce qui lui permet de voit les tous petits objets (miettes, fil à coudre...).
Il peut enfin appréhender le relief et les distances, ce qui lui sera bientôt utile, bébé tient assis et souhaitera bientôt explorer son environnement.

Neuf mois, bébé voit de mieux en mieux, sa vision approche ou dépasse parfois les 3/10ièmes.
Son champ de vision s'agrandit rapidement, il distingue et comprend plus son environnement.

A un an, sa vue est de 4/10ièmes. Il a les mêmes capacités qu'un adulte au niveau de la vision panoramique. Il voit toutes les couleurs.
Comme il se tient debout et se déplace seul, sa perception de la hauteur et de la distance s'est considérablement affinée.

Stimuler la vue de bébé?

Le rôle des parents est d'accompagner au mieux leur enfant, de permettre son éveil en sachant conserver le recul nécessaire pour comprendre quand l'enfant est en demande de stimulation ou pas.
On ne demandera jamais à des parents de faire travailler les sens de bébé, une approche rigide et dirigiste de son développement est contre-productif.
Jouer avec son bébé sans chercher à le rendre plus performant est le meilleur moyen d'accompagner sereinement son évolution. On peut malgré tout conseiller aux parents d'adapter les jouets aux capacités de leurs tout-petits.

Un jouet bien contrasté ou noir et blanc attirera plus sûrement l'attention d'un bébé qu'un jouet aux teintes pastelles.


Articles similaires :
- Emmener bébé chez le psy, pas si simple.
- Le top des excuses des enfants pour retarder le coucher
- Comment limiter la consommation de bonbons ?
- Lettre ouverte à mes ados d'élèves
- La cueillette des champignons
Questions similaires :
- Oué vous zaimé pas les nouvelles en faites
- Allaitement et sorties : est-ce-compatible?
- Grossesse : stop tabac, alcool et café
- Bonjour ! Mon fils de 33mois ne va plus sur le pot et je ne peux pas l' emmener à l' école. Quelles astuces ?
- Ya t-il kelkun ki sai representer les prenom ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 06-11-2008
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles