Culture & Loisirs - Le musée Grevin et ses statues de cire

Agrandir l'image - Arielle Dombasle
Arielle Dombasle
Arielle Dombasle

Emplacement :

Le musée Grévin est situé sur les Grands Boulevards, dans le IX arrondissement, au 10 boulevard Montmartre, qui est dans le prolongement du boulevard Haussmann.

Bien qu’il ne soit pas forcément facile de circuler en voiture sur ces grandes artères parisiennes (et encore moins de se garer), je n’ai pas eu trop de mal à accéder au parking Drouot situé à moins de cent mètres à pieds.

Sinon, la solution métro est aussi très pratique. Descendez à la station Grands Boulevards (lignes 8 et 9).

Le musée se repère facilement puisque son entrée donne sur le boulevard Montmartre, contrairement à il y a quelques années où parait-il on entrait par la galerie juste à côté (où se trouve maintenant la sortie du musée).

Tarifs :

Le prix d’une entrée adulte plein tarif est de -accrochez-vous- 20 € !

Il existe des tarifs réduits pour les groupes et les enfants, heureusement, mais ça reste élevé : 16,50 € pour les chômeurs, handicapés, familles nombreuses et 11,50 € pour les moins de 14 ans.

Par ici la visite !

Passage de l’entrée : bonne surprise puisqu’il y a deux files d’attente. Une pour ceux qui n’ont pas leur billet (bondées même s’il n’est que 10 h du matin), une autre pour ceux qui les ont déjà (c’est mon cas) où il n’y a personne.

Après être passés par un couloir avec des miroirs déformants qui mène au début de la visite, on nous dirige (pour ne pas dire on nous entasse) dans une petite pièce où il fait noir.

On nous demande de bien avancer jusqu’au fond pour permettre à un maximum de personnes d’entrer mais pas facile quand on ne voit rien !

La pièce est hexagonale et ses murs sont entièrement faits en miroirs.

Par des jeux de lumière et les reflets du plafond et de quelques pylônes décorés, on a l’impression d’être dans une pièce immense qui n’en finit pas !

Les pylônes tournent d’un tiers laissant apparaître un autre décor qui change toute l’ambiance de la pièce grâce au jeu des reflets. On passe d’un temple hindou à la jungle amazonienne en quelques secondes.

Ce mini-spectacle dure environ cinq minutes, c’est sympa et plutôt original mais je ne vois pas vraiment le rapport avec le reste du musée.

Et le fait de rassembler une cinquantaine de personnes dans cette salle a pour conséquence de lâcher un flot de personnes assez conséquent au même moment dans le musée, alors qu’il serait plus pratique de laisser passer les personnes au compte goutte pour éviter les « bouchons ».

Le musée en lui-même :

La visite commence en essayant de se faire une place au milieu de la foule qui s’agglutine dans la première petite salle. On se retrouve alors nez à nez avec Thierry Lhermitte, Bruce Willis et Faudel.

Heureusement, les gens font preuve de'''bons sens''' et se mettent en arc de cercle assez large autour des statues de cire, ce qui permet de pouvoir prendre des photos sans problème. Tout est également prévu pour pouvoir se faire prendre avec les célébrités et se mettre en scène.

Des vitrines aux murs contiennent des objets ayant appartenu à des célébrités qui en ont ensuite fait don au musée (costumes de scène, accessoires,…), avec à chaque fois un petit paragraphe explicatif.

Des petites plaques (le plus souvent accrochées au mur) comportent le nom des statues de cire. Ca aide à reconnaître certaines qui ne sont pas super ressemblantes.

Juste après cette première salle, nous suivons la foule et passons à côté d’un Elton John plus vrai que nature, assis sur une banquette et en train de jouer du piano.

Là aussi, il est possible de s’asseoir à côté et de prendre des photos, à condition bien évidemment de ne pas toucher les statues qui sont fragiles, ça parait logique.

Je décide d’accélérer le pas et de passer assez vite certaines statues qui ont beaucoup de succès (comme celle de Johnny même si je la trouve particulièrement mal faite), histoire d’être dans les premiers du groupe et d’être plus tranquille.

Chaque statue de cire est mise en scène, ce qui les rend encore plus réelles. On peut ainsi voir Gérard Jugnot boire un verre avec Jean Réno, ou Jean Paul Gaultier discuter avec la Callas.

Elles sont plus ou moins regroupées par thème. Ainsi Picasso sera dans le même coin que Rodin, Philippe Candeloro avec David Douillet et Fabien Barthez.

Mais on se demande parfois ce que vient faire Frank des 2Be3 entre Naomi Campbell et Gérard Depardieu.

Je ne sais pas comment sont effectués les choix des célébrités dont sont faites les statues (j’imagine qu’il faut leur accord et que le musée leur verse ensuite des droits pour pouvoir exploiter leur image) mais j’avoue que je me suis vraiment demandée ce que certains faisaient là.

S’en suit une assez longue succession de statues historiques (présidents de différents pays du monde, inventeurs,…) ainsi que de nombreux rois de France, on ne peut pas les louper !

Je dirais qu’il y en a autant (en nombre de statues mais aussi en nombre de salles) que toutes les célébrités cumulées.

Il est assez compliqué de prendre des photos de cette partie du musée à cause des nombreux miroirs. Pas moyen d’utiliser le flash et il faut trouver des astuces pour ne pas se voir en reflet dans la glace au moment où on prend la photo.

La visite continue !

Une salle est également consacrée à la bande dessinée française. On retrouve des statues de Titeuf, Gaston Lagaffe et Obelix, ainsi qu’une personne faisant des tours de cartes.

Je n’ai pas vraiment compris ce que venait faire Lucky Luke entre Napoléon et Tony Parker, ni vraiment l’intérêt de cette salle, mais ça doit bien plaire aux enfants.

Vient ensuite une salle dédiée au sport où se côtoient Barthez et Schumacher (qui ne sont pas spécialement bien réussis), à quelques centimètres de Mauresmo et David Douillet.

Un point positif : les statues de cire ont les mêmes mensurations que les vraies célébrités, ce qui permet de se rendre compte que David Douillet est vraiment imposant, qu’Arielle Dombasle et Jennifer ne sont franchement pas grandes (même avec des talons).

Arrive ensuite à la boutique de souvenirs qui est en fait située au trois quarts de la visite et non pas à la fin.

Pas bête, même si sur le coup j’ai cru qu’on était déjà à la fin du musée.

Je vous fais grâce des Tour Eiffel en boule à neige et autres assiettes peintes aux couleurs de la capitale. On trouve tous les souvenirs kitsch possibles et imaginables !

Il me semble avoir vu des cartes postales et livres consacrés au musée Grévin mais je ne m’y suis pas spécialement intéressée, je suppose que les prix sont plutôt élevés, je préfère prendre des photos !

S’en suit une salle dans un style Moyen Age avec Esmeralda et Quasimodo, Jeanne d’Arc et un gros chevalier en plein milieu. Mouais, là aussi je suis passée assez vite !

La dernière salle est la plus grande ; on y retrouve Mickaël Jackson aux côté de Claude François, Celine Dion, des cuisiniers célèbres (Blanc et Ducasse), une star du cinéma indien, Sœur Emmanuelle… encore un beau mélange !

On ressort finalement par l’ancienne entrée du musée, donnant dans une galerie commerçante de marchands d’art. La visite aura finalement duré une heure, sans trop nous presser et en prenant pas mal de photos.

Verdict et conclusion :

Les statues de cire :

J’ai été bluffée par la qualité des reproductions de certaines célébrités, c’est à y regarder à plusieurs fois histoire de trouver le détail qui prouve que non, ce n’est pas la vraie.

Parmi celles qui selon moi sont les mieux réussies, il y a Lionel Jospin, Arielle Dombasle, ou encore Gérard Jugnot.

Pour d’autres au contraire c’est à se demander qui elles représentent. C’est le cas pour Jean Pierre Foucault, Patrick Bruel par exemple.

Certaines ont également due être faites il y a un bon bout de temps comme celles de Gérard Depardieu ou de Johnny Hallyday.


Cohérence :

C’est selon moi le gros point faible du musée.

Je serais vraiment curieuse de connaître les critères de choix des célébrités ayant leur statue.

Selon le dépliant disponible à l’entrée, ce sont des personnes ayant marqué l’histoire (avec un h minuscule) de ces dernières années.

Certes, mais alors pourquoi Lorie et pas Patricia Kaas ? Que vient faire Frank des ex 2Be3 (encore il y aurait eu les trois à la limite, mais là…) ?

J’espérais aussi voir un peu plus d’acteurs américains, il y a bien Bruce Willis mais pourquoi pas Will Smith, Sylvester Stallone, Clint Eastwood, Sean Connery ou George Clooney ?

J’avais vu des photos Julia Roberts, il semble qu’elle n’y soit plus… pourquoi ?

La partie consacrée à l’Histoire est selon moi trop importante ou du moins mal exploitée : soit on joue le côté historique à fond avec plus d’explications et une certaine chronologie, soit on se concentre sur ce qui est contemporain.

Mais passer de Picasso à Napoléon puis à Zidane, à Titeuf et ensuite à Louis XVI, il y a de quoi s’y perdre !

Rapport qualité-prix :

Même si ce musée est clairement un incontournable, j’aurais été franchement déçue de payer 20 euros !

Il faut tout de même y aller une fois, mais je ne pense pas y retourner étant données que les statues ne sont pas souvent renouvelées.

Il me semble que le dernier à y avoir fait son entrée est Benoît Poolevoerde il y a 2 ans.

La partie sur les rois de France ressemble plus à un bouche-trou qu’à une réelle parenthèse historique.

J’ai par contre trouvé très judicieux le fait d’avoir prévu de la place et parfois des accessoires (comme un foulard pour les Vamps) pour pouvoir se mettre en scène avec les statues et prendre des photos !

Avantages :

- Ressemblance saisissante entre certaines personnalités et leur double de cire.
- Idéalement placé sur les Grands Boulevards.
- Pouvoir prendre des photos avec les « stars ».
- Il y en a pour tous les goûts : de Sœur Emmanuelle à Diam’s.

Inconvénients :

- Gros manque de cohérence
- Prix plus qu’exagéré
- Choix des personnalités représentées
- Partie historique trop importante et mal exploitée


Agrandir l'image - Elton John
Elton John
Agrandir l'image - Benoit Poolevoerde
Benoit Poolevoerde
Agrandir l'image - Gérard Jugnot et Jean Reno
Gérard Jugnot et Jean Reno
Articles similaires :
- Sorties cinéma du 17 avril 2013
- Sorties cinéma du mercredi 2 Janvier 2013
- Fin des consultations pour le docteur House
- Daft Punk, du nouveau !
- A tester : le Kama-Sutra pour les célibataires !
Questions similaires :
- Savez-vous faire des châteaux de sable ?
- Pour les adeptes de plus belle la vie c'est qui l'assassin? D'apres vous!
- Lorsque le concert des enfoirés
- Allez vous sur le site m6 replay et savez-vous si
- Qui regarde le groland? Vous en pensez quoi?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Miss_anais Publié le 02-05-2010
Voir la fiche de Miss_anais
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles