Maman - Le problème des toilettes à l'école

Agrandir l'image - Les toilettes à l'école © Shutterstock
Les toilettes à l'école © Shutterstock
Les toilettes à l'école
© Shutterstock

C'est un problème qui est loin d'être anecdotique. Les enfants se plaignent massivement des sanitaires disponibles dans les établissements scolaires, et leur comportement reflète leur inconfort. Au point que cela ressemble fort à un vrai problème de santé publique.

D'après un sondage récent mené auprès d'enfants scolarisés, plus de 68% d'entre eux se retiennent pour éviter de fréquenter les toilettes de l'école.

Le problème n'est pas nouveau. En 2003 dans l'Hérault, la présidente de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) avait fait réaliser un sondage : 90 % des élèves interrogés se plaignaient des toilettes.

A Paris la même année, l'enquête de la FCPE locale ramenait ce chiffre à sept enfants sur dix. Un chiffre qui reste considérable...

Suffisant en tout cas pour que l'Observatoire National de la Sécurité des Etablissements (ONS) se soit fait l'écho de cette préoccupation dans son rapport annuel publié en 2008, qui précise que lors de l'année scolaire 2005-2006, "près de la moitié des élèves avouent avoir eu mal au ventre parce qu'ils n'avaient pas pu aller aux toilettes" !

Il faut malheureusement constater que les choses n'ont pas évolué depuis ces premières alertes.

Qu'est-ce que nos enfants leur reprochent, à ces toilettes ?

Majoritairement, ils leur reprochent leur saleté et l'odeur qui s'en dégage. Rappelons que les mairies, les élus locaux donc, sont responsables du nettoyage des sanitaires dans les écoles publiques.

Il semble que les conditions d'hygiène pour les petits ne soient pas suffisamment prises en considération.

Un autre point souvent évoqué est l'absence de papier toilette. Parfois le papier n'a pas été fourni, parfois l'enfant doit solliciter une gardienne, un surveillant pour obtenir du papier toilette et redoute cette démarche.

Enfin, le troisième point est une fermeture de porte inadaptée. Dans la majorité des cas, le reproche concerne un loquet endommagé qui ne garantit pas la fermeture du lieu...

Ajoutez à ça les portes à larges ouvertures en haut et en bas, qui permettent aux plaisantins de regarder à l'intérieur des toilettes, et l'on aura compris que l'intimité est loin d'être préservée.

Dans d'autres cas, la fermeture est inadaptée et l'enfant éprouve des difficultés et de l'appréhension à la manipuler, qu'il s'agisse d'ouvrir ou de fermer.

Résultats : 14% des enfants ont déjà eu peur en utilisant les toilettes de leur établissement scolaire (chiffre ONS 2008) !

Les risques

Pour toutes ces raisons, les enfants adoptent un comportement d'évitement. Cela est loin d'être sans risque.

Parmi les conséquences les plus redoutables, la constipation aigüe ou chronique et ses effets induits.

Les infections urinaires, surtout pour les petites filles, avec des cystites et même, dans les cas les plus graves, des néphrites.

Un enfant doit uriner six fois par jour. Lorsqu'il se retient, les fonctions naturelles sont malmenées et cela peut conduire à terme à une incontinence.

Parents, comment réagir ?

On l'a vu, les mairies sont responsables du maintien en bon état des infrastructures. N'hésitez pas à solliciter vos élus si le problème est manifeste et récurrent !

Certaines mesures sont faciles à mettre en œuvre, comme la séparation du bloc sanitaire en deux (filles/garçons) et le remplacement des loquets défectueux.

Proposez systématiquement à votre enfant d'aller aux toilettes chez vous avant de partir à l'école ainsi qu'à son retour.

Vérifiez bien que votre chère tête blonde a de quoi faire face à une pénurie de papier toilette en lui fournissant un paquet de mouchoirs en papier qui ne quittera pas la poche de son manteau.

Surtout, évitez au maximum pour les petits les vêtements compliqués qui rendraient le passage aux toilettes plus compliqué et plus long encore.

Enfin, proposez à votre enfant des tactiques pour préserver son intimité : la copine qui tient la porte, pourquoi pas ?

Dans tous les cas, restez attentif : maux de ventre, ballonnements, douleurs en urinant... N'hésitez pas à consulter.


Articles similaires :
- Comment brosser les dents de bébé
- Et si votre ado passait son Bafa ?
- La grande aventure de l'arrivée de Mateo
- L'amitié lors de l'adolescence.
- Que faire avec des marrons ?
Questions similaires :
- J'ai mon amie qui fait du dihabete de grossesse
- Quel sont les plus beaux mots d'enfants que vous avez entendu ? ?
- Bonjour a toutes et a tous
- Bon ben me voilà seule et archi seule ! Les petits sont chez eux, le mien chez pépé,,,
- C'est quoi une bonne maman pour vous ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Narthex Publié le 28-02-2011
Voir la fiche de Narthex
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles