Maman - Le retour à la maison avec Bébé

Agrandir l'image - Premier soir à la maison !
Premier soir à la maison !
Premier soir à la maison !

Alors que le personnel de la maternité était toujours présent pour vous épauler, vous voici désormais en tête à tête avec ce petit être dont le seul moyen d'expression est de pleurer.

Fatiguée par l'accouchement et le manque de sommeil, vous devez également composer avec la chute hormonale et le stress qui pointe le bout de son nez.

Entre les tâches ménagères, les visites, les éventuels frères et sœurs, votre conjoint et, surtout, les soins de Bébé, vous ne savez plus où donner de la tête...Et il vous arrive de craquer.

Tissez le lien

Il ne vous reste qu'à accepter cet état (transitoire, rassurez-vous), en suivant ces quelques conseils.

Avant tout, adaptez-vous à son rythme car ce n'est pas Bébé qui se conformera au vôtre.

Dormez quand il dort et oubliez la machine à laver et les courses.

Les premiers jours, il faut surtout créer le lien entre vous et votre bout'chou.

Un don inné à toutes les mamans ?

Pas si sur ! Certaines mettent plusieurs semaines avant d'y parvenir, ce qui peut s'avérer très angoissant, voire culpabilisant.

Pourquoi pleure-t-il ? A-t-il faim, sa couche est-elle sale, besoin d'un câlin ? Difficile à savoir...

Prenez le temps de comprendre ce bébé pour répondre mieux à ses attentes et le rassurer.

Évidemment, ce n'est pas aussi facile et rapide qu'on le souhaiterait.

Notre tout-petit nous envoie des signaux auxquels il est parfois difficile de répondre.

Observez son comportement, caressez-le, touchez-le, apprenez à le masser... Votre bébé a un réel besoin de contact physique et d'amour.

Si vous êtes triste et anxieuse, il le sentira.

Ensuite, si le manque d'attachement perdure et que vous ne parvenez pas à décoder ses appels, ne dramatisez pas.
Il ne s'agit en aucun cas de mettre en cause vos capacités maternelles.

Vous avez peut-être tout simplement besoin de l'aide d'un spécialiste : le pédiatre, un psy ou la sage-femme, ou encore d'en parler à une amie ou le papa.

Un homme et une femme

Papa, justement, a son rôle à jouer dans cette délicate période.

Un seul mot d'ordre : laissez-lui prendre sa place.

Après tout, cet enfant, vous l'avez conçu à deux !

Il est essentiel qu'il ne se sente pas exclu, surtout si vous allaitez. Dans ce cas-là, Papa peut vous aider pour les soins quotidiens, du change au bain, en passant par la berceuse...

Et puis, le congé paternité est fait pour ça, non ?

Vous verrez que cela vous soulagera. C'est un bon moyen d'unir la nouvelle famille, d'autant que cette relation triangulaire va, elle aussi, sécuriser Pitchoun.

Faites-vous aider !

Vous avez la chance d'avoir de la famille ou des amis sur qui vous pouvez compter, sollicitez-les.

On ne vous demande pas d'accueillir Belle-Maman chez vous pendant deux mois si vous êtes en froid. Le but est bien de vous rendre service.

Attendez aussi d'être remise physiquement et moralement avant de recevoir du monde.

Demander de l'aide n'est jamais un signe de faiblesse. Votre sœur saura parfaitement utiliser le lave-linge et votre mère devrait s'en sortir pour acheter la bonne taille de couches.

Si vous avez d'autres enfants, cela peut aussi leur permettre de voir un visage familier. Vous aurez forcément moins de temps à leur consacrer...

Outre la famille et les proches, sachez que vous pouvez également bénéficier de l'aide d'une sage-femme libérale jusqu'à 12 jours après l'accouchement, une prestation prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale.

Et renseignez-vous auprès de la PMI la plus proche, dont le rôle est de conseiller et d'orienter les parents.

Vous pouvez ainsi bénéficier de la visite d'une puéricultrice à votre domicile. Certaines PMI proposent même les services d'une sage-femme ou d'un psychologue.

Et rien ne vous empêche de vous rendre à leur permanence pour poser vos questions à ces professionnels. Ils sont là pour ça !

Prenez soin de vous !

Vous l'aurez compris, vous ne pourrez pas tout gérer. Ne culpabilisez pas, trouver le bon tempo demande plusieurs semaines.

Alors, dès que vous avez un petit moment à vous, profitez-en pour vous détendre.

Pensez aussi à votre couple. Vous êtes maman, certes,mais toujours femme.

Attention, on ne vous demande pas d'être sur votre 31 du matin au soir ou de vous faire une toile en amoureux trois jours après la naissance.

Simplement, soignez votre apparence (c'est bon pour le moral !) et prenez le temps de vous retrouver en amoureux dès que Bébé est couché.

Enfin, sachez que les papas sont eux-mêmes en proie à des doutes.

Communiquez pour éviter toute source de conflits et laissez le temps à chacun de prendre ses marques dans ce nouveau schéma familial...

Chacun sa place

L'arrivée du petit dernier au sein d'une fratrie est un véritable chamboulement et peut entraîner des jalousies entre frères et sœurs.

Il faut donc trouver un nouvel équilibre pour que chacun ait sa place et s'y sente bien.

Parlez avec vos aînés de leurs craintes et rassurez-les sur l'amour que vous leur portez.

Il n'est pas rare que certains enfants régressent en faisant de nouveau pipi au lit ou en réclamant le biberon.

Pourquoi ne pas les faire participer, selon leur âge bien sûr, aux soins du bébé ?

Ils accepteront mieux leur nouveau rôle de grand et se sentiront valorisés.


Articles similaires :
- Peut-on emmener bébé à l'autre bout du monde?
- Les habituées des régimes ont tendance à prendre davantage de poids durant la grossesse
- Un livre pour comprendre le monde de l'enfant
- Présence du père lors d'un accouchement naturel
- Vrai/Faux sur l'alimentation durant la grossesse
Questions similaires :
- Comment faire pour améliorer les relations mère-fille ?
- Bonjour je recherche des personnes ayant un facteur5 de leiden comme moi.
- Quelle punition donnée a un enfant qui ne veut pas obéir
- Chantez vous des berceuses à vos enfants pour les endormir
- Qu'en pensez-vous ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Madmagattitude Publié le 18-04-2011
Voir la fiche de Madmagattitude
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles