Sexo & Love - Les escapades de l'homme du courrier

Agrandir l'image - Les escapades de l'homme du courrier © Shutterstock
Les escapades de l'homme du courrier © Shutterstock
Les escapades de l'homme du courrier
© Shutterstock

Anthony, 23 ans, est un homme brun, grand et bien bâtit, un bel homme qui vient de partir de chez ses parents pour prendre sa liberté et son indépendance. Le quotidien chez ses parents commençait à être insupportable pour ce solitaire qui aime le calme et l'autonomie. Anthony à eu de la chance, grâce à son nouveau travail, son dossier de location à été accepté auprès du propriétaire et le voici enfin en train de déballer les cartons dans son nouveau salon.

Voici deux semaines qu'il vient de signer un CDI dans une grande boite de coursier. Son boulot consiste seulement à faire la navette entre deux bâtiments pour distribuer le courrier d'un lieu à l'autre. Horaires plutôt légers mais stricts. En effet, il se doit de toujours venir chercher les navettes à la même heure, question de sécurité et d'organisation autant pour lui que pour la société utilisatrice.

Anthony est vraiment heureux, un bon salaire, un nouvel appartement, de nouveaux collègues...tout pour être bien dans ses baskets. Sa famille le taquine souvent concernant sa vie amoureuse, son père tout particulièrement ne peut pas s'empêcher à chaque fois qu'ils se voient de lui demander "alors à quand la petite copine ? tu crois qu'un jour on va réussir à te marier?". En effet, la sœur d'Anthony, de 2 ans son ainée, s'est mariée il y a 6 mois et laisse son père rêveur de pouvoir marier bientôt son fils.

La société pour laquelle Anthony travaille est une boite de comptabilité. Tous les jours à 14h, le jeune homme entre dans le bâtiment, appelle l'ascenseur, appui sur le bouton "7" pour accéder à l'étage concerné et sonne à l'interphone pour pénétrer dans la société. Depuis quelques jours il remarque que la personne qui lui ouvre la porte est toujours la même. 10 secondes plus tard le voilà déjà en train d'attendre l'ascenseur qui le sépare du sol et continue son boulot en se rendant au lieu de distribution du courrier.

Nous sommes mercredi 15 juillet 2009 et il est 13h50. Anthony est un peu en avance au bas du bâtiment. Il hésite quelques secondes à monter de suite. Il arrive tous les jours en scooter et la chaleur d'été sous son casque l'aide à entrer dans le bâtiment climatisé. Le voici au pied de la porte, au 7ème étage, le doigt sur le bouton de la sonnette. Comme d'habitude, la même personne lui ouvre la porte, Jérôme, un bel homme d'une trentaine d'années, élégant et sûr de lui. Anthony est un peu timide, et à peine le franchissement de la porte, il se confond en excuse pour l'avance qu'il a ce jour.

Jérôme, en bon hôte, lui propose un café en attendant la préparation du courrier. Un peu gêné, le jeune coursier fixait son verre en plastique rempli de café, en répondant à voix basse aux questions peu indiscrètes de son interlocuteur. Un jeu de regard commença entre les deux jeunes personnes. Les deux hommes n'eurent pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre qu'ils se plaisaient. En quelques minutes, Jérôme avait posé discrètement sa main sur la jambe du coursier, bougeant lentement ses doigts pour faire réagir son partenaire. Sa réaction ne se fit pas attendre longtemps, en moins de 2 minutes son jeans fît apparaitre une grosseur à l'entre-jambe. Un simple regard suffit à se faire comprendre, et les deux fougueux se retrouvèrent dans la salle d'archive la plus éloignée des bureaux toujours occupés.

Enfin dans l'intimité, les caresses et les baisers se font de plus en plus rapide, comme si chaque seconde devait être savourée jusqu'à la dernière goutte de leur salive. La main de Jérôme descend dangereusement vers l'entre-jambe de son partenaire. D'une main habile, le bouton de son jean se détacha, laissa plus d'espace à son sexe chaud et grossissant. Anthony pris la même initiative en déshabillant son jeune partenaire, laissant apparaitre entièrement son sexe durcit de désir. Anthony ne pouvait plus attendre, et l'envie lui fit oublier toute sa timidité.

En un instant, ils se retrouvèrent tous deux complètement nus et mouillés de désir. Anthony poussa son bellâtre contre les étagères pleines de cartons et descendit jusqu'au fruit défendu tout en lui caressant le torse. Ils savaient tous deux que le temps était compté, que n'importe qui, en commençant par le chef, pouvait surgir dans la pièce et les surprendre.

Anthony pris le sexe dans sa bouche et commença des va et viens rapides, signe du stress et de l'envie qu'ils avaient l'un envers l'autre. Jérôme ne pût s'empêcher de gémir doucement, tel un enfant qui se forçait à rester silencieux. Il prit la tête d'Anthony et l'appuya au maximum sur son pénis pour pouvoir aboutir rapidement à la jouissance. L'objectif fût presque atteint, et resta plus qu'à notre coursier quelques va et viens lents et rapides par alternance pour faire se déverser le liquide sacré dans la bouche de son complice.

Anthony toujours en plein plaisir, regarda son homme dans les yeux et se releva lentement pour inverser les rôles. Jérôme, accroupi devant lui, caressa le bout du pénis de sa langue. Du bout de ses doigts très habiles, il le pénétra afin d'atteindre sa rate, endroit propice au plaisir, le point G de l'homme selon les scientifiques. De son autre main, il commença à caresser son sexe, lentement, puis de plus en plus vite. Anthony résistait, voulait faire durer le plaisir quelques secondes, puis encore quelques secondes de plus, essayant de trouver la limite de l'éjaculation. Mais il ne pût pas lutter indéfiniment face aux mains de maitres de son partenaire qui n'était pas à son coup d'essai. Un soupir long et aigu déclencha la projection de son sperme dans la bouche de Jérôme.

Il ne fallût pas perdre plus de temps, le risque était trop grand. Les deux hommes se rhabillèrent rapidement puis sorti l'un après l'autre de cette salle obscure et fraiche pour se quitter sur le pas de la porte.

Voici maintenant quelques mois que les deux amants se sont rencontrés et ils sont toujours ensemble. Leurs ébats sexuels se font plus simplement dans la chambre du nouvel appartement de Anthony et la salle d'archive, devant laquelle passe régulièrement Jérôme et qui restera à jamais gravé dans leur mémoire.

Les deux jeunes tourtereaux vivent à présent leur amour au grand jour, du moins presque... manque plus ce qu'Anthony trouve le courage d'affronter son père et lui annonce qu'un deuxième mariage n'aura pas lieu.


Articles similaires :
- Contraception Essure
- Les hommes et leurs changements de comportements
- Sex Toys : à chacune son canard
- Gérer son couple pendant la maladie
- On n'a pas tous les jours 22 ans (de vie commune...)
Questions similaires :
- Lors de rapport sexuel,je manque de lubrification vaginale. Et ça fait mal. Pouvez-vous me donnez un truc
- Appréhendez-vous pour une nouvelle nuit avec un nouveau garçon ?
- Le sexe est il important dans votre vie?
- Qui reçoit ,
- Quelle est l'endroit le plus insolite ou vous avez vos galipettes ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Korkydoux Publié le 15-07-2009
Voir la fiche de Korkydoux
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : nailil35 Le 12-08-2009 à 21:56
Je viens de lire cette jolie histoire , qui est très bien racontée ; tu as trouvé les mots justes pour nous intéresser sans nous choquer

Ecrit par : louloutine06 Le 30-07-2009 à 16:16
Bon voila ce que je redoutais ! tu es vraiment vraiment très doué j'adore !! mais dis moi un petit secret anthony ne serait ce pas la personne que tu pensais lorsque ton téléphone sonna et que tu vus un autre prénom ??? tu vois de qui je parle ?? bisous ma korky vraiment trop forte

Ecrit par : camelya74 Le 29-07-2009 à 14:47
C'est très bien écrit miss ...

à quand la suite ??

Ecrit par : cricri1956 Le 23-07-2009 à 05:03
J'attends la suite la confrontation avec le père va être chaude
félicitation Korky tu est drôlement douée bisou

Ecrit par : fripouille91 Le 22-07-2009 à 22:11
La vache et la photo c'est qui?
ton voisin?
ton coursier?
qui quoi??

Ecrit par : fripouille91 Le 22-07-2009 à 22:10
Felicitation a toi petite tu est un vrais génie!!!!!!!!!!!!!!! bon moi je veut la confrontation avec le papa...........
c'est pour quand!!!!

Ecrit par : Dominique Debruyne (dom69) Le 22-07-2009 à 14:19
Oya! d'accord avec ysis s'est très bien écrit et je trouve que tu as placé des mots subtile au moment escient pour ne pas sombrer dans le malaise des mots et des actes mention très bien! et j'attend la suite avec bien sur la confrontation avec le père :)

Ecrit par : ysis74 Le 22-07-2009 à 13:53
Salut korky, oh dis donc, c'est chooo choooo!!!! en tout cas c'est bien écrit, félicitations et bisous!!

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles