Maman - Les grossesses se suivent mais ne se ressemblent pas

Agrandir l'image - Grossesse à risque © Shutterstock
Grossesse à risque © Shutterstock
Grossesse à risque
© Shutterstock

Et j'en suis la preuve vivante ! Mais heureusement tout est bien qui finit bien.

Après deux grossesses parfaites en 2006 et 2007, me voilà repartie dans la merveilleuse aventure de donner la vie.

N'étant pas immunisée contre la toxoplasmose, je réalise comme beaucoup de futures mamans une prise de sang de contrôle avant la 1ère échographie.

Le jour même de l'examen, n'ayant toujours aucun résultat, je téléphone au laboratoire où on m'annonce que la toxoplasmose est positive. Grosse panique, heureusement j'ai rendez-vous avec ma gynécologue une heure plus tard. Verdict les résultats de la prise de sang montrent une contamination récente dans les quatre mois mais pas de datation plus précise. Je dois attendre trois semaines avant de réaliser d'autres examens.

Pendant ce laps de temps je fais la chose à ne pas faire c'est à dire chercher des informations sur le net qui font forcément très peur.

Le jour de la nouvelle prise de sang arrive enfin mais il faut attendre encore quelques jours pour les résultats. Cette fois le verdict est une contamination aux alentours de la conception du bébé. Je commence donc un traitement d'antibiotiques afin de minimiser les risques de transmission à mon bébé.

Mais, comme je l'ai dit au début, tout finit bien.

En effet, quelques jours plus tard, je reçois un courrier du laboratoire le plus pointu concernant la toxoplasmose qui statut définitivement la contamination au mois précédant la conception.

Je peux enfin souffler et arrêter de culpabiliser, mon bébé est en pleine forme. Nous recevons cette nouvelle juste avant noël de quoi passer de bonnes fêtes mais ce n'est qu'un répit de courte durée.

Rendez-vous du 4ème mois en janvier : entre temps j'ai réalisé la prise de sang pour le tri test censé détecter les risques de trisomie. J'arrive donc au rendez-vous totalement confiante ne pensant même pas à ce résultat et pourtant...

La gynécologue m'attend avec des résultats préoccupants, me proposant alors une amniocentèse. Je ne suis pas pour à cause des risques de fausses couches, mais mon mari préfère savoir même si notre décision est loin d'être prise s'il jamais il y a un souci.

Me voici donc partie réaliser cet examen qui engendre énormément de stress, mais qui n'est finalement pas beaucoup plus douloureux qu'une simple prise de sang. Trois semaines d'attentes interminables et je reçois enfin le coup de téléphone tant attendu, c'est un 3ème petit garçon en pleine forme qui nous rejoindra en juin.

Je suis aujourd'hui enceinte de 33 semaines et mon bébé va on ne peut mieux. Nous avons la chance finalement de n'avoir que de fausses frayeurs mais comme quoi personne n'est à l'abri de ce genre de mésaventures !


Articles similaires :
- Bien réussir sa rentrée et son année scolaire
- L'échographie commerciale : dangereuse pour le foetus ?
- Mon baby blues
- Remèdes naturels pour stopper la lactation
- Fumer pendant la grossesse affaiblirait la thyroïde de la mère et du foetus
Questions similaires :
- Comment faites-vous pour faire taire quelques instants vos enfants lorsqu'ils sont excités ?
- Combien d'enfants aimeriez vous avoir?
- Est ce normal que mon mari coure ?
- Vous souvenez vous de votre adolescence et si oui comment était elle?
- Que pensez-vous des femmes qui ne désirent pas avoir d'enfants?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Boisb1984 Publié le 28-04-2009
Voir la fiche de Boisb1984
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles