Bien-être & Forme - Ma première course

Agrandir l'image - Votre première course © shutterstock
Votre première course © shutterstock
Votre première course
© shutterstock

Faire son jogging en solo, c'est sympa, mais si comme moi, vous aimeriez goûter aux joies de la compétition, je vous propose de suivre quelques conseils utiles.

Je sélectionne la course qui me convient

Mieux vaut choisir sa première course en fonction de ses habitudes de jogging et de ses capacités physiques.
En effet, vous savez qu'on ne s'entraîne pas de la même façon pour courir 10 kilomètres ou pour se lancer dans un marathon!

L'idéal, pour commencer, sont les compétitions de quelques kilomètres, ce qui est facilement faisable et abordable car cela correspond généralement à ce que l'on a l'habitude de parcourir (5 à 7 Kms par exemple).
Les courses féminines (il en existe un peu partout en France) offrent de belles occasions pour débuter.

J'investis dans un équipement de running

Il serait dommage de courir avec vos superbes converses ou vos tennis de ville que vous adorez : votre dos et vos articulations vont vous le faire regretter !
Oubliez aussi votre K-Way et votre tee-shirt en coton car ils ne sont pas adaptés à la course à pied.

Il vaut donc mieux investir dans des chaussures de running, un soutien-gorge de sport et une tenue adaptée.
Utilisez-les pour vos entraînements, évitez tout ce qui est neuf pour le jour J afin d'éviter les mauvaises surprises.
Prévoyez également des vêtements chauds pour l'échauffement et l'après course.

Je me conditionne la veille

Si la veille de la course, votre tension monte, c'est tout à fait normal. Cependant, on peut éviter ce stress et préparer sereinement l'événement.

Il faut se relaxer tout simplement ! Maintenez aussi toutes vos activités habituelles car il n'y a pas besoin de rester couché toute la journée pour être en forme.
De plus, cela vous évitera de vous angoisser inutilement.
pour vous détendre, vous pouvez faire un léger footing suivi d'une séance de relaxation.
Si vous n'arrivez pas à trouver le sommeil le soir, rassurez-vous, la dernière nuit n'influence que très peu les performances du lendemain.

Je ne mange pas n'importe quoi

Il n'est pas question de partir le ventre vide!
Le dîner de la veille doit vous permettre de faire le plein de glucides ( vous savez, les pâtes, le riz ou les pommes de terre).
Si l'épreuve a lieu le matin, levez-vous une heure à peu près avant le départ pour prendre un petit déjeuner.
En revanche, si l'épreuve se déroule l'après-midi, prenez un petit déjeuner habituel, puis une collation quatre heures avant le départ : des pâtes, un yaourt et un fruit si possible.

N'oubliez pas de bien vous hydrater avec de l'eau plate. C'est essentiel pour votre organisme.

Je suis prête le jour j

Échauffez-vous une vingtaine de minutes : 10 minutes de course lente, 5 minutes d'étirements, 5 minutes de jogging.

Au moment de rejoindre le peloton du départ, je vous conseille de ne pas chercher à vous placez en tête.
Au contraire, visez le seconde moitié pour éviter d'être "aspiré" par les coureurs plus rapides.

Ne partez pas comme une fusée si vous voulez tenir jusqu'au bout.
A 2 kilomètres de la ligne d'arrivée, vous pouvez "lâcher les chevaux" et accélérer.
Cette première aventure va bientôt se terminer, alors profitez-en!

Une fois la ligne franchie, couvez-vous, puis marchez et trottinez avant de vous étirer. Ce retour au calme vous évitera les courbatures du lendemain.

Je récupère le lendemain

Pour éviter les courbatures, prévoyez un footing léger d'une vingtaine de minutes. C'est le fameux décrassage des sportifs de haut niveau.


Bonne course!


Articles similaires :
- Le stress pendant l'hiver
- Le miel et ses bienfaits
- Je me muscle.... à la plage !
- Comment passer les fêtes sans stress ?
- Les bienfaits du massage de la tête
Questions similaires :
- C'est quoi la différence entre épidémie et pandémie?
- Le saviez vous dormir plus longtemps n 'empêche pas d''être fatigué ?
- Maladie de crohn, quelles sont vos connaissances à ce sujet ?
- Qu'est ce que l'acouphéne?
- Comment ne plus avoir de troubles alimentaires sans aller voir un medecin?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Fraisdbois Publié le 19-11-2008
Voir la fiche de Fraisdbois
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles