Maman - Maman, je veux pas aller à l'école !!!

Agrandir l'image - Pas envie d'aller à l'école © Shutterstock
Pas envie d'aller à l'école © Shutterstock
Pas envie d'aller à l'école
© Shutterstock

Une crise de larmes sur le chemin de l'école ? Une simulation de maladie juste avant d'enfiler son cartable sur le dos ? Votre enfant panique à l'idée d'aller à l'école ? Il existe des solutions !

Il est bien rare que dans le cursus scolaire d'un enfant, tout se passe de façon linéaire et sans problème. Il faut être à l'écoute des petits signaux envoyés par l'enfant.



A l'école maternelle :
Si votre enfant ne veut plus franchir la porte de la classe, il y a peut être un petit problème d'angoisse de séparation avec ses parents. Il faut alors le rassurer et lui expliquer que l'on est toujours là, même quand lui il est ailleurs. Qu'on pense à lui et qu'on sera là pour le récupérer dès la sortie. Un enfant qui vit une angoisse de séparation est bien souvent stressé à l'idée que ses parents disparaissent en son absence.
Il est rare qu'à cet âge un enfant ait des problèmes dans la cour de récréation, si cela est le cas, il faudra alors en discuter légèrement avec l'instituteur qui en parler avec les enfants concernés.

A l'école primaire :
"J'ai mal au ventre maman". Phrase typique ! L'enfant symptomatise et relègue son angoisse dans le ventre, qui est le centre de l'affectif.
Lui demander pourquoi, en parler avec ses professeurs et le cas échéant, ne pas hésiter à l'emmener chez le médecin pour lui montrer à quel point on prend au sérieux sa "douleur" et son angoisse.
Parfois, un petit tour chez le généraliste suffit à calmer nos têtes blondes !

Au collège.
Un adolescent qui ne veut plus aller en classe est à prendre au sérieux. Il faut en parler avec lui sans négliger aucune piste, même les plus tabous : Il y a-t-il un problème de harcèlement ? De racket ? De cœur ?
Il ne faut pas non plus négliger la piste familiale et lui demander si il se sent bien en ce moment dans la famille et si il désire consulter un psychologue le cas échéant.

Dans tous les cas, le dialogue est à privilégier, il ne faut pas hésiter à prendre au sérieux ce mal-être et à le régler au plus vite avant que la phobie scolaire ne s'installe.


Articles similaires :
- L'éducation des tout petits et d'un animal domestique
- L'allaitement rendrait les enfants plus intelligents
- Votre enfant est fatigué le matin ?
- Les couches lavables : écologie et économie !
- Mon baby blues
Questions similaires :
- Au supermarché votre enfant vous réclame à corps à cri dernier lecteur mp3 dont on a parlé à la télévision.
- Combien de jouets par enfant achetez vous à noël
- Bonsoir je m appelle celine . Voila ma mere est alcoolique et c'est plus vivable comment faire ?
- Santé , que pensez-vous du rôle des sages femmes dans la société actuelle ? Ont elles la même importance ?
- Mbonjour ! Je recherche une petite robe espagnole pour ma fille qui a 1an et demi. Merci !
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Tinkywinky Publié le 01-11-2008
Voir la fiche de Tinkywinky
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles