Sexo & Love - Maux d'amour : les IST sont de retour

Agrandir l'image - Maux d'amour : les IST sont de retour © Shutterstock
Maux d'amour : les IST sont de retour © Shutterstock
Maux d'amour : les IST sont de retour
© Shutterstock

Les IST, infections sexuellement transmissibles sont visiblement de retour.

Plusieurs gynécologues constatent un nouvel accroissement des infections sexuelles transmissibles. A l'époque d'une plus grande liberté sexuelle, cette augmentation est dûe à un relâchement de la prévention. En effet, il y a 20 ans, les femmes qui suivaient une contraception utilisaient en plus, un préservatif lors des rapports sexuels par crainte du sida.

Comment suspecter une IST ?

Lorsque vous voyez apparaitre des pertes vaginales inhabituelles (par leur odeur, leur couleur ou leur consistance), subissez des démangeaisons génitales, remarquez des troubles urinaires ou encore des rapports sexuels douloureux, il est conseillé de consulter rapidement votre gynécologue pour voir si vous n'êtes pas victime d'une IST.

Quelles sont les IST et comment s'en débarrasser ?

- Le SIDA

Le sida est dû au virus de l'immunodéficience humaine ou VIH s'est prend malheureusement à notre immunité et à nos cellules de défense. Comme il se transforme sans arrêt, il est compliqué de mettre au point un vaccin contre la totalité des formes qu'il prend. La contamination se fait par l'intermédiaire du sperme, du sang ou des sécrétions vaginales.

Il se transmet aussi de la mère à son enfant si elle est contaminée et enceinte.

Il n'y a pas d'autres solutions mis à part l'utilisation des préservatifs.

- La syphilis

Depuis son retour vers l'an 2000, le nombre est en augmentation. Elle touche principalement les bisexuels mais de plus en plus d'hétérosexuels. On insiste donc sur le port du préservatif aussi !

La syphilis peut être contractée par le sang.

Quinze jours à trois semaines après un contact sexuel contagieux, une plaie apparait, qui peut gonfler, elle peut être située près de l'anus mais aussi dans la gorge. Elle peut s'accompagner de ganglions dans l'aine. La maladie est indolore au début, d'où sa dangerosité. Cette infection se soigne bien mais autant l'éviter !

- Les gonococcies et blennorragies

Elles aussi, sont en augmentation... Dangereuses certaines ne donnent aucun signe de leur présence... Elles provoquent des inflammations de l'urètre chez l'homme et du vagin chez la femme.

Les gonococcies sont des bactéries, elles font réellement souffrir l'homme de brûlures intenses, tandis qu'elle passent inaperçus chez la femme.
Il faut rapidement consulter un spécialiste qui vous conseillera un traitement antibiotique car les conséquences peuvent être grave : stérilité chez la femme.

- La chlamydiose

Il s'agit d'une bactérie très contagieuse. C'est la gonocoque la plus répandue. Les symptômes chez la femme passent inaperçues ou sont modérés.

Chez l'homme, la bactérie se manifeste par un écoulement génital et parfois, de douleurs articulaires. Il faut aussi consulter pour soigner cette bactérie sous antibiotiques pendant au moins 20 jours.

- L'hépatite B

C'est une maladie du foie due à un virus. Il se transmet par voie sexuelle ou sanguine.

Deux milliards de personnes seraient infectées par l'hépatite B, d'après l'OMS. Il existe un vaccin contre l'hépatite B mais beaucoup le craignent à cause de ce qu'il provoque : la sclérose en plaques.

L'hépatite B se soigne par contraceptif oraux et l'arrêt total de toute consommation d'alcool.

- L'herpès génital

C'est une maladie de la peau et des muqueuses à cause d'un virus : l'herpès simplex (HSV). Il se manifeste sous forme d'érosions au niveau de la vulve, du vagin, du col et parfois jusqu'à l'anus ou les fesses.

Il s'accompagne de brûlures et picotements et parfois des montées de fièvre. On ne peut pas guérir définitivement de l'herpès génital, il réapparait parfoi lors de moments stressants.

L'herpès génital peut être transmis au bébé par la maman au moment de l'accouchement.

Il peut aussi être présents sur les lèvres, lors de sexe oral, il s'agit dans ce cas de bouton de fièvre. Transmissible dans les deux cas.

Pour conclure

Ces IST ne se transmettant qu'au cours des rapports sans protection, il faut vraiment utiliser un préservatif lors des rapports, surtout lorsque vous ne connaissez pas votre partenaire ou que vous n'êtes pas sûre !


Articles similaires :
- Aprés la rupture, qu'apprenons nous ?
- Le top 10 des fantasmes des hommes et des femmes.
- Mettre correctement son préservatif
- De drôles de spectateurs...
- Comment savoir si c'est le grand amour ?
Questions similaires :
- Si vous deviez commenter. Le potentiel de votre homme au lit , qu'elle annotation mettreriez vous ?
- Quelle a été votre pus grosse erreur et votre plus grand mensonge?
- Qu'en pensez-vous?
- Quels sont vos deux plus beaux atouts?
- Reponse a nancynath :une femme ne trompe pas son mari c'est une femme donc elle ne sait pas la pauvre !
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Ingrid14 Publié le 23-07-2008
Voir la fiche de Ingrid14
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles