Culture & Loisirs - Mayotte le diamant de l'océan indien

Agrandir l'image - L'océan indien, Mayotte
L'océan indien, Mayotte
L'océan indien, Mayotte

Mayotte un diamant en plein océan indien, un petit coin de France à plus de 8 000 kilomètres de l’Europe

Située à plus de 1 500 km à l’ouest de la Réunion, à 450 de l’Afrique, et à 250 de Madagascar se trouve une île faisant partie de l’archipel des Comores et qui a décidé suite à un référendum de demeurer française.

Un pays de rencontre avec la nature, avec les hommes. Comme ses voisines de la Réunion, de Maurice ou des Comores l’île de Mayotte est née d’un volcan situé à plus de 3 000 mètres de profondeur lui même issu d’une faille de la croute terrestre. C’est la plus ancienne île des Comores avec plus d e 8 millions d’années. C’est pourquoi elle s’est donc entourée d’une remarquable barrière de corail et du plus beau lagon du monde aux eaux superbement turquoise. Un paradis pour vacanciers riches alors non pas seulement.

Il faut se dépêcher de visiter Mayotte : ce n’est pas parce que dans quelques millions d’années elle risque de disparaître du fait des modifications géologiques terrestres c’est parce qu’elle s’est endormie pendant plus de 150 ans et qu’elle se réveille très doucement. La nature et les habitants sont donc encore presque vierges de toute déformation touristique. Les forêts de Baobab sont en l’état et impressionnantes, la flore est riche en végétation primaire comme en animaux. On ne compte plus les espèces végétales et animales endémiques de l’île introuvables ailleurs et qui n’ont pas encore toutes été encore répertoriées. Si bien que les marches dans l’île sont des découvertes permanentes comme de forêts primaires aux senteurs intactes. Au décours d’un sentier on peut tomber sur un petit village vivant encore de la pêche, comme sur des habitants préparant un banquet funèbre.

Les Mahorais sont naturellement accueillants et ont conservé intactes leurs traditions ancestrales. Les Mahoraises sont belles, tatouées de masques naturels en bois de santal et pierre de corail. Mais tout risque de vite changer car plus de 50 % de la population a moins de 20 ans. Des jeunes garçons qui lorsqu’ils atteignent l’adolescence doivent encore, selon la coutume, avec des camarades de leur âge quitter le foyer familial et construire leur case en dehors pour s’affirmer adultes. Ces 1 000 ans d’histoire et de culture sont à découvrir par tous ceux qui sont curieux et souhaitent faire des rencontres. Des rencontres terrestres riches mais qui le sont aussi en mer

Rencontres avec les baleines, les dauphins, les tortues. La barrière de corail fait ici plus de 150 km avec tous les poissons multicolore qui l’habitent. Une barrière que l’on peut observer simplement avec son masque et son tuba. Mais une barrière qui délimite aussi plus de 1 000 km carré de lagon : le plus beau du monde. En le parcourant en bateau on rencontrera des bancs de grands dauphins et selon les périodes de l’année, des baleines à bosses qui profitent du calme de cette belle étendue d’eau pour mettre bas et élever leur petit pendant quelques semaines. En parcourant le lagon on pourra découvrir une multitude de petits ilots, où se prenant pour Robinson, on peut pique niquer loin du monde sur la plage et en lisière de foret. On peut de la plage même de l’hôtel Maoré observer les tortues marines qui nagent au milieu des rares touristes ou des Mahorais et viennent pondre la nuit sur les plages fréquentées le jour.

Pour les amateurs de sable fin, volcanique, l’île de Mayotte a la chance de présenter de nombreux types de plage : depuis celle du sable noir de geai, à celle blanche et pure en passant par un bel effet doré . A chaque virage le paysage change : le nord avec ses cocotiers est différent du sud et ses mangroves mais partout il y a quelque chose à voir à , à sentir, quelqu’un à découvrir ( C.F encadré Ylang ylang)

Introduit à Mayotte à la fin du XIX ème siècle cet arbre fournit avec ses fleurs un parfum de qualité. Ses plantations couvrent des centaines d’hectares et il n’est pas rare de voir fonctionner au coin d’un champ, en bord de route, face à une bananeraie, un vieil alambic rouillé distillant les fleurs jaunes fraîchement ramassées. On s’arrête, on discute, on achète de l’essence venant d’être produite : c’est un peu ça Mayotte.


Agrandir l'image - La mangrove à Mayotte
La mangrove à Mayotte
Agrandir l'image - Une ile volcanique, Mayotte
Une ile volcanique, Mayotte
Agrandir l'image - La pêche artisanale à Mayotte
La pêche artisanale à Mayotte
Agrandir l'image - Le maki de Mayotte
Le maki de Mayotte
Articles similaires :
- Mon premier voyage à l'étranger : Hammamet (Tunisie)
- Un jour, peut-être
- Capitaine Alatriste
- Cet été, découvrez les nouveautés dans les parcs d'attraction
- Visite de la Martinique
Questions similaires :
- En 1986,quelle chanteuse incarne la mère d'elsa dans(la femme de ma vie) de regis wargnier?
- Qui a vu le film sur gainsbourg?
- Quel humoriste préférés vous ? Et pourquoi ?
- Qu'est-ce un mariachi au mexique
- Quel est l'instrument de musique, dont vous aimeriez savoir jouer?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Costemale Publié le 25-06-2008
Voir la fiche de Costemale
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles