Bien-être & Forme - Migraine : faites attention à votre alimentation

Agrandir l'image - Migraine et alimentation © Shutterstock
Migraine et alimentation © Shutterstock
Migraine et alimentation
© Shutterstock

Si le stress, les émotions, un mauvais sommeil sont connus comme déclencheurs de la migraine, certains aliments peuvent être à l'origine des crises.

Voici les aliments à surveiller de très près si vous êtes sujette aux migraines.

Vous allez voir que migraine et plaisirs culinaires ne font pas toujours bon ménage.

Limiter l'alcool

Tous les alcools, surtout les plus forts, tels que le vin (blanc et rouge), le whisky et la vodka sont très mauvais pour la tête, et les migraines commencent souvent après quelques verres...

Cependant, chaque migraineuse a une sensibilité différente en fonction de la nature de l'alcool consommé.
Rien n'empêche donc un petit plaisir de temps en temps.
Mais, en limitant très fortement les prises d'alcool, on est sûre de limiter les crises.

Eviter les excès de chocolat

Dur, dur de s'en priver ! Si son goût est fameux, sa composition l'est tout autant puisqu'il renferme de la sérotonine, une substance qui agit un peu comme un antidépresseur en améliorant l'humeur.

Oui, mais malheureusement pour nous les gourmandes, ce produit déclenche une douleur au niveau des tempes et se diffuse ensuite à l'ensemble du cerveau.

Si ce processus de crise s'enclenche rapidement après la prise de chocolat, il est malheureusement plus sage de réduire voire d'arrêter d'en consommer.

Surveiller les aliments gras

Charcuterie, fromages, viandes en sauce... sont également associés aux crises de migraine, bien qu'ils sont moins souvent cités que l'alcool et le chocolat.

C'est alors aux migraineuses de noter quelle prise d'aliment a favorisé la crise. On peut, par exemple, être totalement insensible aux plats en sauce, mais être victime d'une violente céphalée après avoir mangé des fromages fermentés.

Les autres accusés

Chaque individu n'étant pas sensible aux mêmes aliments, certains ont également remarqué que les fruits acides comme le citron par exemple ou encore l'orange et le pamplemousse, étaient à l'origine de leurs migraines.

Il en est de même pour les tomates, les glaces, la levure de bière ou encore le glutamate, ce rehausseur de goût utilisé dans les plats asiatiques.

Là encore, c'est à vous d'apprendre à repérer l'aliment coupable, ce qui n'est pas toujours évident et d'essayer de s'en passer.


Articles similaires :
- Les boissons lights pourraient finalement faire grossir
- Ce que je ne referai plus en 2013 (et même plus tard)
- Saint Valentin : optez pour un massage à deux
- Objectif minceur, cap sur les huiles essentielles
- Pour arrêter de grignoter, penser à son dernier repas
Questions similaires :
- Veines qui pete, c ets du a quoi ?
- Avez-vous déjà testé des médecines douces?
- Si vous voulez connaître la
- Faîtes-vous du sport régulièremen?
- Comment se préparer à traverser l’hiver sans encombres : nez qui coule et toux persistante ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Fraisdbois Publié le 22-08-2010
Voir la fiche de Fraisdbois
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles