Maman - Militaire : un métier que j'ai quitté par amour pour mon fils et mon mari.

Agrandir l'image - Un métier que j'ai quitté pour mon fils © Shutterstock
Un métier que j'ai quitté pour mon fils © Shutterstock
Un métier que j'ai quitté pour mon fils
© Shutterstock

Je voulais vous faire part de l'expérience la plus marquante de ma vie, et aussi mes choix par amour pour mon enfant et mon mari.

Engagée dans l'Armée très tôt à 18 ans je ne pensais pas fonder une famille, donc je n'ai pas pensé au mutations et ce que cela pouvait engendrer sur une vie de couple et surtout avec un enfant.... j'étais devenu Sergent a 19 ans.

Tout commença en juin 2004 , je rencontrais mon homme au travail, j'étais même sa chef. C'est déjà dur comme ça d'être militaire mais il fallait en plus que mon petit ami soit mon subordonné. Chose pas facile quand on vit dans un milieu d'homme pour une femme.

Je tomba enceinte en mai 2006, et nous nous sommes mariés le 26 août 2006 . Evidemment aprés mon accouchement en janvier 2007, j'étais resté quasiment plus de 6 mois sans travailler, je pris un congé parental de 6 mois et je repris le travail en octobre, ce fut assez difficile, voir moins mon fils, les missions qui s'accéléraient, et les gardes également. J'avais de moins en moins de mal à gérer tout ceci, le fait de découcher et partir à des kilomètres de mon fils... la mamie qui gérait mon fils et on passait notre temps à le laisser à droite et à gauche. Je vivais stressée et dans l'angoisse, jamais le temps de rien faire et toujours bousculée.

Puis j'appris que la mutation devait être l'année qui suivrait et serait bien sûr inévitable. Je ne pouvais pas accepter d'aller vivre a 500km de mon fils et ne le voir que les weekends surtout que son papa fait le même travail que moi.

Je pris donc la solution de stopper ma carrière, et de me consacrer à mon fils et de retrouver du travail dans "le civil" rentrer tous les jours chez moi, ne plus avoir de gardes. D'être militaire 24h sur 24 ne me convenait plus dans mes choix fait auparavant, je ne pouvais plus rester si c'était pour avoir des contraintes, je ne pouvais pas me permettre d'être un poids pour mes supérieurs sachant qu'en tant que chef je devais justement montrer l'exemple.

Mais grâce à tout cela j'ai pu allaiter mon fils pleinement 9 mois, profiter de lui et le voir faire ses premiers pas, chose que son père a raté puisqu'il était parti 4 mois en mission à l'étranger.

Néanmoins, parfois l'ambiance me manque, le sport, le fait d'être sans cesse en mission et au contact des gens... aider les autres.

J'ai fait un choix que je ne regretterai pour rien au monde car à travers mon mari , je retrouve toute mon ambition que j'avais dans ce métier, toute cette énergie qui reste en moi je la reporte juste dans un autre monde car aujourd'hui je suis conducteur de bus de ville à 24 ans et une sacrée expérience derrière moi.


Articles similaires :
- Le bouchon muqueux
- Comment prendre la température de bébé ?
- Comment faire pour que mon ado range sa chambre ?
- Le guide de la nutrition pour les futures mamans
- Hello Kitty se décline en parfum
Questions similaires :
- Vos enfants vous aident ils pour vos tache menageres?
- Combien de temps pour rerouver un cycle normal après avoir enlever un stérilet ?
- Ma belle soeur m'a appellé pour me raconter un truc "mimi" , ca vous interresse ?
- Pensez vous que l'avortement peut traumatiser a vie ?
- à quelle fréquence coupez-vous les ongles de vos enfants ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Mafalda37 Publié le 08-08-2008
Voir la fiche de Mafalda37
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles