Maman - Mon enfant court partout, que faire ?

Agrandir l'image - Mon enfant court partout, que faire ? © Shutterstock
Mon enfant court partout, que faire ? © Shutterstock
Mon enfant court partout, que faire ?
© Shutterstock

Dans de nombreuses circonstances, les enfants qui courent partout et se sauvent lorsqu'ils sont à l'extérieur avec leurs parents mettent en danger eux-mêmes et les autres.

Dans les lieux publics où il y a foule les enfants qui échappent à la vigilance des adultes risquent de se perdre ou même d'être kidnappés. Même s'ils restent dans le champs de vision de ceux qui les surveillent, les enfants qui courent peuvent entrer en collision avec d'autres personnes, des objets sur lesquels ils pourraient se blesser ou tomber.

Il est évident qu'au lieu de chercher à discipliner un enfant qui a ce comportement, il sera toujours préférable de le prévenir et d'enseigner aux plus jeunes le comportement adéquat.
Il y a cependant différentes étapes pédagogiques simples pour aider un enfant qui aurait déjà pris ce pli.

Quelles sont les étapes pour apprendre à mon enfant à adopter un comportement sûr ?

Faites attention au ton et au volume de votre voix. La mesure éducative la plus efficace est toujours délivrée à l'enfant dans le calme. Un ton pondéré mais ferme transmet la désapprobation sans toutefois laisser transparaitre une colère démesurée.

En restant maitre de vous-même et en vous retenant de crier vous évitez le risque d'être un mauvais exemple pour votre enfant. Une réaction disproportionnée face à l'attitude de votre enfant peut provoquer une véritable escalade et peut la faire devenir incontrôlable.

De votre part, une attitude contrôlée est aussi efficace quand votre enfant cherche à attirer votre attention. Certains enfants veulent obtenir l'attention de l'adulte même si pour cela ils risquent la réprimande. Rester calme dans ces cas revient à ne pas entrer dans ce jeu.

Essayez autant que possible de ne pas utiliser un vocabulaire trop négatif quand vous voulez discipliner vos enfants. Les enfants entendent souvent "non" et ce mot perd de sa force en étant trop utilisé.

Au lieu de dire "ne cours pas !" essayez plutôt "marche s'il-te-plaît". Ceci ne corrige pas seulement le comportement incorrect mais propose un comportement alternatif et apprend à l'enfant la bonne attitude, présentée positivement.

Parler avec votre enfant en vous mettant à sa hauteur le force à vous écouter et vous permet de communiquer de façon plus efficace. Accroupissez-vous pour que votre regard puisse rencontrer son regard naturellement (sans qu'il doive lever les yeux) : son attention est plus facilement accaparée et il ne peut pas fuir du regard.

Fournissez une explication : Approchez de votre enfant et parlez-lui. Expliquez pourquoi il est préférable de marcher plutôt que de courir.
Expliquez par exemple que vous avez besoin de garder un œil sur lui et les risques de courir un peu partout (se cogner, tomber, ...).

A nouveau, souvenez-vous de rester calme et positif pour que votre enfant ne soit pas sur la défensive ou énervé.

Parfois le simple fait de parler aux enfants ne suffit pas à remédier à un comportement inadéquat. Dans de tels cas, vous aurez peut-être besoin d'appliquer des mesures éducatives alternatives.

Si un enfant continue de courir après que vous lui ayez dit d'arrêter de courir, vous pourrez lui proposer le choix suivant : soit il marche, soit il vous tient la main. Ceci permet à l'enfant de faire lui-même le choix, ce qui le responsabilise.

S'il continue à courir, vous devrez peut-être leur supprimer certains privilèges. Par exemple, si un enfant court alors que vous êtes en visite au zoo, expliquez d'abord que son comportement est dangereux et que s'il continue, vous devrez quitter le zoo. Soyez alors conséquent et quittez le zoo s'il n'arrête pas de courir.

La plupart des parents n'aiment pas menacer leurs enfants de sanctions et beaucoup d'entre eux ne mettent pas en application leurs menaces. En réalité, si votre enfant ne parvient pas à se comporter de façon sûre, ce type de punition se décide et s'applique pour la sécurité de tous.

Si l'enfant n'arrête pas de courir, il vaut mieux quitter le lieu visité plutôt que de lui mettre une fessée et de continuer la promenade comme si de rien n'était. Le message est moins logique et donc moins clair pour l'enfant. Quitter le lieu de visite sera aussi plus marquant pour lui.


Articles similaires :
- Quand partir à la maternité ?
- Bébé au bain
- Fête des écoles
- Des graines de fleurs à planter pour les enfants
- Le rôle du conte dans la psychologie de votre enfant.
Questions similaires :
- A quel age avez-vous appris à nager?
- Comment faire pour ne plus penser à l'envie d'avoir un bébé ?
- Votre gendre ou belle fille vous tutoie?
- Que pensez-vous des crèches inter-entreprises ?
- Qu'avez-vous ressenti la première fois que vous avez prit votre bébé dans vos bras ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 05-01-2011
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles