Maman - Mon fils, ma bataille, chronique d'une vie différente

Agrandir l'image - Baptiste
Baptiste
Baptiste

C'était le 16 mars 2005, après tout un après-midi d'attente et de multiple péripéties, il était enfin là, si petit dans sa grande couveuse.
C'est Baptiste mon deuxième petit ange.

Un an de bonheur, son premier anniversaire, toute la famille est réunie, c'est la fête mais les doutes nous envahissent.
Il ne marche pas, ne parle pas et est très distant avec tout le monde, même moi SA maman.

La réponse des médecins: "il est faignant, il faut attendre, ça viendra"

Puis son deuxième anniversaire arrive et toujours aucuns progrès et toujours l'indifférence des médecins (pédiatre ou généraliste).
Comment faire? Où s'adresser pour être pris au sérieux?
Désœuvrés nous nous orientons vers un pédopsychatre on ne sait jamais...
Là on nous adresse à un endroit spécialiser de l'hôpital "le CAMSP", enfin de l'aide??

C'était le 19 mai 2007 et ENFIN quelqu'un nous écoute et comprend nos craintes, le pédiatre qui nous reçoit.
Il nous explique que notre enfant a bien un retard marqué sur le plan de la psychomotricité et de la sociabilisation.
Nous mettons en place un programme de psychomotricité hebdomadaire, accompagné d'un bilan ortohponique, de prises de sang et la programmation d'un IRM.

Et puis après 1 an, le diagnostique tombe clairement, notre petit ange, notre amour, est autiste.
Le soulagement de mettre un nom sur cette "maladie" qui nous gâche la vie depuis plus de 3 ans fait place à la colère, la peur et le vide.
Face au manque de prise en charge de ces enfants "différents" comment prévoir son avenir?

Cela fait maintenant 1 an et demi qu'il a un suivi deux fois par semaine en psychomotricité (seul et en groupe de 3) et il va en crèche deux fois par semaine.
Il a fait beaucoup de progrès au niveau social et depuis juillet dernier, il marche de mieux en mieux mais reste éperdument silencieux et n'est toujours pas propre.

Après de longues batailles, notre fils est reconnu handicapé et l'école de notre quartier à bien voulu "gentiment" le prendre en charge 1h30 par semaine mais "pas sans AVS" pour reprendre leurs mots.
Et voilà ça y est : Jeudi 6 novembre 8h30, Baptiste va aller à l'école pour la première fois.
Que de craintes m'envahissent pour cette rentrée qui marque pourtant un grand pas dans son évolution.
Mais va t-il être accepté par les autres? sera t-il bien accueillit et surtout vraiment encadré dans cette école qui ne veut pas de lui?

Toutes ces peurs qui nous tiraillent!

A suivre...


Articles similaires :
- Mon accouchement déclenché par un bain
- L'entretien du doudou
- L'éducation des tout petits et d'un animal domestique
- Petite recette pour les bleus et les petites bosses
- Ma fille, ma meilleure amie !
Questions similaires :
- Quand introduire le lait de vache cher bébé?
- Que pensez-vous des femmes qui ont décidé de se consacrer à leurs enfants avant de refaire leur vie ?
- Le fait de tomber enceinte ne vous a pas poser de problème .
- Bonjours a tous,qui a déjas rencontrer un probléme de surpoid avec son enfant?
- Mort d'un enfant
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Marge60 Publié le 04-11-2008
Voir la fiche de Marge60
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles