Sexo & Love - Mr Marmotte - Sixième partie

Agrandir l'image - Mr Marmotte © Shutterstock
Mr Marmotte © Shutterstock
Mr Marmotte
© Shutterstock

- « Tout d’abord, je dois vous dire que les agents qui nous ont appréhendés mon mari et moi n’ont pas été des plus corrects. Nous avons eu droit a un traitement quelque peu cavalier, et certains ont eu des remarques déplacées. Oui, oui, j’en viens aux faits.

Mon mari et moi avons pris le train pour nous rendre dans sa famille, je n’étais pas très enthousiaste car nous étions partis sans les enfants et je n’avais pas l’habitude de les laisser ainsi.
Mon mari et moi nous sommes installés à un bout du wagon, en espérant nous isoler au maximum du bruit ; Les trains sont toujours pleins de gens qui mangent bruyamment, qui téléphonent et d’enfants agités. Le voyage s’annonçait long, je m’installai le plus confortablement possible et finit par m’endormir.

C’est la main de Fred que j’ai sentie, j’avais l’esprit encore embrumé de sommeil et je mis quelques instants avant de réaliser qu’il avait passé une main sous mon pull. Il passait un doigt sur mon mamelon et ce contact doux et sensuel m’avait réveillée. Nous échangeâmes un sourire et je refermai les yeux pour savourer ces caresses. Les vibrations du train faisaient bouger mon corps sous la main de Fred et ajoutaient à l’excitation qui me gagnait.
Il a chuchoté à mon oreille que le wagon voisin du notre avait des compartiments et s’est levé. Je me suis rajustée et je l’ai suivi.

Nous avons eu la chance de trouver un compartiment vide ; huit sièges face à face et une porte coulissante sur laquelle on peut tirer un épais rideau bleu.
Par la fenêtre on pouvait voir défiler le paysage et les champs à perte de vue, le train roulait vite et de temps en temps nous étions un peu secoués.
Tandis que je me tenais debout à regarder l’horizon, Fred avait fermé la porte et le rideau avant de s’asseoir.
Je me suis tournée vers lui et nous avons échangé un long regard dans lequel on pouvait sûrement lire tout l’amour et la complicité qui nous lient.

Je me suis assise à côté de lui et j’ai ouvert son pantalon. J’ai sorti son sexe et je l’ai senti durcir et gonfler sous mes doigts. Je me suis penche et je l’ai pris dans ma bouche, sa peau était douce et lisse sous ma langue. Je l’ai sucé lentement d’abord, en suivant le balancement quasi hypnotique du train. Fred passait ses doigts dans mes cheveux et je les sentais se crisper quand les vagues de plaisir se faisaient plus fortes. J’avais envie de lui comme toujours, une envie qu’on ne peut réprimer et qui submerge. Sa respiration s’accélérait et mon cœur battait plus vite. Nous allions faire l’amour là, dans ce train, au risque d’être surpris.

Je me suis levée et j’ai enfilé mon long manteau de laine. Fred m’a regardé sans comprendre tout de suite. Je retirai vivement pantalon et sous-vêtement et faisait mine de me draper pudiquement, ce qui nous fit rire. Nous reprîmes notre sérieux quand je chevauchai mon mari. J’étais au-dessus de lui et je me laissai descendre doucement. Son sexe entra en moi facilement, j’étais déjà mouillée d’excitation et j’entamais un mouvement ample et lent.

A peine avions nous commencé à faire l’amour que nous avons été surpris par un voyageur. Il nous a regardé quelques instants avant de refermer vivement la porte coulissante. Les éclats de voix qu’on entendit bientôt remonter le couloir nous sortirent brusquement de notre ivresse sensuelle. Le voyageur, pris d’une soudaine pudibonderie, avait prévenu le contrôleur qui venait accompagné de ses collègues pour constater l’outrage aux bonnes mœurs.
Quand ils ont ouvert la porte, Fred était à peine décoiffé et moi j’étais drapée dans ma dignité et aucun centimètre carré de chair provocante n’apparaissait, emmitouflée comme je l’étais dans mon manteau.
A la gare suivante, on nous a prié de descendre du train, vos collègues de la police nous attendaient et nous ont menés ici. »

C’était donc toute l’histoire. Le policier qui l’écoutait depuis le début de la soirée étira son gros corps ankylosé et poussa un long soupir.
Elisabeth savait qu’il ne pouvait pas la retenir plus longtemps ; personne n’avait constaté d’outrage à la pudeur et seule pouvait compter la parole d’un voyageur qui n’avait même pas souhaité porter plainte.
« Bon, on va aller chercher votre mari, je ne vois aucune raison de vous garder… »

Quelques minutes plus tard le policier regardait s’éloigner le couple en se demandant s’ils étaient pervers, simplement excentriques ou juste amoureux, et s’ils reviendraient un jour avec une nouvelle histoire.


Articles similaires :
- Nouvelle tendance : les réunions Sextoys
- La jouissance est-elle une affaire de culture ?
- Les hommes et leurs changements de comportements
- Un jour, je me marierai - je pense...
- Salon du mariage de la Défense du 4 au 5 septembre
Questions similaires :
- Je vais laisser tomber le mec qui m'a fait craquer, j'espère que c'est la bonne décision!
- Avez-vous déja eu des contacts, récemment ou pas, avec votre 1er amoureux?
- Connaissez vous des personnes echangistes
- Comment faire pour rechercher son père que l'on a jamais connu quand on porte le nom de famille de la mère?
- Avez-vous rencontrer quelqu'un par le biais du net?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 04-12-2008
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : JPaul Oliveira (CoeurHumain) Le 08-01-2009 à 11:39
Magnifique !...Quelle belle écriture...meci merci Beaucoup, merci encore, svp, encore, en corps...sans jeux de Maux et non merci à ceux ou celles qui ne savent pas ce que c'est d'aimer vraiment Corps&Âme.°CoeurHumain pour Toi

Ecrit par : mimi30190 Le 19-12-2008 à 22:31
J ai suivi depuis le debut par gourmandise d en savoir plus et reveiller en moi des choses qu ont ne peu avoue que par l ecriture ,merci et bravo s etais res beau et bien esposer.bisou

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles