Maman - La naissance du tétouilleur ...

Agrandir l'image - Le tétouilleu à 12h
Le tétouilleu à 12h
Le tétouilleu à 12h

Suite à des soucis de tension, mon gynécologue avait décider de me déclencher le lundi 16 au matin ! Dimanche soir nous sommes donc partis à la maternité pour y passer la nuit : ben oui, les journées commencent tôt chez eux : à 6h pose des perfusions !

On nous installe donc dans une chambre d'attente, prise de sang, monito, repas. Chéri ressort pour aller manger dehors mais il revient dormir avec moi !



Lundi matin 5h : je suis réveillée, c'est le grand jour ça fait tout drôle !
J'ai pas le droit de déjeuner mais il me faut passer sous la douche à la bétadine.
Puis à 6h on s'installe en salle de travail : on me fait un monito, quelques contractions légères mais régulières, col ouvert à 1,5 parait-il, la sage femme me dit que ça commence bien !

A 7h on me pose la perfusion d'hormones pour lancer le travail , c'est super efficace (sur le monito : pour le moment moi je sens rien).

A 8h le gynécologue passe me voir, pour me souhaiter une bonne journée et me rappeler que "ne pas prendre la péridurale c'est être super motivée car avec un bébé lourd et qui a le dos à droite ça risque d'être long et douloureux", mais je reste motivée : non merci pas de suite.

à 9h : 3 cm

10h : 4cm

11h : heu ... toujours 4. Le médecin préconise de rompre la poche des eaux, au passage j'ai le droit à un coup de rasoir "pour le cas ou" alors que j'étais contre.

Pour le moment ça n'est pas douloureux. Je sens passer les contractions, mais ça fait pas si mal que ça. Avec chéri on monopolise la table roulante pour poser nos jeux histoire de nous occuper !

11H20: aïe... là ça fait mal ! très mal !! trop vite, je peux plus jouer, je peux plus bouger. Je veux bien la péridurale en fait !

12h : chéri à quitté la salle pendant que l'anesthésiste s'occupe de moi, il est super comme gars, bien rassurant, il me met direct une bonne dose pour calmer tout ça tranquillement. Et vive la vie ! C'est impressionnant comment ça va mieux de suite. Je sens plus rien.

12h30 : baisse de tension : ben oui ça fait ça les péridurales.

13h : malgré le glucose en intraveineuse j'ai super faim. Chéri s'absente 15 minutes pour aller manger et se dégourdir les jambes, moi je suis sur un lit mais lui est coincé sur une pauvre chaise de camping depuis le matin.

Mon col continu de s'ouvrir tranquillement, environ un centimètre par heure, mais bébé reste bien haut, un peu trop haut d'ailleurs, donc à 16h la sage femme me fait passer sur le coté pour essayer de le déloger un peu.

Chéri et moi alternons les siestes : ben oui moi je sens plus rien et je suis debout depuis 5h quand même.

17h : bébé est toujours haut, je suis à 8cm on continu d'augmenter les doses d'hormones. Tout d'un coup je sens ses fesses sur le coté de mon ventre, il pousse mais pas dans le bon sens.

Ça aurait du me mettre la puce à l'oreille... 15 minutes plus tard j'ai tout mon coté droit qui se retrouve sans péri, atroce... J'en ai pleuré tellement c'est désagréable : ben oui, à force de pas vérifier, la seringue qui m'injectait le produit s'est vidée. Aller courage 5 minutes après c'est changé et je peux retrouver un peu de calme.

18h : le médecin commence à s'inquiéter de savoir à quelle heure il va finir ce soir ! bébé est toujours haut et je viens d'atteindre 9cm.
Aller madame on va pousser un peu voir si ça fait bouger les choses. Heu : j'ai pas appris à pousser.

Changement de sage femme (la voisine de chambre à décider d'accoucher avant moi, sur 4 déclenchements je suis la dernière en salle).

Je bloque, je pousse, heu ... je vomie.
Je refais ça pendant 30 minutes (sans les vomissements) et on regarde... pff toujours rien.

19h : le médecin est là, il veut voir si je pousse bien, toujours rien. Bon ben va falloir faire quelque chose, "il regarde vers le plafond votre fils, sa tête est coincée sur le bassin il pourra jamais passer par en bas". Bien, on s'y était préparé quand même : départ pour le bloc opératoire alors.

19h30 : on me change de lit, après m'avoir re rasé (plus haut cette fois pour la césarienne !).

19h40 : je suis au bloc, un peu paniquée finalement! Chéri m'attend 2 étages au dessus, j'ai un peu peur. Surprise, c'est le même anesthésiste que le midi!!! toujours aussi adorable avec moi, encore une fois il me rassure bien ... me laisse pleurer 2 minutes et s'occupe super bien de moi.

Début de l'opération : j'entends mais je prête pas attention aux bruits qui m'entourent, il fait un peu froid, je ferme les yeux et pense à autre chose.

Ça y est, il pleure, il est là, mon bébé est né ! Il est entouré dans quelques draps puis la sage femme me le présente: il est beau, c'est fou ce qu'il est adorable, pas fripé, pas rouge rien, et déjà bien rond.

Il pleure un peu puis entend ma voix et se calme. Il me regarde, c'est mon fils j'en revient pas!!!
La sage femme le prend pour aller le débarbouiller un peu et moi je me contorsionne pour le regarder encore. Ben j'aurais pas du: je revomie !

On me nettoie vite fait puis j'ai de nouveau mon bébé contre mon visage, j'ai même le droit de bouger un bras pour le serrer contre moi. Je l'embrasse, lui parle, il est tellement beau...
puis il faut le monter, il fait froid en salle d'opération !

Paff je re vomie, et moi aussi j'ai froid, je commence à m'endormir un peu suite à toutes ces émotions, mais c'est pas une bonne chose à faire en salle d'op. L'anesthésiste me rappel gentiment à l'ordre.

20h15 j'arrive en salle de réveil, je suis motivée, mais frigorifiée. On m'installe une couverture chauffante et j'ai le droit d'avoir chéri au téléphone ! En haut tout va bien, le petit est en forme, il pèse donc 4kg150 et mesure 52 cm, ils ne pourront pas descendre me voir, ce qui au final m'arrange, je suis vraiment vannée !

D'ailleurs je m'endors aussitôt ! jusqu'à 21h30! L'infirmière n'en revient pas, elle vient vérifier mes constantes, appuie sur mon ventre pour "remettre en place" et ça me réveille même pas !

Par contre une fois réveillée j'ai la forme, on me laisserait me lever que j'irais en courant rejoindre mes hommes ! Je bouge mes jambes, aide l'infirmière à me changer en bougeant mon bassin, j'impressionne tout le monde.

22h : enfin dans ma chambre, chéri et bébé arrivent. Bébé vient de passer 2h en peau à peau à tétouiller le doigt de son père. Il va bien et il est toujours aussi mignon. Et il va direct au sein. Il est adorable, on a vraiment fait du beau boulot je trouve !

22h30 : il dort contre moi et j'en revient toujours pas. Son papa vient se coller aussi...


c'était une longue journée, mais c'était une des plus belle de notre vie !


Articles similaires :
- Une grossesse avec laparochisis
- Fausse couche : inutile d'attendre pour un nouvel essai
- Idées pour annoncer sa grossesse à son homme
- Faut-il s'inquiéter de la timidité de son enfant ?
- Les adolescentes et la pilule
Questions similaires :
- Ouf les vacances commencent pour mes enfants (et pour moi? ) la course aux activités va commencer.
- Comment sont nés
- Voilà c'est le dernier jour
- Vos enfants jouent ils dehors, ou restent ils toujours à l'intérieur?
- Considéré vous que le fait d'etre maman soit un métier a plein temps ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Galwenn Publié le 18-08-2008
Voir la fiche de Galwenn
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles