Sexo & Love - On n'a pas tous les jours 22 ans (de vie commune...)

Agrandir l'image - Couple vie commune © Shutterstock
Couple vie commune © Shutterstock
Couple vie commune
© Shutterstock

Vingt deux ans de vie commune, c'est beau !

Remballez cette phrase type et laissez-moi vous dire que parfois c'est long, routinier, et que l'on se raccroche à un tas de bonnes raisons :
enfants, aspect financier, ( si,si...) pour ne pas fuir le navire du dit "amour toujours".

Malgré cela, je reste optimiste sur la durée de mon couple lorsque je vois autour de moi les couples se séparer au bout de cinq, trois ans ou pire, quelques mois et le top du top après un magnifique mariage ! Une messe durant 1heure 30 avec les serments qui vont avec ( "je serai là quand tu seras malade, quand tu seras ruiné, je te serai fidèle à jamais" et bla, bla...) et la note salée, réservée aux parents de chacun, pour cette super fête.

Trêve de plaisanterie ou presque, il y a plus grave, c'est ce que
l'image de notre couple renvoie à nos enfants.

Ce sont eux les premières victimes de la séparation des parents, parfois même dès leur vie intra-utérine...

C'est presque devenu un mode de vie de se séparer, plus que de prendre le temps de se connaître, de se découvrir, de prendre le temps de tomber amoureux.

Non, le mode d'emploi c'est plutôt "C'est une bombe, il est "trop beau !"
En une semaine, on a déjà fait des projets de vivre ensemble. Au bout de trois mois, c'est fait. Puis trois mois après, on a "envie" d'un bébé et neuf mois plus tard l'envie s'appelle XY OU XX.

Et là, souvent les ennuis commencent et les disputes qui vont avec : à propos de l'argent qui manque, des sorties intempestives entre potes de monsieur et du fait que l'on n'a plus de vie sociale en dehors de bébé (peut-être l'a t-on fait trop tôt cet enfant), de l'aspect négligé que l'on a depuis un certain temps, d'ailleurs l'appart' n'est pas plus
propre !
Le ménage n'est pas le propre de la femme, Mr le macho, (en même temps, nous aurions dû attendre avant d'emménager ensemble...)
Nous avons une pause qui se transforme en séparation définitive parce que finalement on ne s'aimait pas vraiment, on ne se supporte plus, on a agit trop vite et pas assez en adulte qui pèse le pour et le contre, etc.

Et bébé dans tout ça ?
Eh bien, il s'habituera (ou pas !), mieux vaut se séparer quand il est petit, il souffrira moins.
Désolé, mais les dommages collatéraux seront les mêmes voire pire sur le long terme (érusie, absence de langage, crise d'ados décuplées, etc.)

Mais le plus tragique est quel genre d'exemple de couple, de famille, de parents unis aurons-nous donné à notre progéniture ?

A mon sens, la vie à deux s'apprend chaque jour, il faut accepter que le quotidien s'installe avec sa routine, accepter et "découvrir" l'autre avec ses défauts (il ronfle, elle parle tout le temps...) la liste est trop longue et inépuisable.

Apprendre à faire des concessions, parfois petites ou énormes à d'autres moments de la vie, permet de sauver pas mal de situations dans le couple.

Mais le plus important et on ne le dira jamais assez : dialoguez ! C'est le ciment d'un couple, de la famille. L'exemple positif que nos enfants auront eu et suivront huit fois sur dix, et je parle en connaissances de cause.
Ne pas leur décrire non plus une relation idyllique, les enfants ne sont pas dupes et plus ils grandissent moins ils le sont...
Dans certaines épreuves, si les parents se serrent les coudes plutôt que de se voler dans les plumes, les enfants les serrent avec eux et s'enrichissent d'une expérience pour leur futur vie à deux.

Quant à parler sincèrement de la vie à deux sur le long terme, c'est un apprentissage de chaque jour et de longue haleine.
L'amour fou des premières années fait place à un amour plus profond, empreint de respect et d'affection mais aussi de déception et de larmes. On s'accroche parce que désormais, notre moitié fait un peu partie de nous et puis réussir son couple c'est une harmonie à deux.

Malgré tous ces efforts, parfois la séparation est inévitable, mais si la rencontre du couple ne s'est pas fait sur un " coup de tête", la séparation se passera peut-être plus en douceur : parce que l'on veut que les enfants souffrent le moins possible, parce que l'on a vieilli et que le but n'est plus d'avoir raison à tous prix mais de se reconstruire sans trop en vouloir à l'autre.

Mais surtout, il faut avoir le sentiment d'avoir vécu cette histoire jusqu'au bout de ce qu'on pouvait se donner en bien et en mal parfois aussi.

Pour ma part et celle de mon compagnon, nous sommes unanimes : vingt-deux années sont passées, certaines plus longues et difficiles que d'autres.

Nous ne sommes encore que des apprentis qui avons acquis une certaine expérience certes, mais on n'est pas au bout de ce qu'on peut vivre encore tous les deux, on ne lâche rien, on en redemande même : les disputes, les rires et les larmes, les coups de canifs dans le "contrat" et les moment "love", les enfants (euh non, quatre ça suffit...).

Parfois même, il nous arrive de dire à nos enfants (surtout après une engueulade couple mémorable) que notre " diplôme de l'amour" nous le voulons dans une autre vie !

Alors là, ils nous regardent vraiment comme des quarantenaires séniles et nous rétorquent :
"22 ans de vie commune pour entendre ça. Au secours ! J'espère qu'on dira mieux que ça au bout de tant d'années..."

Je vous le souhaite mes bébés, et à vous tous qui me lisez.


Articles similaires :
- Les rêves érotiques …
- 50 ans et toujours midinette ?
- Saint-Valentin - 10 idées de cadeaux pour lui
- La meilleure façon de faire craquer un homme.
- Baby blues ou réel problème de couple ?
Questions similaires :
- Ah là il est pas gentil le monsieur :
- Que pensez-vous de la gatterie feminine?
- Pour mieux ce connaitre 3 ieme parti : que prÉfÈre -tu
- Est-ce normal que mon copain son sexe soit toujours pendant au moment des rapports ?
- Vos mari léve-t-il le petit doigt à la maison ou c'est vous qui faite tout?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par YLLEK Publié le 22-10-2010
Voir la fiche de YLLEK
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : Sylvie Maillot (vivi71) Le 25-05-2012 à 08:33
J'adore ton article ! Très ....... Réaliste. Le mariage, je n'y crois plus. Mais, J'espère que mon couple (2eme) tiendra aussi longtemps que le tien. Je suis divorcée avec 1 enfant (banal me diras tu !) et je sais que mon fils qui avait 6 ans à l'époque, en a souffert mais avec le temps et les discussions, il s'en est remis. Je n'avais pas le choix et ça il le sait.
Mais maintenant, j'ai refait ma vie en union libre ! Ça fait 12 ans déjà et nous avons en tout 3 enfants ! Le mien, le sien et le notre !!!!!!
Nous sommes tous heureux mais je sais que cela peut changer à tout moment. Donc, je pense qu'il faut prendre les bons moments comme ils viennent et ne pas penser à demain.

Bizzzzzz
Sylvie

Ecrit par : eloloanna Le 19-05-2012 à 01:30
Eh beh...
Je me demande si on copie toujours le modèle de nos parents. J'espère pas pour ma part ! ^.^

Enfin c'est vrai que c'est beau, 22 ans ensemble, et je pense que tout ce que tu dis est très vrai : beaucoup de gens font les choses bien trop vite, et surtout, je pense que les gens ( sans faire de cas général ) ne font plus assez d'éfforts.
Avant, le divorce était chose quasi impossible, alors même quand on ne s'aimait pas, on faisait au mieux. Aujourd'hui, je trouve que ( dans certain cas ) la chose est pire, car maintenant que l'on n'est plus forcé, les gens le font quand même !
Sauf qu'il y a le divorce, alors on se mari à la légère, rien n'est grave, on peut toujours annuler, en signant des papiers, en versant de l'argent et hop ! comme si de rien n'était ! Je trouve ça grave une telle génération, et j'espère qu'il n'en sera pas toujours ainsi...

Mais je pense tout de même que, si l'amour dans un couple n'est plus là, il ne sert à rien de se forcer. On ne lâche pas tout d'un coup, mais lorsque c'est vraiment irrémédiable, tout le monde souffre, aussi bien le couple que les éventuels enfants.

Bref, c'est plutôt déprimant ! Mais quoi qu'on en dise : vive l'amour ! =D

Ecrit par : christianero Le 16-05-2012 à 20:42
Tout ce que tu dit est bien , moi mème on fais pareil avec mon mari
on a 44 ans de mariage , pour nos 30 ans de mariage , on s'est remarié devant le maire et le curé et on a encore dit oui, on le referas pour nos 50 ans si dieu nous prète vie,
44 ans de bonheur, de rire et de larmes , mais toujours amoureux comme au 1er jour , si ce n'est plus ,,
c'est ce que je souhaite a mes enfants , ma fille va fèter ses 21 ans de mariage et mon fils ses 19 ans de mariage
voilà une famille unis et heureuse ( défois avec des acrros ) comme dans tous les ménages , mais l'amour est là , et tout devient facille , on oubli les petits tracas
je souhaite plein de bonheur a tous et toutes
kiki

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles