Bien-être & Forme - Pas un diabète mais des diabètes

Agrandir l'image - Lecteur de glycémie © Shutterstock
Lecteur de glycémie © Shutterstock
Lecteur de glycémie
© Shutterstock

Derrière un symptôme majeur commun, une hyperglycémie chronique supérieure à 2 g/L, (hyperglycémie: taux de glucose dans le sang trop élevé) se cachent en fait deux maladies relativement différentes.

Toutes deux sont la conséquence d’un échec dans le fonctionnement du système de régulation de la glycémie.


Le diabète de type I : insulino-dépendant : DID

Il touche essentiellement les jeunes, à partir de 12 ans environ, ils sont généralement assez maigres et fatigués.

Des signes accompagnateurs permettent de l’identifier. Ces symptômes traduisent une destruction des cellules béta des îlots de Langerhans par les cellules du système immunitaire (maladie auto-immune). Les îlots ne produisent donc plus d’insuline.

L'insuline est une hormone qui régule la glycémie, elle a pour rôle de diminuer le taux de glucose dans le sang, sans insuline le taux de glucose reste très élevé.

Pour lutter il faut alors faire des injections d’insuline qui aideront l’organisme à maintenir sa glycémie. Ce diabète n'est pas héréditaire.

Le diabète de type II : non-insulino-dépendant : DNID

Ici ce n'est pas l'insuline qui n'est pas produite, c'est un problème de réception. L'insuline arrive à sa destination mais elle n'est pas repérée par les cellules, elle ne peut donc plus informer les cellules hépatiques (cellules du foie) pour qu'elles régulent le taux de glucose. Les injections d'insuline ne servent donc à rien.

On retrouve ce diabète vers la quarantaine. Les malades sont en général obèses. L’obésité du sujet s’explique par le sur-stockage du glucose excédentaire dans le tissu adipeux, les cellules hépatiques du sujet ayant perdu leur sensibilité à l’hormone hypoglycémiante.

Il n'y a pas de traitement pour ce diabète, il est donc nécessaire de faire un régime alimentaire continu pour éviter la prise excessive du glucose qui ne peut être contrôlée par l'organisme. Ce diabète est typiquement héréditaire, il faut donc surveiller sa famille car il est dû à des antécédents familiaux.


Articles similaires :
- Minceur sans stress
- Mes enfants face à ma maladie
- C'est l'heure du ménage de printemps !
- Pour mincir, j'arrete les régimes !
- Un air sain dans votre habitat
Questions similaires :
- Petit quizz vie quotidienne 1 bon, je lance encore un petit quizz pour animer un peu.
- Qu'est-ce que l'agoraphobie ?
- Pour les bobos vous mettez un pansements ou le produit rose ?
- Quel est la différence entre tétraplégique et paraplégique ?
- Pour une fois, une question pas drôle.
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par ShainaKarim Publié le 23-02-2009
Voir la fiche de ShainaKarim
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles