Maman - Petit dico de l'accouchement

Agrandir l'image - Dictionnaire de l'accouchement © Shutterstock
Dictionnaire de l'accouchement © Shutterstock
Dictionnaire de l'accouchement
© Shutterstock

Mesdames, vous êtes enceinte, ou souhaiteriez le devenir. Il est normal que tout un tas de questions se bouscule dans vos têtes, à commencer par la signification de tous ces termes barbares utilisés par votre médecin gynécologue.

Je me propose donc de faire un petit récapitulatif des mots employés le plus souvent, se rapportant à l'accouchement, qui pourrait vous effrayer si vous n'en connaissez pas la signification exacte.

Après cela, vous serez plus à même de comprendre les explications de votre obstétricien lorsqu'il préparera avec vous ce grand jour qu'est la naissance de votre futur enfant.

Accouchement :
Une grossesse à terme doit durer environ 42 semaines. Mais même à 38 semaines, elle est toujours considérée comme "à terme". La prématurité est déclarée pour une naissance entre 6 et 8 mois de grossesse.
L'accouchement est un ensemble de plusieurs étapes, d'une durée variable d'une femme à l'autre.
Dans les grandes lignes : tout commence avec les contractions utérines, la perte du bouchon muqueux qui fermait le col utérin, la rupture de la poche des eaux, et donc la perte du liquide amniotique qui va lubrifier le passage de l'utérus vers le vagin pour faciliter la "glissade" de bébé, les contractions abdominales qui vont aider à l'expulsion de l'enfant en le faisant progressivement descendre vers le vagin, jusqu'à la naissance proprement dite. On peut alors couper le cordon ombilical qui relie le foetus au placenta. Ensuite vient la délivrance avec l'expulsion de ce placenta.

Placenta : Organe qui grossit en même temps que le fœtus, relié à celui-ci par le cordon ombilical, et qui permet les échanges entre la mère et son enfant. Le placenta joue le rôle de filtre partiel, puisqu'il ne permet pas complètement d'éviter l'absorption des médicaments, de l'alcool ou du tabac. Il remplace les reins, les poumons et les intestins tant que ceux-ci ne sont pas formés chez l'embryon. Il permet enfin le passage des défenses immunitaires de la mère à l'enfant. A la fin de la grossesse, il pèse environ 650 grammes.

Liquide amniotique : Lors de la grossesse, le foetus baigne dans une poche remplie de liquide. La poche est appelée amnios, et le liquide qui la remplit porte l'adjectif qui en découle :" amniotique". Ce liquide permet au bébé d'éviter les chocs, de se mouvoir plus aisément dans le ventre de la mère et de se mettre tête en bas vers la fin de la grossesse pour se préparer à la naissance. Lors de l'accouchement on estime à 1L5 la quantité de liquide amniotique qui s'évacue. Un excès ou un manque de liquide amniotique est pathologique. Celui-ci se renouvelle constamment durant la grossesse.

Cordon ombilical : Lien essentiel entre la mère et l'enfant, le cordon ombilical contient 1 veine et 2 artères. Il assure les échanges grâce au placenta, auquel il est relié. Ses principaux rôles sont l'oxygénation du bébé (par la veine), et le passage des nutriments, ainsi que le rejet des déchets produits par le foetus vers le placenta (par les 2 artères). A la naissance, ce cordon est clampé, puis sectionné a ras de l'ombilic, le bébé pouvant à présent respirer à l'aide de ses poumons, qui étaient jusqu'alors collabés.

Contraction : L'utérus, principalement constitué de muscles, a pour habitude de se contracter sous l'effet des hormones féminines. Ainsi, on retrouve ces contractions durant les périodes de menstruations, d'ovulation, pendant les rapports sexuels etc... Au cours de la grossesse, les contractions disparaissent pratiquement, pour revenir en force à la fin de celle-ci. En effet, en se contractant, l'utérus permet au bébé d'entamer sa descente, et favorise sa progression en vue de l'accouchement. Après la naissance, elles permettent à l'utérus de retrouver sa place et sa taille normale.

Monitoring : C'est un examen indolore et non invasif. Il s'agit d'une sangle que l'on fixe autour de l'abdomen de la femme enceinte, munie de capteurs, qui permettent d'entendre le rythme cardiaque foetal et de repérer les contractions utérines. Il est utilisé au cours de la grossesse pour surveiller une éventuelle anomalie, et de façon presque systématique lors du travail pour suivre l'évolution des contractions et surveiller la vitalité du bébé.

Péridurale : Pratiquée par un médecin anesthésiste, la péridurale est une injection de médicaments anesthésiants, effectuée entre les vertèbres. Elle permet a la maman de soulager les douleurs provoquées par les contractions, tout en ressentant chaque étape de son accouchement.

Césarienne : Pratiquée lorsque l'accouchement par voie basse s'avère impossible pour x raisons, la césarienne permet à l'obstétricien de sortir le bébé et le placenta par voie abdominale. Pour cela il incise horizontalement, juste au dessus du pubis. L'opération se fait sous anesthésie soit générale, de + en+ péridurale.

Episiotomie : Lors de l'accouchement, la tête du bébé force sur le périnée, pouvant provoquer une déchirure entre la vulve et l'anus, qui pourrait être esthétiquement ratée, et provoquer de très fortes douleurs, en étant bien plus longue que nécessaire. Afin de remédier a ce problème, le médecin peut être amené à pratiquer une episiotomie, petite incision qui part de la vulve de façon oblique, pour permettre à l'enfant de passer plus facilement. Elle sera refermée par quelques points de suture.

Forceps, spatules et ventouse : Instrument en forme de grosses cuillères, que le médecin placera de chaque coté de la tête de l'enfant, puis qu'il reliera entre elles pour former comme une pince, et qui lui permettra de sortir rapidement le bébé si nécessaire. Les spatules sont utilisées de la même façon. La ventouse, elle, sera placée au sommet de la tête de l'enfant.
L'extraction instrumentale ne sera envisagée qu'en cas de souffrance foetale ou de mise en danger de la santé de la maman, afin d'accélérer l'accouchement.

Méconium : Ce sont les premières selles de l'enfant, d'une couleur verdâtre/brunâtre, que celui-ci expulse peu de temps après sa naissance.


Articles similaires :
- La meilleure fête des pères selon les papas
- Questions sur l'après épisiotomie
- Il ne veut pas se laver
- Ma fille adolescente va avoir un bébé
- Bébé bilingue ?
Questions similaires :
- Quand l'alcool fais des ravages ! Que faite vous . ?
- Bonjour, petite question pour les mamans séparées
- Qui élève seule son son enfant de 15 ans. Il ne voit jamais son père
- Croyez-vous que les gens peuvent regarder d'un air curieux, une femme seule qui s'est fait inséminer?
- Auriez vous eu un jour besoin de super nany, pour vos enfants ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Lillie Publié le 24-06-2008
Voir la fiche de Lillie
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles