Bien-être & Forme - Piscine : misez sur le naturel et le solaire

Agrandir l'image - Piscine naturelle © Shutterstock
Piscine naturelle © Shutterstock
Piscine naturelle
© Shutterstock

Loin, bien loin des piscines artificielles bleu lagon, les piscines naturelles offrent le triple avantage de s’intégrer harmonieusement au paysage, de contribuer au bien-être de l’environnement et d’éviter l’emploi de produits chimiques d’épuration, polluants pour la nature et pour l’organisme.

Un système naturel et autonome

Avec la piscine naturelle, on recrée un système naturel et autonome.

Le principe ? Organiser la piscine en deux zones, idéalement de taille égale : une zone de baignade et une zone de végétation, qui permettra d’entretenir la vie du bassin.

Cette partie végétalisée accueille ainsi diverses plantes au rôle bien défini :
- les plantes épuratrices, qui permettent de fixer les nutriments dans l’eau et éviter le prolifération d’algues ;
- les plantes oxygénantes, dont le rôle est double, fixer les nutriments et favoriser la vie aquatique.

Les bactéries transforment les déchets organiques en nutriments assimilables par les plantes et de petits animaux (larves, grenouilles, tritons…), qui assurent le brassage de l’eau.

Quant au soleil, il réchauffe l’eau et favorise la photosynthèse utile aux plantes.

Les inconvénients ? Une eau forcément plus fraîche qu’en piscine chauffée et la présence d’une faune aquatique qui peut déranger certains.

Psychologiquement seulement, car elle est parfaitement inoffensive.

Solaire : l’eau à bonne température


Facile à mettre en œuvre, le chauffage solaire permet d’augmenter de 5 à 10 °C la température de l’eau sans qu’il y ait besoin de grosse chaleur.

On place des capteurs solaires près de la piscine (légers, ils sont le plus souvent réalisés en matière plastique noire) directement sur le sol ou sur le toit.

Dès qu’il y a du soleil, l’eau est aspirée par une pompe, passe dans des capteurs qui la réchauffent et retourne dans la piscine.

Dans la moitié nord de la France, ces capteurs doivent être d’environ 50 % de la surface de la piscine, dans la moitié sud, d’environ 30 %.


Articles similaires :
- Des cuisses de rêve
- Les bonnes raisons de choisir la cigarette électronique
- Se soigner naturellement grâce aux huiles essentielles
- On se met toutes à l'aquabiking !
- Pourquoi rire fait-il du bien ?
Questions similaires :
- Je crois que j'ai la tourista ?
- La grippe a
- En matière de santé , connaissez le syndrome du nez vide ? Autre mot qui s'y rapporte : la turbinectomie
- Pour vous endormir.
- Quand vous recevez.
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Neuneuilquoi Publié le 23-06-2010
Voir la fiche de Neuneuilquoi
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles