Sexo & Love - Quand on rencontre le grand amour

Agrandir l'image - Le grand amour © Shutterstock
Le grand amour © Shutterstock
Le grand amour
© Shutterstock

Fin janvier, j’étais alors célibataire depuis peu, un ami rencontré sur le net me propose de me mettre en contact avec son meilleur ami célibataire lui aussi. N’étant pas farouche, j’accepte qu’il lui donne mon adresse msn. Je ne refuse jamais de faire de nouvelles rencontres que ce soit amicale ou amoureuse.

A cette période là, j’étais en dernière année d’école d’infirmière donc pas le temps pour une histoire d’amour. Je voulais m’amuser, passer du bon temps, rencontrer du monde, et me consacrer à ma carrière professionnelle.

Aussitôt l’invitation acceptée, il m’enregistra dans ses contacts et nous avons commencé à discuter. Au début, je n’avais pas vraiment le temps de discuter, j’étais en plein écrit de mon mémoire, en stage de réanimation cardiaque qui ne se passait pas bien du tout, les partiels à réviser, je n’avais pas vraiment la tête à discuter.

Tous les soirs quand je me connectais, il venait me saluer. Il avait des petites attentions qui au fil des jours m'ont réellement conquise. Malgré le manque de temps j'en prenais quand même un peu pour pouvoir apprendre à le connaître.

J’avais toujours dit que l’homme de ma vie aurait le même signe astrologique que le mien. Je lui ai donc demandé le sien. Il était du signe astrologique de la vierge comme moi. Encore un point commun, nos prénoms Laura et Laurent, le mien au masculin, le sien au féminin.

Au fil des jours nos conversations s’amplifiaient, nous parlions tous les jours et ce pendant trois semaines environ. Je lui racontais mes malheurs en stage, il m’écoutait, me rassurait, me réconfortait. Il croyait en moi sans réellement me connaître et cela me séduisait. Nous étions là l’un pour l’autre. Même sans dire un mot nous nous comprenions.

Un soir, après deux heures de conversation sur internet, nous nous sommes quittés car il devait aller dîner chez Alex, son meilleur ami. La séparation ce soir là, fût difficile pour moi car je ne voulais pas que ce moment magique s’arrête. Dans la soirée mon téléphone se mit à sonner je venais de recevoir un petit message loin de m’imaginer que ça pouvait être lui. Il n’avait pas mon numéro de téléphone et moi non plus.

Son premier message :
Salut c’est Laurent, et oui j’ai craqué, mais en même temps je pense que tu t’y attendais. Juste pour te rappeler un petit proverbe encourageant qui dit que le bonheur sourit à qui sait attendre. Fais de beaux rêves, bisous.

À ce moment là mon cœur se mit à battre la chamade. Ma réponse : Bonne nuit, passe une bonne fin de soirée, je t’embrasse à demain.

Cette nuit là, j’ai dormi comme un bébé, j’étais vraiment sereine de savoir que quelqu’un pensait à moi. Le lendemain matin, en arrivant à mon j'avais un message de Laurent.
Bonjour mademoiselle Laura, j’espère que la nuit fut douce, j’aurai souhaité me réveiller à tes côtés, te sentir près de moi, mais je sais que tu penses à moi, et c’est le plus important. Ça y est c’est lundi une nouvelle semaine commence, vivement ce soir que l’on puisse continuer nos conversations, passe une bonne journée et sache que je pense à toi. Bisous

A la fin de la semaine, j’étais en vacances pour une semaine. Nous avions prévu de nous voir le samedi d’après c'est à dire le le 28 février. Premier jour de ses vacances à lui. Nous ne nous étions jamais eu au téléphone, je ne connaissais pas le son de sa voix cela m’intriguait. Un soir de la semaine, il retourna chez Alex, soirée foot entre mec. A la mi-temps, mon téléphone se mit à sonner. C’était lui, mon cœur s’emballa. Nous avons discuté de tout de rien, du temps, du foot. Nous avons raccroché, il est retourné devant la télé, moi sur MSN avec Alex. Nous avions la webcam donc je pouvais sur le canapé avec Nico, le frère d’Alex. Je le voyais regarder son téléphone, mais je ne savais pas ce qu’il faisait jusqu’à ce que mon téléphone sonne, un message de Laurent.

Désolé d’avoir appelé par surprise, j’aurai pu juste envoyer un message, mais j’étais curieux de découvrir le son de ta voix. Je pense que si c’était à refaire, je tenterai encore une fois, car ca m’a permis d’en savoir un peu plus sur toi ! Encore un atout de plus dans ton jeu. Tu deviens chaque jour une adversaire plus sérieuse, je crois que le meilleur choix qu’il me reste est de m’allier à toi. Bonne nuit, bisous.

Ce message fût une révélation, je savais à ce moment là que c’était lui et personne d’autre. Nous ne nous étions jamais rencontré, seulement vu en photo et par webcam, jamais en vrai, mais j’en étais sûre c’était lui.

Nous avons continué nos discussions. Le soir j'attendais sagement qu’il rentre du travail et se connecte sur son ordinateur. Le vendredi soir, veille de notre rencontre, nous étions tous les deux très excités à cette idée mais aussi angoissés. J’avais peur de le décevoir, de ne pas lui plaire, c’était pareil de son côté. Nous étions comme deux enfants qui attendent le père noël. Nous avons passé la moitié de la nuit connecté, dur de se quitter mais c’était pour mieux se retrouver.

Le samedi matin impossible de dormir, le rendez-vous était à 14h sur le Port de Saint Laurent. Je devais aller manger un morceau avec ma mère et ma grand-mère pour son anniversaire et le rejoindre ensuite. A 13h, je venais de finir mon café, mon téléphone se mit à sonner. C’était lui : Je pars de chez moi, je suis là d’ici 20 minutes je pense.
Mes jambes tremblotaient, mon corps tout entier tremblait.

Je me mis alors en route vers le port j’étais à 1km à pied à peu près de notre lieu de rendez vous par le bord de mer. Il faisait bon ce jour là. Presque arrivée, j'essayais de me relaxer un peu avec une cigarette face à la mer - j’étais sereine.

Mon téléphone sonna :
Je suis arrivé, tu es où ?

Je pris la direction du port. Message : Je suis là dans 2 minutes je suis sur la route.
Je le voyais au loin. Il avait un charme fou. Il s’avança vers moi, et en plein milieu de la route je lui sautai dessus en l'embrassant tendrement. Je ne pouvais pas m’en empêcher, je savais que si je ne le faisais pas maintenant je ne le ferai peut être plus. Très surpris, il me prit par la taille et m’emmena sur le trottoir du port.

Pour engager la conversation il me sortit une phrase complètement nul, quand j’y repense cela me fait énormément sourire. "Alors je te plais toujours autant ? " Mais il était charmant.
Nous nous sommes installés sur un banc du Port face aux bateaux. Nous avons discuté, nous avons ri, nous nous sommes embrassé passionnément. Un petit papi qui passait devant nous, nous demanda : " C’est bon elle a retrouvé connaissance ? Sacré bouche à bouche les jeunes " puis il nous souhaita une longue vie à notre amour.

Nous sommes ensuite rentré chez lui. Il tremblait de tout son corps ce qui était très sensuel. Il m’a ensuite fait visiter l’appartement, il vit encore chez ses parents absents ce week-end. Il me demanda ce que je voulais faire à présent. J’étais très excitée, je voulais que l’on continue. Il m’emmena dans la chambre m’embrassa, et nous avons fait l’amour trois heures durant. Nous nous sommes mutuellement dit « Je t’aime » avant de nous allonger. Nous savions tous les deux que ce n’était pas qu’une simple histoire d’amour mais un conte de Fée.

Nous avons passé la soirée blotti l’un contre l’autre, c’était un moment plus que merveilleux. Nous nous sommes endormi l’un contre l’autre. Au réveil nous sommes allé prendre une douche ensemble, encore un moment très câlin jusqu’à ce que je m’évanouisse, je suis tombé dans la douche, je me suis cognée la tête contre le mur et quand j’y repense le pauvre je lui ai fait la peur de sa vie.

Quand j’ai repris conscience peut être 40 secondes après je lui ai dit que ce n’était rien, que c'était à cause de mon soucis au pancréas. Il me dit " tu m’as fait la peur de ma vie, je n’avais jamais fait cet effet là à une femme. "

Puis nous avons pris un café, mangé un morceau, et il me ramena chez moi. J’avais passé le meilleur week-end de toute ma vie. Le lundi retour à l’école. Nous nous sommes revu dans la semaine. Je l’ai présenté à mes grands parents, le premier et le seul homme que je leur ai présenté. Le jour d’après il me présenta à sa mère et sa petite sœur, et ainsi de suite.

Pour nos six mois et mon anniversaire, il m’offrit une jolie bague en gage d’un engagement sincère. J’avais prévu le coup, j’en avais aussi acheté une que je comptais lui offrir pour son anniversaire une semaine plus tard je lui offris ce jour là. Mes grands parents ont pleuré de joie et moi aussi.

Aujourd’hui cela fait 10 mois que nous sommes ensemble et je sais que c’est l’homme de ma vie, comme je sais aussi que je suis la seule femme de sa vie. Notre amour grandit au fil des jours, notre complicité aussi. Je suis la femme la plus heureuse du monde et cela grâce à lui, grâce à Laurent.


Articles similaires :
- Une poupée gonflable de 66 cm et ça ne choque personne ?
- L'amour à distance
- Un faire-part magnétique pour clamer votre amour
- Choisir le contraceptif qui vous convient
- La folie pole dance
Questions similaires :
- Avez-vous des fois l impression d'être la mère de votre chéri?
- Que ça m'agace !
- Quelle est la pratique sexuelle qui vous ait le moin plu, voir dégouté ?
- Dicton coquin de quel saint, ce jour ?
- Si votre conjoint avez une panne pendant, ou avant l'acte, que faites vous ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Louloutine06 Publié le 04-12-2009
Voir la fiche de Louloutine06
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles