Maman - Récit d'une mère face au surpoids de son enfant

Agrandir l'image - Gérer le surpoids de mon enfant © Shutterstock
Gérer le surpoids de mon enfant © Shutterstock
Gérer le surpoids de mon enfant
© Shutterstock

A sa naissance, ma fille pesait presque 4 kilos pour 51 cm. Ce qui est un beau bébé. Elle a grandit normalement. Les courbes de poids étaient parfaites.

Pourtant, vers l'age de 3 ans, elle a commencé à prendre du poids de façon inquiétante. Ni son papa ni moi ne souffrons de problèmes de poids.

Son papa et moi nous nous sommes séparés à cette même période et nous avons opté pour la résidence alternée. Ce mode de garde est plus ou moins bien toléré, mais ma fille adore autant son papa que sa maman.

Une démarche commune entre son papa et moi a été mise en place pour que notre fille cesse de prendre du poids : une alimentation contrôlée, dépense physique... la courbe s'est stabilisée quelques mois et a repris de plus belle.

Une situation pas facile à gérer au jour le jour car tout est fait dans notre société pour rappeler à ces enfants "hors norme" qu'ils ne sont pas comme les autres, je m'explique : avez-vous essayé d'habiller votre enfant dans sa catégorie d'age, et bien bonne chance.

Ma fille a 6 ans et je l'habille en 14 / 16 ans. C'est sur que si elle veut les "winx" en t-shirt, ça ne va pas être possible du tout. Pas évident, je peux même dire impossible, de trouver un magasin de vêtements qui possède un rayon destiné à cette catégorie d'enfants. Je suis donc obligée de surtailler pour qu'elle puisse entrer dans le vêtement et de ruser en faisant systématiquement des ourlets. Coté élégance, des fois, c'est pas ça !

Pourtant, j'ai toujours fait des repas équilibrés ; elle ne mange pas entre les repas, ne mange quasiment pas de sucreries ni de cochonneries que l'on peut trouver au détour des grands magasins ou dans les fast-food. Il ne faut surtout pas oublier qu'elle n'est qu'une enfant et qu'il ne faut donc pas lui supprimer tout ce qu'elle va voir dans les poches de ses petits camarades.

Tiens, parlons-en de ces fameux camarades ! A vous parents qui me lisez, apprenez à vos enfants à accepter les différences des autres. Vous ne pouvez pas imaginer l'impact que peut avoir les "grosse vache" à répétition que ma fille a pu entendre ces derniers mois.

Elle n'est pourtant pas à un degré d'obésité dangereux : elle mesure 1m27 pour 40 kg. Son IMC est de 24,80 (IMS= poids(kg)/(taille x taille cm).

Différents examens ont été faits pour éliminer d'office la cause hormonale. Elle n'a pas de diabète, ni de cholestérol. Pourtant, il faut bien faire quelque chose et ne pas la laisser comme ça.

Elle est trop jeune pour aller dans un centre spécialisé dans la prise en charge du surpoids. Cela aurait eu un impact psychologique important sur elle.

Nous sommes donc de nouveau allés voir les médecins compétents : pédiatre, diététicienne et dans quelques mois psychologues pour enfants. J'ai pris rendez-vous avec l'équipe scolaire pour qu'à la cantine son alimentation soit également surveillée.

Mais déjà depuis quelques semaines, suite à la visite chez un pédiatre autre que celui que nous étions déjà allés consulté, ma fille a perdu du poids.
Rien que l'engagement oral qu'elle a pris avec ce pédiatre a suffit à lui faire prendre confiance en elle.

L'acharnement de ses parents qui agissent à ses cotés (certes de manière séparée), la prise en charge au niveau scolaire ; toutes ces petites choses qui font qu'aujourd'hui le poids prend du recul.

Ma fille n'est qu'au CP et pourtant malgré tous ses petits soucis d'enfant en plus de ces problèmes de poids, elle a fait une année scolaire IMPECCABLE.

Mais notre combat n'est pas encore terminé, loin de là.
Pourtant je reste confiante. Je suis très fière de ma fille et de sa faculté à gérer les choses. Elle est d'une volonté à en faire pâlir certains d'entre nous.

Je lance tout de même un appel aux stylistes et magasins de vêtements pour qu'il y ait au moins des rayons pour nos enfants en surpoids, qu'ils aient eux-aussi de s'habiller comme des enfants !

J'espère que dans quelque temps elle aura la possibilité de lire ce que sa maman qui l'aime tant, écrit d'elle. Je t'aime très fort ma fille chérie et je suis très fière de toi.


Articles similaires :
- 15 minutes de câlins pour soulager les prématurés
- Une couche pas comme les autres
- Le bain de bébé, un moment de détente
- La dépression causerait des naissances prématurées
- Une alimentation équilibrée pendant votre grossesse
Questions similaires :
- J'ai l'impression de demander la lune !
- Combien de fois par semaine appelez-vous votre maman?
- à partir de quel âge avez-vous laissé sortir vos enfants tout seul ?
- Cela vous agacerer t'il si votre enfants a 28ans vivez toujours a votre domicile
- Sur quels critères vous êtes vous basé pour décider que c'était le moment d'avoir un enfant?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Laujess Publié le 10-06-2008
Voir la fiche de Laujess
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : angie06 Le 02-11-2008 à 20:02
Bonjour je te souhaite bon courage a toi ma filles de 6 ans a une maladie genetique et elle a un gros soucis de surpoids aussi elle a une hypoparathyroidie elle pese 30 kilos et je l'habille en 8 ans ou 12 ans donc je comprends tout a fait la situation pas facile du tout .

j'ai un forum si tu veux y venir

bienvenue

http://mamanscourage.superforum.fr/

Ecrit par : laujess Le 16-08-2008 à 08:50
La bataille est dure ! mais ma fille est en dessous de 40 kg et c'est une victoire mais la guerre n'est pas finie. courage

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles