Maman - Rencard avec ma maëlys à j + 2

Agrandir l'image - Notre bébé
Notre bébé
Notre bébé

- "C'est pour bientôt ?
- oui c'est pour bientôt !"

Et là c'est certain. Cela fait trois mois qu'on me croit proche du terme et pour cause, je suis énorme. J'ai le profil d'un cachalot qui ne s'est égaré.

Nous sommes en février, mais j'ai tout le temps chaud... Ma petite pioute me sert de radiateur interne.

Bon j-2, là c'est sûr, l'accouchement est imminent et tant mieux ! Je ne tiens plus en place et suis complètement anxieuse de bientôt rencontrer celle qui prend ma vessie pour un trampoline. Je suis prête, je n'ai plus peur, j'ai rendez-vous avec la vie !

j-1 : Toujours pas l'ombre d'une contraction... Quand je pense que celle qui me raconte leur accouchement ont eu des contractions plusieurs jours durant avant de vraiment accoucher. Moi je ne sais toujours pas ce que c'est. J'ai rendez vous à la maternité aujourd'hui. J'espère qu'ils vont me garder pour enfin accoucher. Et bien non je rentre encore chez moi et mon col est toujours fermé.

J : ça y est s'est décidé, j'accouche aujourd'hui.
Au programme : marche à pied, ménage du sol au plafond, les escaliers et même cette bonne vieille méthode italienne.
Résultat : Pas une seule contraction, et je suis lessivée, monsieur en revanche est ravi d'avoir testé la méthode italienne...

J+1 : bon allez hop ! On va se promener avec chéri. Encore un peu de shopping pour l'arrivée de chère petite qui est en retard (comme sa mère dirait certaine mauvaise langue).

"aaaaah ! Vous n'avez pas encore accouchée ?
- non...
- et c'est prévu pour quand ?
- hier..."


Et là, j'adore, le voisin qui ne sait pas quoi dire qui se demande si c'était vraiment pour hier ou moi qui me moque de lui car il me pause la question à chaque fois qu'il me voit... Non, ce n'est pas vrai, ce n'est pas la seule question qu'il me pose ... la seconde : "vous êtes sûre qu'il n'y en a qu'un ?" Je suis sûre qu’il pense être drôle...

19h : aiiie.... ah c'est ça une contraction ....aaaaaie....encore une... Bon là, on est à j+1, je vais faire ma valise. Il est grand temps. Celle du bébé doit être prête depuis au moins 2 mois.

20h : je prends un bain. Il parait que ça fait du bien ! aaargh les contractions continuent mais ça va, je gère.

21h : Je n’ai pas faim, je vais avoir mon bébé.... chouette !

22h: j'ai des contractions toutes les cinq minutes. Allez hop ! On y va. Nous arrivons dix minutes après. On me fait un monitoring et on me dit que ce n’est pas ENCORE le VRAI travail. Ils me gardent quand même et me file un truc pour arrêter le faux travail. Tu parles, je n’ai pas dormi de la nuit tellement j’ai eu de contractions.

j+2: Il est 7 heures, on vient me chercher. Le col est pas très engagé mais on me déclenche quand même... et là aie-aie, les contractions sont comment dire ... TRÈS différentes...elles font mal.

9h : je demande la péridurale et là arrive une vieille anesthésiste qui pourrait caricaturer une vieille maitresse d'école avec lunette et cheveux gris remontés en chignon dans un filet. Et là, je me dis que c'est pas possible que cette vieille bigleuse me pique entre deux vertèbres. Je demande discrètement à la sage femme s’il n'y a pas quelqu'un d'autres. Elle me répond qu'elle est désolée et qu'il n'y a qu'elle."Faites le dos rond ! ". Elle est bien bonne celle là !
Elle me dit " ah! Cela ne passe pas. Je n'y arrive pas, c'est plus facile quand elles sont maigres..."Ah ben tiens, je me fais encore traiter de grosse.

Après maintes reprises, elle a réussi à me la poser cette péridurale mais ce fut long et douloureux. Enfin, c'est terminé, je ne sens plus rien. Chéri arrive, il a l'air un peu pataud quand même. Il ne sait pas trop quoi faire, quoi dire. Je lui ai dit que c'est le moment de me faire une épilation complète. Il sourit car j’en aurais bien besoin. On me dit qu'il y a le temps car le bébé n'arrivera pas avant ce soir.

11h30: je ne sais plus ce qui s'est passé, j'ai fait la sieste. Chéri est là, à côté, il n'a pas bougé."Chéri, vas chercher la sage-femme, j'ai envie de pousser..."Il revient avec Jeanne (LA sage femme) qui me dit ce n'est qu'une impression, le col n'était pas très dilaté il y a une heure. Je lui certifie que je veux pousser. Elle vérifie et me dit qu'il faut qu'elle appelle ma gynécologue tout de suite.

Une bonne demi-heure après, elle arrive et s'empresse de dire bonjour aux sages femmes. Moi, je n'en peux plus ! J'abrège leur politesse en leur disant :" je veux POUSSER ".

J'ai poussé trois fois et notre pioute a fait son entrée sur scène. Elle est belle et chéri est ému. Il est sans voie. Moi aussi d'ailleurs et je peux vous certifier que ça n'arrive pas souvent.

Il est 13h13. Elle mesure 53 cm et pèse 3.750kg. Elle est parfaite. Nous trouvons qu'aucune photo ne lui rend justice tellement nous la trouvons adorable. C’est Maëlys !


Articles similaires :
- Mon accouchement et les complications qui vont avec...
- 80% des femmes choisissent d'allaiter pour la santé de leur enfant
- Habiller son bébé
- Les adolescents et la pornographie
- Un petit tour dehors
Questions similaires :
- En quoi est ce inconscient de commencer a acheter des vetements de bébé s'il n'est pas encore né?
- D'après vous les mamans ont elles plus d'influence sur leurs enfants que les papas ?
- Quel est le trait d'heridité que vos enfants
- Le fait de compter les lunes avant un accouchement, y croyez vous .
- Votre grossesse moment de plénitude ou d'inconfort?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Bougre Publié le 31-03-2009
Voir la fiche de Bougre
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles