Maman - Soigner son enfant en douceur

Agrandir l'image - Soigner son enfant en douceur © Shutterstock
Soigner son enfant en douceur © Shutterstock
Soigner son enfant en douceur
© Shutterstock

Homéopathie, phytothérapie, huiles essentielles... des solutions efficaces pour les petits maux de nos bambins.
Mais s'ils évitent le recours à la chimie, plus agressive, ils ne sont pas pour autant sans danger.

Beaucoup de mères sont déçues par la médecine traditionnelle car elle la juge inefficace ou trop agressive. Nombreuses sont celles qui souhaitent recourir à une méthode naturelle pour soigner son enfant. Mais laquelle?

Il faut savoir que les médecines douces utilisent souvent des éléments naturels, comme les plantes, les oligoéléments ou les huiles essentielles. Or, "naturel" ne signifie pas sans danger car ces substances peuvent devenir toxiques chez l'enfant.
Il faut donc une grande prudence et se renseigner auprès de son médecin.

L'homéopathie

Son principe : stimuler les défenses du corps en administrant à l'enfant des substances à dose infime. Cette thérapie est sans effet secondaire et elle doit être choisit en fonction des symptômes de bébé et non pas en fonction de sa maladie.

Chaque malade, que ce soit bébé ou les parents, ont une prescription personnalisée (chacun à ses propres symptômes...).

De plus, l'homéopathie évite la survenue ou la rechute de nombreuses maladies.
L'absence d'effets indésirables font que cette thérapie est rassurante et adaptée aux plus jeunes.

Son utilisation : Le nourrisson peut recevoir, dès la naissance, les granules ou globules dans la bouche.
Si vous avez peur que votre bébé s'étouffe, on peut dissoudre une dizaine de granules ou le tube de globules dans un peu d'eau et le répartir dans la journée, en le proposant au bébé à la cuillère plutôt qu'au biberon.

D'autres formes sont aussi possibles : les gouttes, suppositoires et crèmes.

Comme l'adulte, l'enfant ne peut pas pas être sensible à cette méthode car il peut ne pas réagir aux faibles doses.
Dans ce cas, je vous conseille de changer de méthode (essayez pourquoi pas les prochaines que je vais développer).

Pour quels maux? On trouve des médicaments homéopathiques pour la plupart des petits maux de l'enfant : bosses, troubles du sommeil, rhumes...

L'homéopathie est souvent utilisée pour les infections à répétition, les problèmes de peau, les douleurs des poussées dentaires.

Il faut consulter si l'état de votre enfant ne s'améliore pas sous 48 heures.

La phytothérapie

Son principe : C'est l'art de soigner par les plantes.

Son utilisation chez l'enfant : l'automédication est fortement déconseillée chez les enfants et contre-indiquée chez les bébés de moins de 6 mois.
Il faut donc beaucoup de précaution.
Il est déconseillé d'utiliser la plupart des plantes avant 12 ans mais certaines peuvent être ingérées par l'enfant dès 30 mois, selon la liste de l'Agence du médicament (demandez à votre médecin).

Pour quels maux? Certaines plantes peuvent agir sur les troubles du sommeil (passiflore) ou encore sur la constipation.

Les probiotiques

Leur principe : Ce sont, en fait, des micro-organismes vivants présents dans la flore intestinale.
Les compléments probiotiques ont pour effet de renforcer la barrière intestinale et de lutter contre les agressions extérieures.

Leur utilisation chez l'enfant : ils peuvent éviter à l'enfant des infections à répétition car ils augmentent le taux d'anticorps.

Les huiles essentielles

Le principe : ces huiles sont très concentrées en principes actifs donc quelques gouttent suffisent.
On peut les appliquer sur la peau, parfois les avaler ou les inhaler (sur un mouchoir par exemple).
Il en existe pour tous les petis maux de la vie quotidienne : la lavande pour décontracter l'enfant est un exemple bien connu.

Leur utilisation chez l'enfant : attention car il faut tenir les huiles essentielles à l'écart des enfants et ne jamais les utiliser chez un petit de moins de 3ans.
N'oubliez surtout pas demander conseil à votre médecin ou pharmacien.


Articles similaires :
- Les mamans allaitantes en beauté
- Il ne veut pas se laver
- Régurgitation de bébé : les solutions
- Ma grossesse sous menace d'accouchement prématuré
- Faut-il s'inquiéter de la timidité de son enfant ?
Questions similaires :
- Si vos enfants ont des consoles video lesquelles?
- Mon fils va etre papa à 17 ans vos reactions svp
- Je me suis prise la tête avec ma mère aujourd'hui. Et pour de bonnes raisons, elle m'épuise. C'est pas gentil.
- Qu'acheteriez vous a noel pour un petit garcon d'un an et demi?
- La fille d'une amie vous raconte que sa mère l'insulte, comment réagissez-vous?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Fraisdbois Publié le 23-11-2008
Voir la fiche de Fraisdbois
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles