Sexo & Love - Soulager ses fantômes....

Agrandir l'image - Violence conjugale © Shutterstock
Violence conjugale © Shutterstock
Violence conjugale
© Shutterstock

Ce que j'ai vécu il y a 5 ans en arrière, peu de monde est au courant... Et pour cause, l'aveu d'être ou d'avoir était une femme battu, n'est pas facile...

Il y a peu de temps j'ai réalisé qu'il fallait que j'en parle, j'en ai d'abord parler a ma meilleure amie, lors d'une soirée... je n'ai pas réussi a trouver les mots au départ, c'était très dur pour moi, dur de parler de ce qui m'était arriver, dur d'avouer, et surtout honteuse...

Elle a su me réconforter avec des regards, des gestes, elle a essuyé mes larmes, sans un mot, elle m'a simplement dit, je le savais, j'attendais que tu sois prête à en parler... j'ai attendu, tu t'es enfin livrée... elle en était autant émue que moi. Je me suis senti soulager, mais il me rester une chose à faire pour l'être totalement, il fallait que j'en parle à mon meilleur ami, à mon frère, à l'homme que j'aime le plus au monde et qui m'a tant appris...

Raconter son histoire n'est pas facile, lui raconter en face à face encore moins, peur de son regard, de sa réaction...
Je l'aime tellement que j'appréhendais et surtout j'avais peur de le trahir.

J'ai donc décidé de lui écrire une lettre, nous nous livrons souvent plus facilement devant une feuille blanche, nous avouons des choses que nous n'arrivons pas à dire directement à la personne...

Toi,

J’ai un aveu à te faire, tant de temps que l’on se connaît, tant de temps que l’on s’aime ; et aussi tant de temps que je vis avec ce secret. J’aurais mis du temps à te le dire, mais aujourd’hui j’ai besoin de te raconter ce qu’il c’est passé début 2004.
Fin 2003 je rencontre un homme, gentil, que j’aime il m’aime, du moins je le pensais. Je me suis donnée à lui corps et âme. Il m’avait mis en confiance. Au début tout est beau tout est rose, jusqu’à ce premier coup, cette première main levée, cette première marque laissée sur mon bras, puis une deuxième, une troisième…. Mon corps plein de traces, mes yeux marqués, que je cachais avec du maquillage, personne n’a jamais rien vu, je n’en ai jamais parlé. J’avais honte, j’en ai encore honte…
J’ai du mal à t’en parler, je ne sais pas comment te raconter ce qu’il s’est passé dans ma vie à cette période là…
Tant de fois j’ai voulu t’appeler, tant de fois j’ai voulu te le dire, tant dans fois j’ai eu envi de venir pleurer dans tes bras, sur ton épaule. Mais je n’osais pas, j’avais peur, peur que l’on me juge, pas seulement toi, même si avec du recul je sais que cela ne se serait pas passé comme ça.
Aujourd’hui cela fait 5 ans que je vis avec ce secret en moi, Olivia l'a su il n’y a pas longtemps, car j’ai craqué. Mais ce soir, je craque à nouveau et j’avais besoin de me confier à mon frère cet homme formidable que tu es.
La première fois qu’il a levé la main sur moi, c’était par ce qu’il avait un peu trop bu, une réflexion de ma part, c’était de ma faute j’aurais du me taire. Puis la deuxième fois c’est par ce que je suis arrivée en retard, et que mon téléphone n’avait plus de batterie. Puis après c’est devenu un habitude, a chaque faux pas de ma part, j’y avais droit… à chaque fois que je n’avais pas envie de lui, j’avais deux possibilités, soit je recevais des coups, soit il me forçait… je vivais dans la craintes, chaque jour un peu plus, j’ai essayer je te le promet de le quitter plusieurs fois mais à chaque fois il m’achevait, tous les jours un peu plus, je n’avais pas le choix, je devais rester avec lui, et attendre qu’il se calme. Un jour je n’ai pas pu me relever, je suis restée dans sa chambre à terre, incapable de bouger, de peur de recevoir encore des coups, mais aussi de douleur. J’avais peur, mais je ne pouvais pas en parler, personne ne m’aurait cru a ce moment là… jusqu’à ce qu’il décide lui de me quitter. J’aurais du le remercier ce jour là, mais non j’ai pleuré comme une conne, car je l’aimais malgré tout ce que je venais de vivre plus de 6 mois de peur de craintes, et d’espoir que cela s’arrête enfin et qu’il change.
Je suis tant désolée de t’avoir caché ça si longtemps, mais je n’avais pas le choix, mais j’avais tellement peur, peur de tellement de choses…
Je suis mal, j’ai mal en repensant a cette période de ma vie ou je n’ai su me confier à quelqu’un, je ne le pouvais pas crois moi, je t’aime tant j’avais besoin de me confier, besoin que tu saches, besoin que tu comprennes certaines choses.

J’espère qu’après ça tu ne me jugeras, j’ai honte de moi, de n’avoir pas pu te dire les choses avant. Et j’espère que tu m’aimeras encore malgré tout.

Si j’avais pu contredire le temps je m’y serai prise autrement, mais te le dire en face je n’en avais pas la force.

Je t’aime ta petite sœur.


Voilà la lettre qu'il a reçu, j'ai attendu, pendant plusieurs heures, plusieurs jours une réaction de sa part, un message, un mot, un regard...
J'ai cru l'avoir déçu, perdu a jamais... Jusqu'à ce qu'un soir de mai, il est venu à la maison, sans prévenir, sans un mot, sans un bruit...

Quand je lui ai ouvert la porte, il m'a pris dans ses bras, il pleurait, je pleurais avec lui, il n'a rien dit, si ce n'est seulement un je t'aime au milieu de nos sanglots ...

Vivre avec un secret aussi gros est parfois dur à accepter, il faut apprendre à vivre avec nos démons.
Mais le fait d'en parler, permet de se sentir à l'écoute, en sécurité et surtout comprise.

Alors juste un conseil, un petit, confiez vos démons, vous en serez soulager, et surtout, vous aurez alors quelqu'un à qui confier votre mal être les jours de peine ...


Articles similaires :
- Des scientifiques prouvent que les bikinis font vraiment tourner la tête aux hommes
- Un massage bienfaisant
- Plus de la moitié des Français pensent pouvoir rencontrer l'âme soeur en vacances
- Comment garder l'harmonie dans son couple ?
- Bien choisir la date de son mariage
Questions similaires :
- D'accord mais attention chaleur chaleur!
- Dois-je accepter de coucher avec mon ex. Pour qu'il revienne avec moi ?
- Comment faire pour avoir confience en soix
- Question hot? Wouahhhh c'est chaud! Mdr
- Petite philisophie
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Louloutine06 Publié le 21-10-2008
Voir la fiche de Louloutine06
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : korkydoux Le 27-02-2009 à 21:29
Et voila ça faisait longtemps que j'avais pas pleuré.........

Ecrit par : sebanddaisy Le 28-10-2008 à 20:06
Voila j'ai pleurer a la fin , car me connaissant j'aurais reagi comme lui , comme si ce que tu avais vecu , je l'avais vecue, c ça aimer, c penser que le mal que les gens subissent, tu le subit aussi, p etre que je suis trop emotive de ce coté la, la souffrance , c plus fort que moi, je ne supporte pas que l'on fasse souffrir alors bravo a toi et plein de bonne chose pour l'avenir tu le merites, bisou

Ecrit par : didi47 Le 28-10-2008 à 18:53
Coucou Louloutine, je viens de prendre connaissance de ton article et il ma chamboulé, trop poignant. Je t'admire pour ton courage et ta force de caractère, c'est ce qui ta permit de surmonter cette lourde épreuve. Je te souhaite de trouver "le BONHEUR", car toute personne ayant vécu "l'ENFER" mérite de vivre et de rencontrer celui qui nous feras vibrer sans pour autant nous étouffer. Je pense qu'il n'est pas loin celui qui t'apporteras ce que tu attends, tu le mérite. Peu être à quelque mètres de chez toi ou que tu côtoie régulièrement, qui sait. Cela peu prendre du temps, mais cela en vaux la peine. Patiente... il va arriver. Je t'embrasse avec toute l'affection que je peu te donner via le site. <3<3<3

Ecrit par : laujess Le 27-10-2008 à 21:12
Et bien écoute, tout est dit au-dessus de mon ptit commentaire sauf une chose : BRAVO à toi d'avoir été forte, car tu en doutes peut être mais tu l'as été, BRAVO à toi d'avoir su ouvrir ton coeur, BRAVO à toi d'ouvrir le chemin pour d'autres femmes qui sont dans ton cas ou qui l'on été.
j'ai posé une question l'autre jour et il y a malheureusement encore au moins une jeune femme qui subi aujourd'hui des coups, BRAVO à toi d'être ce que tu es.
===============================
TU ES FORMIDALBE MA BELLE
ENCORE BRAVO A TOI
TRES BEL ARTICLE
===============================
biz biz

Ecrit par : taniaaa Le 26-10-2008 à 21:52
Ton histoire c'est la mienne..... je n'en n'ai que rarement parlé, même mes proche ne le savent pas
je pleure et j'en pleure encore
ta lettre m'a émue au plus profond et ça me retourne le coeur de savoir que des imbéciles il y en a vraiment partout


je t'aime fort ma jumelle, avec ton passé, ton présent, ton futur
ne laisse plus personne lever la main sur toi, comme jamais je ne permettrais que ça arrive encore!

Ecrit par : BobMorane Le 26-10-2008 à 21:28
C est toi qui a raison sur le coup , beaucoup de personne n ose pas en parler par culpabilité et honte, ce qui font d eux des gens mefiant , pas sure d eux, malheureux et sans fierté ni dinité, la violence est un acte de lache et il faut ce battre contre toutes ces vermines................. homme ou femmes......................................

Ecrit par : cococool Le 24-10-2008 à 20:10
Ta lettre est emouvante et elle me ramene 4 ans en arrière. J'ai vecu avec un mec très vioelnt sur tout les sujets et j'ai l'impression de me voir. Tu as eu beaucoup de courage, tu es forte et personne n a le droit de te dire le contraire. Ton frère a reagi et c tant mieux. Essai de te reconstruire mais dit toi bien que si jamais un jour un autre mec te frappe la tu pars aussitot, de plus tu as ton frère qui t'aime. Je te souhaite plein de bonheur et si tu veux parler plus longuement de ce sujet je suis a ta dispo. D'ailleurs j'en profite pour laisser un message à toutes les femmes battues j'ai subi et j'ai plein de conseil à vous donnez alors n'hesiter pas à me contacter. Bisous à tous et à toutes

Ecrit par : polisson Le 24-10-2008 à 11:31
Et ben voila avec ta lettre tu en auras fait pleurer au moins 2 merci te e temoignage si touchant, c'est bete mais de savoir que l'on est pas seul a avoir souffert quelque part sa rassure et c'est la que l'on se dit que ce n'est peut etre pas de sa faute finalement.

Ecrit par : acidenea Le 22-10-2008 à 20:57
Super témoignage, la lettre est magnifique et m'a fait pleurer.
Tu ne dois jamais te repprocher à toi ce qu'il t'a fait.
Si tu as un conseil pour ma soeur qui vit la même chose et ne fait rien pour soit disant sa fille alors qu ej pense qu'elle la protégerait en laissant tomber ce FOU !!!
sinon que d'émotions ma belle, je savais pas que tu avais traversser ça.
Je me sent impuissante fasse a ce que traverse ma soeur je ne sais quoi lui dire, elle a réponse a tout et est aveuglée... enfin
Bravo de t'en être sortie, et seule en plus.
bisous mon clone

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles