Maman - Suppression des notes : pour ou contre ?

Agrandir l'image - La suppression de notes à l'école © Shutterstock
La suppression de notes à l'école © Shutterstock
La suppression de notes à l'école
© Shutterstock

L'actualité récente a remis sur le devant de la scène médiatique un débat presque aussi ancien que la démocratisation de l'instruction : en novembre une association de soutien scolaire, l'AFEV, soutenue par une vingtaine de personnalités dont Marcel Rufo, Boris Cyrulnik et Daniel Pennac, a lancé un appel pour la suppression des notes à l'école élémentaire.

Tous les ans, près de 150 000 élèves sortent du système scolaire en situation d'échec et/ou sans diplôme. Selon l'AFEV, les notes mauvaises stigmatiseraient les élèves les moins à l'aise avec l'apprentissage tel qu'il est dispensé à l'école.

Des expériences de suppression des notations ont été menées en Suède et plus proche de nous, dans le Nord de la France.

Les avis divergent sur la pertinence de passer outre le système de notation. Certains considèrent que l'expérience est concluante et ses détracteurs utilisent les mêmes conclusions pour émettre un avis contraire. La Suède ne notait pas ses élèves de moins de 14 ans mais un projet de loi devrait avancer l'application des notes à 12 ans.

Les pour

Ceux-ci partent du principe que la notation ne motive pas l'élève mais le déstabilise et le met en position de faiblesse. Les notes deviennent un barème de la valeur de l'enfant.

On peut penser que la notation n'est pas un thermomètre mais un stress qui inculque aux élèves l'esprit de compétition avant de leur donner le goût d'apprendre.

D'autre part, alors que la mauvaise note est fort probablement le marqueur d'un échec des professeurs à transmettre le gout pour leur matière, ce sont les "victimes" de ces mauvaises notes qui seront seules à en pâtir, les enseignants n'ayant pas à remettre en question leur sens pédagogique quand un élève est en difficulté.

Les contre

Pour les personnes opposées à la suppression des notes, il semble que l'approche qui consiste à vouloir bannir un référentiel n'est pas constructive.

Pour eux, ce n'est pas ce référentiel qui est à l'origine de la souffrance des élèves ni d'un échec scolaire, il en est seulement le reflet. C'est un peu comme si on cherchait à éradiquer la grippe en interdisant les thermomètres.

Ils font également valoir qu'une mauvaise note est aussi, voire surtout, le marqueur d'un échec pédagogique et devrait à ce titre mettre au moins autant de pression sur l'enseignant que sur l'élève défaillant. Les professeurs devraient donc être, comme leurs élèves, questionnés sur les raisons de l'échec.

Enfin, les notes restent le seul moyen et le plus objectif d'évaluer les connaissances de l'écolier.

En conclusion, pour réconcilier chaque camp, il faudrait pouvoir d'une part assurer l'objectivité de la notation en imposant aux professeurs d'afficher au préalable le barème de notation pour chaque devoir et d'autre part retirer toute pression morale sur les enfants.

L'affichage des notes ne devrait donc pas être public, la violence générée par la compétition entre élèves réduite au maximum.


Articles similaires :
- Mon enfant court partout, que faire ?
- Des produits alimentaire dits "miracles" perdraient-ils de leur crédibilité ?
- Avec ou sans péridurale
- L'adoption de ma petite soeur
- Biberons en plastique, prudence...
Questions similaires :
- C'est quoi le complexe oedipe cela dure longtemps
- Voy a ser madre por ultima vez?
- Est-il vrai que le congé paternité
- Qui a essayé les couches lavables? Si possible des mamans qui travaillent! Merci
- Quelle préparation pour un accouchement ?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 18-11-2010
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles