Bien-être & Forme - Techniques de survie en milieu familial

Agrandir l'image - Garder son calme en famille © Shutterstock
Garder son calme en famille © Shutterstock
Garder son calme en famille
© Shutterstock

Les vacances mettent souvent à rude épreuve nos nerfs et notre patience de différentes et nombreuses manières.

Quels problèmes pourriez-vous bien rencontrer ? Tout un tas. Et c’est pour cela que vous ne voulez pas stresser.

Pour cela, vous avez donc besoin d’une précieuse liste de techniques de survie en milieu familial... que nous avons préparées pour vous !

- Avant toute chose, posez les limites de vos compétences, de ce que vous pouvez et acceptez de faire.

Si vous êtes marié(e), êtes parent et travaillez, ne vous mettez pas en tête que vous pourrez tout à la fois emmener votre fils au foot et votre fille au judo tous les jours, faire le ménage et les courses et par-dessus cela, organiser la vente de pâtisseries de l’école pour le voyage en Italie, la réunion des anciens du collège Saint-Exupéry de Bled-sur-Yvette promotion 92 et recevoir la famille pour Noël. Aucune armée n’est préparée a autant de manœuvres...

- Faites du sport tous les jours. Ceci étant non-négociable, ne vous faites pas avoir en abandonnant une séance de fitness ou une heure de jogging sous prétexte de contingences familiales.

Dites à tous que les endorphines sont votre drogue et que vous ne pouvez vous en passer, au risque de devenir particulièrement irritable.

A côté de l’intérêt évident pour le moral qu’il y a à pratiquer une activité physique régulière, vous pourrez faire valoir que vous devez éliminer les calories accumulés à force de repas de famille, bons certes, mais copieux.

- Attendez-vous aux contrariétés. Les contretemps, les petits drames et les grosses crises arrivent. En voyage, prévoyez donc des vêtements de rechange rapidement accessibles, des casse-croutes, de l’eau et même une soupe en sachet.

N’oubliez pas les bouchons d’oreilles et l’aspirine. Vous aurez peut-être même besoin de vitamine. Et le chocolat peut en certains cas être salvateur.

- Lors des fêtes de fin d’année, pour réduire le stress de trouver les cadeaux idéaux qui réjouiront petits et grands, militez contre la surconsommation !

Relativisez l’importance de faire un présent qui écrasera par son originalité (ou son coût) tous les cadeaux reçus auparavant en offrant quelque chose de fait-main ou en distribuant par exemple les jouets délaissés ou démodés aux associations caritatives.

- Rangez au placard votre costume de Wonder Woman ou de Superman. Si votre famille a l’habitude de vous voir vous lever aux aurores pour débarrasser les derniers reliefs du dîner de la veille ou le repassage en souffrance, informez-les que malgré tout le plaisir que vous prenez à vous rendre utile, ça ne vous ravit pas tant que cela de les voir vous surprendre avec une demande de dernière minute et de grande urgence.

Les amis qui viennent manger ou dormir à la maison, c’est toujours sympathique, quand on en est pas informé(e) le jour même.

Dans ce cas, vous pourrez par exemple exiger d’être averti(e) cinq jours avant au minimum et que durant ce délai, le demandeur participe plus intensivement aux tâches ménagères.
Avertissez par ailleurs qu'à chaque invité surprise il découlera une assignation à réaliser l'une ou l'autre tâche ménagère durant deux semaines.

- Négociez toute demande, préservez votre santé mentale. N’acceptez pas toutes les sollicitations sous prétexte que vous faites plus rapidement ou mieux que les autres sans obtenir une compensation.
Si vous recevez la famille aux vacances de fin d’année ou autre, cela engagera un long week-end en amoureux peu après.

- Déléguez. Si vous avez plusieurs enfants, profitez de leur présence pendant les vacances et assignez-leur des tâches, fixez-leur des missions.

Supervisez-les lors de l’organisation des repas de fêtes par exemple et demandez-leur de préparer les petits fours, de plier les serviettes, de décorer le sapin, de s’occuper du tri sélectif...

Par ailleurs, à plus grande échelle, vous pouvez leur demander de faire un ménage dans leurs armoires en triant ce qui est trop usé de ce qui peut encore être porté.
Le premier tri fait, ils devront refaire une sélection dans ce qui peut être donné aux associations caritatives de ce qui doit être jeté. Moins de vêtements signifie moins de lessive, repassage et rangement et donc moins de stress.

- Profitez. Prenez un bonbon ou un verre de vin, faites un câlin à vos enfants.

Finalement, le stress des vacances familiales peut être géré facilement si vous gardez à l'esprit que votre famille vous ressource et vous permettra de passer de bons moments.


Articles similaires :
- Le miel et ses bienfaits
- Prenez soin de vos reins !
- 2013 : l'année du sport ?
- Extinction de voix, comment la retrouver ?
- Astuces pour lutter contre la cellulite
Questions similaires :
- Bonjour à tous et toutes, j'ai un dilemne à résoudre en une demi heure.
- Comment aider un enfant qui a vecue ses 3 premieres annees de sa vie dans un hopital a reprendre une vie norma
- Quel est le nom du dernier pirate français
- La question débile, connaissez vous le n° des pompiers ?
- Comment faire passez un mal de tete qui dure depuis 2 jours?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 14-12-2010
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles