Maman - Un accouchement si paisible.

Agrandir l'image - Notre fille.
Notre fille.
Notre fille.

Ma seconde grossesse a été assez difficile, j'ai failli accoucher avant le 7ème mois et jusqu'à la fin du 8ème mois, j'ai dû faire très attention. Autant dire que j'ai eu le temps de penser à l'accouchement, et encore plus de le craindre malgré un premier accouchement super.

2 semaines avant le terme, un jeudi, j'emmène ma grande chez mes parents à 120 kms pour profiter d'un dernier week-end en amoureux avant l'arrivée de bébé. Je rêve depuis des semaines de manger mexicain. Vendredi matin, je décide de ne pas attendre samedi soir, au cas ou... Et nous voilà partis manger un repas dont je me souviens encore.

Pendant le retour, je sens des contractions régulières, toutes les 15 minutes, mais pas de douleurs. Je me couche donc sereine en me disant que ce ne sera pas pour ce week-end.

Vers 3 heures, je suis réveillée par des contractions rapprochées toutes les 5 minutes, mais toujours pas de douleurs. Je reste éveillée, toute calme jusqu'à 7h ou les contractions sont rapprochées toutes les 3 minutes, je sens mon ventre se contracter, mais je ne souffre pas du tout. Je n'ai pas connu les contractions avant l'accouchement pour ma première, et je réveille donc mon ami en lui proposant un café. Il sursaute et me regarde d'un air louche, ce n'est pas mon habitude si tôt le matin. Pour lui c'est le premier accouchement, il ne sait pas du tout à quoi s'attendre et ne stresse pas du tout, ça aide à rester zen.

Après une bonne douche et un petit-déjeuner léger, nous partons tranquillement à la maternité à 25 minutes de chez nous. Sur place, la sage-femme m'examine, les contractions sont régulières mais toujours pas de douleur, et le col est ouvert à 3. Elle me conseille donc de me balader dans les couloirs une heure et de revenir. Je propose à mon ami de repartir en voiture pour aller au marché à 2 kms de la maternité. Aussitôt dit, aussitôt fait, nous partons pour ne revenir que 2 heures plus tard. Les contractions deviennent plus fortes, mais très supportables. Une jeune femme attend avec nous et elle semble assez inquiète et souffrir.
La sage-femme vient me chercher, je lui propose de s'occuper de l'autre personne car je vais très bien, et là elle me dit: "Ah non Madame, vous allez accoucher avant elle je pense, venez par ici!"

Je ne la crois pas du tout et m'attend à ce qu'elle me renvoie chez moi car ce n'est pas pour aujourd'hui. C'est sûr, bébé va me faire attendre, et puis il reste 13 jours avant le terme.

Elle m'examine à nouveau, col ouvert à 4, elle m'installe en salle de travail et je pense toujours que ce n'est pas pour aujourd'hui.

1 heure plus tard, toujours des contractions, mais toujours non douloureuses, la sage-femme me propose la péridurale car l'anesthésiste est à côté avec une autre future maman, et il risque donc de ne pas revenir si je réclame la péridurale 30 minutes plus tard, d'autant plus que mon col est à 7.

J'accepte donc car je souhaite la péridurale, je crains la douleur qui pourrait arriver plus tard, je me souviens des contractions du premier accouchement. Et je réalise enfin que je vais accoucher, dans quelques heures, notre fille sera dans nos bras.

Je fais un petit malaise pendant la pose de la péridurale, me faire piquer dans le dos est une des rares choses qui m'angoisse.

Mon ami revient, nous discutons, les contractions sont là, sur le monitoring. On prend des photos, on blague, on attend calmement. La sage-femme m'examine, le col est ouvert à 8, elle propose de percer la poche des eaux mais juste à ce moment, celle-ci se perce toute seule. La sage-femme me dit qu'elle va prévenir l'aide-soignante, que ça ne devrait plus tarder. Elle a à peine quitté la pièce que je ressens l'envie de pousser, j'attends 3 minutes, personne ne vient, je dis à mon ami d'aller les prévenir car je sens que je vais accoucher tout de suite.

L'aide-soignante arrive enfin, la sage-femme aussi, on m'installe rapidement car il faut vraiment que je pousse.

5 minutes plus tard, je tiens mon bébé dans les bras. Le plus surprenant pour moi, c'est que je n'y crois toujours pas car même si j'ai bien senti ma fille descendre, puis passer, à aucun moment je n'ai souffert. 20 heures de contractions dont 15 sans péridurale, et aucune douleur. Je suis en pleine forme et mon ami reste tout sonné devant un accouchement si calme, lui qui avait entendu tellement de papas lui raconter que c'était assez spécial. Il n'arrête pas de regarder sa fille, tout surpris qu'un bébé tout fini soit sorti de mon ventre. C'est tellement difficile pour un homme d'imaginer le bébé, je le sens ailleurs, heureux, détendu.
A l'image de cette journée si paisible.


Articles similaires :
- Les adolescents et facebook
- Comprenez ses premiers dessins
- Idées cadeaux de naissance originales
- L'homéopathie pour bébé
- Ma fausse couche, mon cauchemard, mon ange et mon éventuelle rémission
Questions similaires :
- Votre grossesse et la chaleur ?
- Une amie a un enfant agé d'1an 1/2 et il es aveugle es ce recommender dans refaire un maintenant?
- Prenom de garcon avec!
- Mes filles regardent des dessins animés assez souvent et les votres que font ils?
- Comment fait pour savoir si on mari me trope avec une autre personne et sans avoir de relation autour de moi
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Babeillea Publié le 03-09-2008
Voir la fiche de Babeillea
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles