Sexo & Love - Un joyeux Noël Mère Noël

Agrandir l'image - Mère Noël sexy © Shutterstock
Mère Noël sexy © Shutterstock
Mère Noël sexy
© Shutterstock

Maud est une jeune femme d’une trentaine d’année, célibataire depuis 4 ans environ. Brune aux yeux verts, elle mesure 1m75.

C’est une jeune femme très joueuse, qui aime beaucoup son métier : elle travaille pour un magasin, qui vend des sex toys. Autant dire que des hommes, elle en rencontre tous les jours. Malheureusement, dans ce genre d’endroit, on vient le plus souvent accompagné.

Alors que les fêtes de fin d’année arrivaient à grands pas, Maud n’avait aucun moment de répit au magasin. Ce lundi matin, alors que la neige, elle reçut les nouvelles tenues de Mère Noël. Lorsqu’elle déballa le carton, elle craqua complètement sur cette tenue.

Eh oui, Maud ne travaillait pas dans cet endroit par hasard. Elle aimait tout ce qui était lingerie sexy et jeux coquins, seule ou accompagnée.

Elle décida d’en porter une pour la journée, afin d'en faire la pub auprès des clients du magasin.

Elle trouva sa taille, se présenta dans la cabine d’essayage et mit la belle tenue. Elle aimait bien se « déguiser » pour les clients, cela l’amusait, car elle savait qu’au fond d’elle, elle excitait sauvagement les hommes qui venaient dans son magasin.

Elle le voyait bien... ils la dévoraient des yeux et s’amusait de voir ce qui ce passait dans leur pantalon.

Quant à leur femme, elles pensaient que c’étaient elles qui excitaient leurs hommes.

La journée ne fût pas de tout repos, le magasin était bondé de monde, les clients entraient et sortaient du magasin, sans interruption. A midi, le fleuriste entra dans son magasin, avec un bouquet de roses rouges, il y en avait 30 exactement.

Maud regarda le fleuriste étonnée et lui demanda si ce bouquet de roses lui était destiné. Le fleuriste lui affirma qu’il était bien pour elle et qu’un petit mot était glissé à l’intérieur du bouquet.

Maud le déposa sur la caisse, alla servir un jeune couple. Les jeunes gens devaient avoir une trentaine d’années et n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur deux sex toys.

La jeune femme voulait des boules de Geisha et le jeune homme un vibromasseur.

Maud leur vanta tous les mérites de l’un et de l’autre et d’un petit rire coquin, elle confia au jeune couple que les deux étaient vraiment bien, qu’ils pouvaient en être surs.

« Je teste tous les nouveaux produits que je reçois ».

Lorsque son regard se posa sur l’entrejambe du jeune homme, elle pu apercevoir que sa tenue de Mère Noël, lui faisait énormément d’effet.

Elle leur proposa alors une réduction s’ils prenaient les deux produits. Une réduction alléchante, qu’ils acceptèrent immédiatement, et les voilà repartis avec les deux objets qu’ils convoitaient tant.

Maud eut enfin un petit moment de répit. Elle prit le magnifique bouquet sur sa caisse et chercha le petit mot.

"De qui ce bouquet peut il bien venir", se demanda t’elle.

Certes elle était célibataire depuis 4 ans mais sa vie sexuelle n’en était pas pour autant éteinte. Des « casses croûtes » comme elle avait l’habitude de les appeler, elle en avait au minimum deux par mois.

Elle trouva le petit mot, et sentit une bouffée d’excitation monter en elle. Elle ouvrit l’enveloppe, il y était inscrit « Je serai devant la boutique à 13h10, je te laisse 10 minutes pour fermer, ensuite, j’entrerai, tu me découvriras, garde ta petite tenue Mère Noël, tu es terriblement excitante avec. A tout de suite»

Maud était tout excitée. Elle sentit son souffle s’accélérer. Mais en même temps, elle était curieuse... Curieuse de savoir qui se cachait derrière ce mot doux terriblement excitant.

Elle regarda sa montre 12h45. Plus que 25 longues minutes à attendre, afin de savoir qui allait se présentait devant sa boutique.

13h : heure fatidique. Elle ferma le magasin, encaissa le dernier client retardataire puis alla dans l’arrière boutique vérifier sa tenue.

Elle réajusta son maquillage discret, remonta sa poitrine dans sa tenue afin de faire un effet push up. Elle avait une taille de guêpe et sur ses hauts talons aiguille, elle avait l’air d’une femme fatale.

Elle guetta la devanture de sa boutique lorsqu’un grand brun s’approcha. Son souffle s’accéléra, il portait une tenue de pompier et elle comprit que c’était le pompier de l’autre soir, celui qui était venu lui vendre un calendrier, qu’elle avait accepté. Cette année, ils avaient fait fort car ils posaient entièrement nus.

Elle passa devant sa caisse et s’adossa au bar qui lui servait de caisse. Elle avait une position très aguicheuse.

Il entra dans la boutique, elle le regarda et lui dit :
"Les clés sont sur la porte, tu n’as plus qu’à fermer."

Il s’exécuta sans attendre. Il tira aussi au passage le rideau. Il se retourna vers elle. Elle pouvait apercevoir que ce bel apollon sur lequel elle avait fantasmé toute la nuit en regardant le calendrier, était déjà très en forme.

Il s’approcha d’elle, un jeu de séduction sétait installé entre eux, un jeu sans paroles.

Il se colla à elle, leur bouche se frôlèrent sans se toucher. Il l’a prit par la taille et la porta pour qu’elle puisse s’asseoir sur le bar.

Il posa sa tête entre sa poitrine et d’un geste sauvage, lui écarta les jambes. Elle se cambra en arrière les mains posées sur sa tête.

Il commença à l’embrasser sur la poitrine, défit le lacet rouge avec ses dents qui était sur sa poitrine. Il fit jouer ses doigts sur les tétons de la belle. Elle était très excitée.

Il descendit ses mains dans son entrejambe et commença à caresser son sexe qu’il sentait déjà humide. Il lui enleva son joli petit string rouge et découvrit son sexe entièrement épilé. Même si Maud était seule, cela ne l’empêchait pas de prendre bien soin d’elle.

Elle était toujours tirée à quatre épingles. Elle se disait toujours "On ne sait jamais ce qui peux arriver". La preuve aujourd’hui : qui aurait pu s’attendre à ce qu’elle passe un pause comme elle était en train de passer.

Il descendit sa bouche sur le fruit défendu de la belle Maud. Pendant ce temps, avec ses mains, il enleva son pantalon.

Après avoir joué avec son bouton d’amour, il la fit descendre de son bar où elle était installée. Il la retourna et la prit en levrette.

Au départ, son rythme fut lent. Il s’amusait avec les tétons de Maud puis posa ses mains sur ses hanches et commença à accélérer son rythme.

Au bout de quelques minutes, Maud commençait réellement a prendre son pied. Son souffle se coupait et elle commençait à lâcher de petits gémissements.

A ce moment là, le beau pompier accéléra encore plus ses vas et vient entre ses reins. Quand tous les deux arrivèrent au septième ciel, ils jouirent tous les deux.

Ils étaient en pleine osmose. D’un regard il se comprirent, se remercièrent en se donnant un dernier baiser.

Il se rhabillèrent sans un mot. Maud retourna dans l’arrière boutique, elle se recoiffa. Elle regarda dans le miroir quand elle entendit la porte du magasin se refermer.

Elle compris alors que son beau pompier venait de partir sans un mot. Elle avait passé un moment merveilleux en sa compagnie mais aurait aimé que cela dure un peu plus longtemps.

Elle retourna dans son magasin. Sur sa caisse elle aperçut une feuille de papier. Elle se mit à courir pour aller voir ce qu’il avait inscrit dessus.

« Merci pour ce moment merveilleux en ta compagnie. Prends quelques jouets, je passe te voir ce soir à 20h chez toi. Et si tu le veux, prépare toi à passer les prochains noël avec moi jolie déesse. »

Elle n’en revenait pas ! Son rêve de trouver un homme avec qui passer les prochains Noël venait de se réaliser.

Elle alla manger un morceau en vitesse avant de revenir dans son magasin à la recherche de nouveaux jouets, pour satisfaire son bel Apollon ce soir.


Articles similaires :
- La jalousie ou maladie d'amour...
- Coquine virtuelle
- Un après-midi torride à la campagne
- Comment dénicher le prince charmant ?
- Pression sexuelle : Hommes Vs Femmes
Questions similaires :
- Qui était votre fantasme de jeunesse ?
- Est ce que l exitation fais transpiré?
- Je suis attirée par un homme marié j'ai l'impression de lui plaire! Jefais quoi?
- Vous entendez votre mari rêver à haute voix et visiblement bien excité que faite vous !
- Corsica me donne l'idée pour la prochaine question!
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Louloutine06 Publié le 16-12-2010
Voir la fiche de Louloutine06
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles