Maman - Un petit tour dehors

Agrandir l'image - Un petit tour dehors © Shutterstock
Un petit tour dehors © Shutterstock
Un petit tour dehors
© Shutterstock

Vous avez hâte de faire découvrir le monde à votre enfant ?

Il est parfaitement possible de promener bébé dès sa sortie de la maternité- sauf avis du pédiatre.

Mais c'est vous qui en profiterez, car avant huit semaines environ, bébé n'a que faire de la nature. Ce qui l'intéresse, c'est vous, votre visage - il ne voit guère au-delà - et c'est tout.

Alors ne vous sentez pas obligé de courir systématiquement au square, surtout si vous êtes encore fatigué par votre accouchement.
Allez papoter chez une amie avec bébé si vous préférez, il sera tout aussi content.

Vous n'avez pas envie de sortir du tout ?
N'ayez pas peur non plus qu'il ne prenne pas suffisamment l'air. La promenade n'est pas une obligation avant deux mois.
Aérez la maison deux fois par jour et tout ira bien, à condition évidemment de ne pas exposer votre cher petit bout aux courants d'air. Pensez-y avant d'ouvrir en grand vos fenêtres.
Le mieux est certainement de l'installer dans une autre pièce, le temps d'aérer la première.


Au début, le kangourou

Le meilleur moyen de transport pour un nouveau-né est le kangourou.
Même si certains esprits chagrins lui trouvent mille défauts, il n'a encore jamais déformé de colonnes vertébrales.
Le porte-bébé ventral est conçu pour l'enfant jusqu'à 8kg ( 6-8 mois environ).
Il existe aussi des modèles dorsaux, prévus plutôt pour la randonnée que la promenade quotidienne.
Vous pouvez également opter pour un modèle latéraloù bébé est porté comme dans un hamac.

Préférez un porte-bébé à larges bretelles - il fatigue moins les épaules -, avec une partie plus rigide pour soutenir la tête de votre enfant.
Essayez-le toujours avant de l'acheter. Ne serait-ce que pour bien vous faire expliquer les systèmes de fermeture et de réglage.

Contre votre cœur, tout près de votre visage, bébé est heureux. Mais il est surtout loin des pots d'échappements !


Gare à l'air pollué

L'enfant et à fortiori le nourrisson, est particulièrement sensible à la pollution.
Ses poumons, immatures sont tout petits.
Il respire, par conséquent, à une fréquence supérieure à celle des adultes, inhalant proportionnellement plus de substances polluantes.
Or, l'appareil respiratoire de bébé se construit jusqu'à 3 ans et se développe jusqu'à l'âge de 8 ans. Il passe de 25 millions d'alvéoles pulmonaires à 500 ou 600 millions environ.
Et çà s'arrête là.
Les masques ne servent pas à grand-chose et rien ne pourra reconstituer un capital entamé.

Enfin, l'exposition à un air pollué aggrave les symptômes d'allergie : quand les bronches sont régulièrement irritées, les allergènes y pénètrent plus facilement et favorisent la venue de l'asthme. Cette maladie chronique est la plus fréquente chez l'enfant.
En trente ans, elle a été multipliée par vingt chez les 0-4 ans.
Il est donc nécessaire d'être extrêmement vigilant lorsque l'on promène son petit bout dès les premiers mois.
Alors tant que c'est un nourrisson, n'hésitez pas à garder le kangourou comme mode de transport le plus longtemps possible.


Landeau ou poussette ?

Quand bébé devient trop lourd pour le kangourou - ce qui pour certaines, est le cas au bout de quinze jours ! -, passez sans remords au "carrosse à roulettes" : la promenade ne doit jamais se transformer en un parcours du combattant. Si vous êtes mal, bébé le sera aussi.
D'autant plus qu' il existe des alternatives.

Le landeau présente plusieurs avantages : il est assez haut, protège l'enfant du froid, du vent, un peu du bruit, et bien sûr de la pollution des voitures. Il est spacieux et permet à l'enfant de dormir comme dans son lit, quand il le désire. Il peut y rester jusqu'à 6 ou 8 mois.

Pratique aussi, "la coque", avec pare-soleil, à porter au bras - fatigant ! - ou à fixer sur un châssis de poussette. Elle fait office de siège auto jusqu'à 6 mois environ (10kg).

La poussette classique est certes confortable, mais essayez de n'y mettre bébé que lorsqu'il tient assis, vers 6 mois, ou optez pour un modèle transformable "landeau-poussette", utilisable dès le premier mois et ajouter un petit nid d'ange douillet.
Dans tous les cas, proscrire la poussette-canne, qui ne convient qu'aux "grands" d'au moins 12 mois, et pour de courts trajets.

D'autres critères aident à faire le bon choix : la suspension - elle doit bien absorber les chocs -, mais aussi les lieux où vous promenez bébé.
Les petits roues mobiles conviennent aux balades en ville où il y a sans cesse des trottoirs.
Pour rouler dans la terre ou le sable du bord de mer, des roues plus épaisses et fixes sont adaptées.
Les "trois roues" permettent le "tout-terrain" et sont d'une grande maniabilité mais, se révèlent assez encombrantes !


Articles similaires :
- Massez votre bébé
- Une alimentation "trop" diététique serait mauvaise pour les enfants
- Les stars enceintes et fashion
- Offrez un bébé râleur pour un cadeau de naissance
- Les soins aux bébés d'hiver
Questions similaires :
- Qui va faire une pause pour aller goûter seule ou avec la famille il est bientôt 16h30
- Dans votre maternité:
- Les premiers symptomes de grossesse sont arrivés à oartir de combien de temps et lesquels
- Quand penseriez vous a ma place?
- Sur quels critères vous êtes vous basé pour décider que c'était le moment d'avoir un enfant?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Madmagattitude Publié le 15-03-2010
Voir la fiche de Madmagattitude
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles