Sexo & Love - Un rapport préconise un meilleur dépistage du VIH

Agrandir l'image - © DR - Un rapport préconise un meilleur dépistage du VIH
© DR - Un rapport préconise un meilleur dépistage du VIH

© DR - Un rapport préconise un meilleur dépistage du VIH

Dans un rapport réalisé par un groupe d'experts du domaine de la lutte contre le sida, qui sera remis jeudi 11 septembre à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, une amélioration de la politique de dépistage du VIH est préconisée. Coordonné par Patrick Yeni, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat, à Paris, ce document propose notamment l'utilisation de tests rapides de dépistage, et de stratégies de dépistage ciblées sur les populations les plus à risques.

Partant du constat qu'il y aurait en France près de 36.000 personnes infectées qui ne connaîtraient pas leur infection par le VIH ou qui ne se font pas suivre", et que "malgré une activité de dépistage importante, il existe un retard à l'accès à une prise en charge", le rapport demande à ce que les délais soient réduits pour obtenir des résultats. Il prône également de cibler des populations spécifiques.

En 2006, le nombre de nouveaux diagnostics de VIH en France s'est établi à 6.300. Or, 33,3% des patients n'accèdent à une prise en charge de leur maladie qu'à un stade avancé. De façon à améliorer ce point, le groupe d'experts demande "aux pouvoirs publics de définir de nouvelles stratégies de dépistage différenciées en fonction des zones de prévalence et en direction des populations les plus exposées", d'après le rapport. Selon leurs observations, "homosexuels, population originaire d'Afrique Subsaharienne et population carcérale" sont parmi les plus touchées par ces nouvelles contaminations.

Autre recommandation d'importance, le groupe d'experts demande l'utilisation de tests rapides, "notamment dans les consultations de Dépistage Anonyme et Gratuit (Cdag) et les Centre d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles(Ciddist)".

Ces tests à usage rapide, utilisés en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Suisse, donnent un résultat au bout d'un quart d'heure. Aujourd'hui, les tests réalisés en France ne donnent une réponse qu'en 24 heures dans les laboratoires de ville et en une semaine dans les centres de dépistage gratuits. Les tests rapides sont réalisés à l'aide d'un prélèvement d'un petit échantillon de salive, de muqueuse buccale ou de sang sur le doigt. Leur efficacité est proche de 100%.

Le groupe d'experts, composé de militants associatifs, de cliniciens, de virologues, de pharmaciens et de représentants des institutions concernées, comme l'Afssaps ou l'Invs, a également émis des recommandations en matière d'épidémiologie, ou encore de prise en charge et de suivi du patient.

En France, on compte aujourd'hui 150.000 personnes séropositives, et 5 millions de tests ont été réalisés en 2006.
Environ 85.000 personnes bénéficient aujourd'hui d'une prise en charge au titre de l'infection par le VIH, un chiffre en hausse constante.




Relaxnews


Articles similaires :
- Un été sans latex : sensations garanties
- Trouvez l'amour sur Marmitelove
- 1 Européen sur 2 préfère regarder un match de football plutôt que de faire l'amour
- Le speed-dating ne mène nulle part
- Une saint Valentin pas comme les autres
Questions similaires :
- Comment amenez-vous les sujets délicats ?
- Votre conjoint se plein-t-il au sujet du temps que vous lui consacré ?
- Avez-vous dja ressenti du dégout pr un homme ?
- Sexe et amour
- Que pensez-vous des hommes?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Audrey91fr Publié le 11-09-2008
Voir la fiche de Audrey91fr
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles