Sexo & Love - Une re-naissance

Agrandir l'image - Une re-naissance © Shutterstock
Une re-naissance © Shutterstock
Une re-naissance
© Shutterstock

Février 2000….Seule, à la maison. Comme d’habitude.
Il y a maintenant 11 ans que mon mari est décédé. Suicide.
11 ans… 4000 jours, à ressasser le drame, à essayer de le comprendre, de réaliser les erreurs et de culpabiliser.
Encore et toujours culpabiliser….
Follement amoureuse, je ne me retrouvais plus, sans lui. J’étais perdue et coupable….
Plusieurs mois après, la prise de conscience de l’infâme réalité et la terrible alternative : mourir et le rejoindre ou bien vivre, du mieux possible ?
J’ai 3 enfants, jeunes encore. Je décide….

Je décide, alors… les enfants, la carrière professionnelle, la vie quoi !
J’emploie ces 11 ans à stabiliser ma vie professionnelle bien chaotique….
Je prépare, en 3 ans, un diplôme universitaire, en cours d’emploi …. Une thèse, bon niveau intellectuel …
Je l’ obtiens, puis passe un CAPES de lettres. J’ai 48 ans. Je le réussis.
On me nomme alors professeur de collège….
Mais moi ? Qui suis-je ? Je ne suis rien, je ne suis personne !
Mon corps, durant ces 11 ans, a vieilli, a grossi, « s’est perdu »…
Je suis une mère, une prof, une veuve, mais surtout pas une femme…. 11 ans de désert sensuel, sexuel ou érotique….
Le NEANT ! J’ai 52 ans et je suis morte !

Février 2000. 20 heures. Un coup de fil inattendu….inespéré…..
- Bonsoir….Vous êtes bien Mme Claye ? Je vous ai rencontrée, il y a 2 ans, à St Jean, chez votre mère….
La voix, masculine, est douce, caressante presque…Je frémis. Sûre d’elle, elle continue,
- Je suis le gendarme Loubière, vous nous aviez appelés pour un problème….
Quoi ? Il se souvient de moi, après tout ce temps ? Moi, non ! Ils étaient 3, la circonstance me revient, mais pas les têtes…
La voix poursuit et m’explique…Il habite maintenant près de chez moi. Il souhaite me revoir.
Je n’en reviens pas….lui réponds qu’il se trompe, il fait erreur ! Ce n’est pas moi, il confond…Moi, je suis vieille et moche !
Il persiste :
- Je ne me trompe pas du tout ! Il réplique d’un ton affirmé, vous portiez, ce jour-là, un bermuda noir et blanc…vous étiez bronzée…vous aviez les cheveux blancs ( déjà !) courts et ondulés, ça vous allait bien….Je me reconnais !

Sans attendre ma réponse, il s’invite 2 soirs plus tard. Je panique. Mon corps frémit. Il raccroche. Il viendra…

Le jour J…21heures 10…le téléphone sonne :
- Je suis au carrefour, à l’entrée du village, comment je vous rejoins ?
Je transpire. Il arrive !
J’ai tenté, quelques heures plus tôt, de réparer les affres du temps, de me faire « acceptable », si c’est encore possible ! Je me sens si laide !
Et puis…un homme ! Le Sexe… Je ne sais plus faire…il y a 11 ans…11 ans d’abstinence sexuelle….Comment dois-je réagir ? Et si j’accepte….
Trois minutes plus tard, la sonnette me fait vibrer le corps. J’ouvre la porte, non sans m’être re-pomponnée auparavant…
Il est devant moi. Aucun souvenir de son visage…
Sur le pas de la porte, il m’embrasse, comme si nous nous étions quittés la veille…Il entre. Il m’observe une seconde :
- C’est bien vous ! Je vous retrouve comme je vous voyais…Il ajoute, d’un sourire enjôleur, je fantasme sur vous depuis deux ans…
Je rougis…une ado gênée…Je ne sais que faire !
Dans le salon, nous nous installons. Moi, bien loin de lui…
Je panique…
Drôle de scène ! Lui, dans le fauteuil, en face de moi, sur le canapé…Entre nous, la table basse…
Il pose devant nous une bouteille de rhum de la Réunion, son île…et me demande de quoi faire un punch.
Pendant qu’il concocte cet élixir exotique, je le lorgne, en coin. Il est vraiment très séduisant. Juste ce qu’il faut de métissage, grand, viril, et surtout tellement décontracté ! Il blague, fait de l’humour avec l' accent chantant, si particulier, de son île…Il me plaît.
Je sens mon corps fondre, peu à peu. Il le perçoit. Il le sait....

Plusieurs heures après, les effets de l’alcool aidant, nous sommes lovés, l’un contre l’autre, sur le canapé. Il comprend ma frayeur, son attitude tendre est saine, ferme et douce.
Ses mains découvrent mon corps, qui découvre ses mains…
Et je redeviens femme, peu à peu. Mon sexe s’enflamme comme jamais, il brûle d’impatience. Je brûle d’impatience. Il me calme « nous avons tout le temps ! »
Comme si je voulais rattraper tout ce temps perdu !
Que c’est bon !
Ces lèvres chaudes et pulpeuses, et douces et sucrées…Ces mains si expertes et si tendres pourtant, ce corps tellement fait pour l’amour….Il connaît le geste qui me fait trembler, celui qui me fait frissonner, celui qui me fait crier….puis crier encore….

J’étais re-née…enfin !

Notre aventure a duré 3 ans.
Il m’a permis de redécouvrir le sexe complice, les jeux de l’amour, la chaleur des corps, le sexe cru, le sexe doux…Nous nous sommes aimés chaque fois que nos corps le réclamaient…sans tabous, sans limites….à corps perdus, jusqu’au bout de notre désir !
Il était mon ami, mon confident, mon amant, mon complice, mon …. Je n’ai pas de termes pour le nommer….

L’ai-je aimé ? Sans aucun doute….Il m’a redonné la vie.
Chaque jour, je le remercie !


Articles similaires :
- Mr Marmotte - Deuxième partie
- Lui faire plaisir sans jeux de mains
- 6 façons de rompre : de la plus « trash » à la plus « romantique » !
- Mariage : animer la réception
- Comment protéger son couple des éventuelles menaces ?
Questions similaires :
- Comment pouvez-vous faire la différence entre l'amour et le désir ?
- Que pensez-vous des jolies fesses bien rondes des footballeurs? Lol
- Quelle est votre soif d'amour, en ce moment ?
- Dicton coquin de retour de vacances
- Mon chéri m'a appelé ce midi pour s'excuser de sa réaction d'hier pour celles qui ont suivit l'histoire
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par SOLEIL13 Publié le 16-06-2008
Voir la fiche de SOLEIL13
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés

Ecrit par : Mailly41 Le 21-12-2008 à 14:25
Je viens de lire ton récit sur ta re-naissance. Il m'a bouleversé. Tellement bien raconté avec pudeur et franchise qu'on ne peut qu'être émue. Après un tel drame, renaitre ainsi c'est merveilleux. Je te souhaite tout le bonheur du monde.

Ecrit par : Nathalie Bacque (luidgi) Le 16-12-2008 à 11:35
Trés beau récit, celui qui ouvre plein d'espoir.....rien n'est jamais perdu!!!!!

Ecrit par : lavalkyrie Le 18-10-2008 à 19:11
Un recit tellement bien tissé, qu'on a envie de lire jusqu'au bout. Le début nous serre le coeur, mais la suite nous ravi. Dommage que votre histoire n'a durée que trois ans. Mais tu as raison de le remercier chaque jour. Tu étais dans la nuit, il a été ta petite lanterne et c'est dans ces yeux que tu as pu voire le reflet de la femme que tu es.

Ecrit par : Annick ALARIO DE CARDENAS (bloomdenfer) Le 10-09-2008 à 18:35
Je trouve ton article très intéressant parce qu'il s'agit là d'un vrai témoignage comme quoi la vie ne s'arrête pas à 50 ans ! Et aussi cela montre contre quels démons tu t'es battue, c'est pas toujours facile de refaire surface, surtout après le drame que tu as vécu ! J'ai 52 ans et je sais de quoi tu parles , certains médicaments réduisent à l'impuissance et ça ne rend pas heureux ceux qui ne le sont pas !
Comme quoi la vie peut toujours redevenir belle.Ton message est porteur d'espoir et de bonheur retrouvé et ça c'est chouette.

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles